Vampire et Fauchée

Bkk couv queen betsy 02 vampire et fauchee

4 Avertissement: Érotisme

 

Série : Queen Betsy (T.2)

  • Auteure : MaryJanice Davidson
  • Titre VO : Undead and Unemployed
  • Sortie VO : 03/08/2004
  • Sortie VF : 18/03/20111
  • Traduction : Cécile Tasson

Tome précédent

Bkk couv queen betsy t 01Critique disponible

Tome suivant

Quenn betsy 3

 

4e de Couverture

Renoncer à mon amour des chaussures ? Plutôt crever. Ah, c’est déjà fait. N’empêche, je suis la reine des vampires maintenant, la mode est éternelle et moi aussi. Sauf que… être souveraine ne paie pas les factures, étonnant non ? Par chance, j’ai décroché le job rêvé : vendeuse chez Macy’s ! À moi les réductions !

Oui, bon, j’ai d’autres problèmes dont je me passerais bien : certains vampires contestent mon statut et, franchement, je serais bien la dernière à le leur reprocher. Mais voilà, des gens meurent à cause de moi et je vais bien devoir m’en mêler pour en moucher quelques-uns. Parfaitement !

Ce deuxième tome est l’occasion rêver de s’offrir une bonne tranche de rire, malgré un scénario manquant de consistance.

 

Bkk queen betsy tome 2 vampire et fauchee maryjanice davidson image 1 pas d argent

Résumé :

Devenir reine des vampires est une chose, mais payer ses factures en est une autre. Malgré son statut royal, Betsy ne compte pas s’arrêter de vivre pour autant…enfin de vivre sa mort serait beaucoup plus juste. Trêve de bavardages, il est tant pour elle de trouver un nouveau boulot et de se faire accepter par la communauté vampire, de trouver un meurtrier, de régler ses comptes avec un beau consort, de gérer ses nouveaux colocataires, de… Vous l’aurez compris, Betsy a du pain sur la planche. Un petit jus de tomate et c’est parti !

 

Avis Général :

  • Le Style d'écriture : 

On retrouve les éléments qui ont marché dans le premier tome. Beaucoup d’ironie, de la vivacité dans les propos, des dialogues acerbes, etc. Cependant, par moment (un peu trop nombreux selon moi), on a une perte de fluidité dans les dialogues.

 

  • L'intrigue : Bkk queen betsy tome 2 vampire et fauchee maryjanice davidson image 2 escalator

La première chose que j’ai envie de vous dire est que j’ai énormément ri. J’ai même encore plus ri que lors du tome précédent. Heureusement qu’il y a cet humour, car on ne peut pas dire que l’on est grand-chose d’autre à se mettre sous la canine.

Cette fois-ci, l’on retrouve Betsy qui est devenue reine des vampires, mais qui se demande comment elle va remplir son compte en banque. Elle va tout faire pour trouver un emploi ; une fois le sésame acquis, elle devra mener de front sa vie professionnelle, sa vie de majesté vampirique, sa vie privée ainsi qu’amicale.

MaryJanice Davidson étale donc son intrigue sur différents pans, ce qui est une très bonne chose, mais l’ensemble manque cruellement de consistance. Même si j’ai beaucoup apprécié ce volume, il faut être objectif aussi, et osé dire qu’à part les gaffes de Betsy et deux trois événements majeurs, il ne se passe pas grand-chose.

Quand la trame se développe, elle est assez prévisible. Le dénouement de l’affaire ne tiendra d’ailleurs qu’en une dizaine de pages à la fin du livre, c’est dire l’importance qui lui est donnée.

 

  • L'univers :

Le premier opus nous avait offert une revisite complète du mythe vampirique, en prenant le versant de la dérision. Ici, on continue notre découverte du vampire, mais l’auteure s’attaque également à un autre mythe, celui du chasseur de vampires. Tout comme nos amis à dents longues, je Bkk queen betsy tome 2 vampire et fauchee maryjanice davidson image 3 christ sur la croixpeux vous assurer qu’ils en prennent pour leur grade.

