Soundjata, la bataille de Kirina

Bkk couv soundjata

4 5

 

 

  • Auteur : Biyong Djehuty
  • Pays :  France
  • Sortie : 01/01/2014
  • Adaptation : Non
  • Public : Tout Public
  • Format Disponible : Papier 

4e de Couverture

L'épopée de Soundjata Keïta, fondateur au XIIIe siècle de l'empire du Mali, à travers sa bataille la plus décisive en pays Mandé. Celle qui déterminera le destin de toute la région : La bataille de KIRINA !

La Critique de ChoupieS

Une BD très sympathique à lire et qui m’a fait découvrir un pan de l’histoire que je ne connaissais pas du tout.

 

Résumé :

Vous connaissez l’histoire de Caïn et Abel. Non ? Eh bien Caïn, ne me demandez pas pourquoi, je ne le sais plus, tua son frère Abel. C’est pour échapper à ce sort, que lui réservait son demi-frère, Dankaran Toumani, que Soundjata dut quitter sa terre natale, Le Manden. Bien plus tard, les notables du Manden, tombé aux mains du tyran Soumangourou, vinrent chercher l’aide de Soundjata afin de libérer le pays. Commença alors une des plus grandes batailles qui décida de l’avenir du Manden.

 

Avis Général :

  • Le Style d'écriture/Graphismes : 

Vous savez que j’achète beaucoup à partir des couvertures, et celle de cette BD m’a particulièremeSoundjata image 1 313x500nt plu.