Ce qui est vraiment intéressant, c’est que l’auteure associe deux des versants très utilisés. D’un côté, on a l’image du pasteur qui chasse le vampire et de l’autre celui de la bande d’adolescents – en apparence ultra cool – qui font des ravages parmi les suceurs de sang. Les clichés sont apportés sur un plateau et démontés à la petite cuillère, pour notre plus grand plaisir.

Outre cet aspect, MaryJanice Davidson nous entraîne également vers des considérations beaucoup plus terre à terre, en prenant la voie de la recherche d’emploi et de l’imbroglio administratif que cela peut engendrer. Elle nous montre également qu’il n’est pas toujours évident de concilier tous les pans d’une vie.

  • Les Personnages :

Ce qui donne envie de continuer la lecture de l’œuvre tient pour l'essentiel dans les personnages qui yBkk queen betsy tome 2 vampire et fauchee maryjanice davidson image 4 fantomes évoluent, et surtout Betsy. Je renouvellerai ce que j’ai dit la dernière fois, c’est elle qui tient tout le livre. Le lecteur est son confident et elle n’a honte de rien du tout. Elle conserve ici sa spontanéité, sa légèreté, son ironie. Le personnage évolue tout doucement, sans pour autant perdre ce qui fait son charme.

Les interactions avec les autres personnages sont bien équilibrées, ce qui n’est pas une mince affaire quand l’on tient compte que les protagonistes sont de plus en plus nombreux.

Petit bémol, on remarque une tendance à l’uniformisation dans le style de langage des personnages. De ce fait, on a des difficultés à savoir qui dit quoi, comme il a été dit un peu plus haut. Avec des protagonistes aussi sympathiques, il serait dommage de voir s’insinuer une perte d’identité de chacun.

 

En Bref : 

En bref, ce deuxième opus, Vampire et fauchée, contentera sur l’humour, mais moins sur le fond. La plume est toujours aussi acerbe, mais il y a un manque de clarté sur les dialogues qui fait perdre en fluidité.

L’intrigue n’est pas si fabuleuse que cela. Si l’auteure nous propose de voir la vie de la nouvelle reine des vampires sous différents angles, l’ensemble manque de consistance et de suspens. On voit rapidement où MaryJanice Davidson souhaite en venir et c’est assez dommage. Parfois, on a même la sensation qu’elle est davantage dans la préparation de la suite de la saga que dans le moment présent. SiBkk queen betsy tome 2 vampire et fauchee maryjanice davidson image 5 couronne royale l’on ne s’ennuie pas, on le doit à la mise à mal de nombreux clichés sur les chasseurs de vampires, ainsi qu’à la sympathie que l’on éprouve pour les protagonistes, et Betsy en premier lieu.

L’humour est excellent, mordant (sans mauvais jeu de mots) et je peux dire que j’ai beaucoup plus ri lors de ce tome que dans le précédent. Les situations sont cocasses et la mise en scène bien pensée. Cependant, il faut reconnaître que cela ne sera peut-être pas suffisant par la suite.

  • Ce que j'attends du prochain tome :

J’attends du prochain tome d’avoir un peu plus de fond dans l’histoire et des dialogues plus fluides.

 

Points faibles Points forts
  • Perte de fluidité dans les dialogues
  • Intrigue manquant de profondeur
  • Humour de bonne facture
  • Univers bien pensé
  • Personnages sympathiques

 

 

Notation : 

Style Écriture : 7/10

Intrigue : 5/10

Originalité : 7.5/10

Univers : 8/10

Personnages : 9/10

Moyenne Globale : 7.3/10

Sources Illustrations :

Image 1 – Pas d’argent : https://pixabay.com/fr/pas-d-argent-pauvre-l-argent-aucun-2070384/

Image 2 – Escalators : https://pixabay.com/fr/escalator-escaliers-283448/

Image 3 – Christ sur la croix : https://pixabay.com/fr/foi-croix-j%C3%A9sus-religion-2597190/

Image 4 – Fantômes : https://pixabay.com/fr/fant%C3%B4mes-gespenter-spooky-horreur-572038/

Image 5 – Couronne royale : https://pixabay.com/fr/couronne-or-royale-de-luxe-king-2661334/

Extraits

Extrait 1 : P.13

« Et le premier qui connoitra la reyne comme un mari connoit sa femme après la chute de l’usurpateur deviendra le consort de la reyne et règnera à ses côtés pendant des millénaires »

Livre des Morts

« Si ce connard de Sinclair pense me mettre la bague au doigt pour un millénaire, il est complètement à côté de la plaque ! »

Extrait du journal de Sa Majesté,

la Reine Elizabeth Ire,

Souveraine des vampires

et Épouse d’Éric Ier, Souverain légitime.

Chapitre Premier

Trois mois après ma mort, je décidai qu’il était grand temps de trouver du boulot.

Je ne pouvais pas reprendre mon ancien poste. D’une, parce qu’on m’avait virée, et de deux, parce qu’ils me croyaient six pieds sous terre. De toute façon, j’étais à présent incapable de travailler durant la journée.

Au moins, je n’étais pas à la rue et je ne mourrais pas de faim. Ma meilleure amie, Jessica, avait racheté ma maison. J’avais beau protester, elle refusait de me faire payer le loyer ou les factures, toutes prises en charge par son équipe d’experts-comptables. Mes courses se limitaient à des sachets de thé, du lait et autres liquides. Je n’avais même plus à m’occuper du crédit de ma voiture ! Mes dépenses mensuelles étaient dérisoires, mais je ne pouvais pas vivre sur le dos de Jessica pour l’éternité.

C’est pour ça que je me trouvais au Centre pour l’Emploi du Minnesota. Heureusement pour moi, tous les jeudis, il y avait une nocturne.

En passant la porte, je ne pus m’empêcher de frissonner en sentait l’air conditionné. Pas étonnant : depuis ma mort, j’avais tout le temps froid. En ce moment, Minneapolis souffrait d’une vague de chaleur. J’étais la seule à ne pas m’en plaindre.

 

Extrait 2 :

— Majesté ! Clamez-vous ! Qu’y a-t-il ? s’écria Tina en remontant l’allée.

Ils venaient sûrement de se garer. Génial ! Ne prévenez surtout pas de votre arrivée, les gars. Même en pleine panique, ils arrivaient à m’agacer.

— Quelqu’un a-t-il essayé de vous tuer ? Encore une fois ?

— J’aurais préféré ! Dans ma chambre. Il y a une fille morte dans ma chambre !

— Il y en a une devant moi, remarqua Sinclair, perplexe.

— Pas moi, imbécile !

— OK, montre-moi.

Il me prit par la main pour me tirer vers la maison. Je le repoussai si fort qu’il faillit tomber à la renverse.

— Non ! Je refuse d’y retourner, Éric. J’en suis incapable ! Je préfère encore venir vivre avec toi au Marquette, OK ? Mais alors, promets-moi qu’on va y aller tout de suite. Je conduis. Dis oui !

Éric releva les sourcils si haut qu’ils semblèrent sortir de son front.

— Eh bien, commença-t-il, si tu insistes…

— Tu n’as pas intérêt ! rétorqua Tina. Sale petit opportuniste ! Elle ne sait pas ce qu’elle dit !

— C’est comme ça que tu parles à ton roi ? demanda-t-il d’un air faussement blessé.

Elle ricana.

— Seulement quand le roi en question se comporte comme un salaud. Venez, Majesté. Allons voir votre morte.

— Vous êtes complètement fous ! Je ne retournerai plus jamais là-dedans.

— Mais, et vos chaussures ?

Elle marquait un point. Je devais les sortir d’ici.

Les Éditions

Poche

  • Éditeur : Milady
  • Date de Publication : 18/03/2011
  • Format : 110 x 178 mm
  • Nombres de pages : 320
  • ISBN : 978-2-8112-0499-0
  • Prix : 7.10€

 

Numérique

  • Éditeur : Milady
  • Date de Publication : 11/04/2014
  • Format : Epub / MOBI
  • Nombres de pages : 320
  • ISBN : 978-2-8205-1525-4
  • Prix : 5.99€

Poche double volume, 1 & 2

  • Éditeur : Milady
  • Date de Publication : 22/05/2014
  • Format : 117 x 182 mm
  • Nombres de pages : 546
  • ISBN : 978-2-8112-1205-6
  • Prix : 9.90€

Où l'acheter

Les libraires 1  Chapitre Fnac Decitre Cultura Price minister

La communauté du BooKKyûden est sur Facebook

 
 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau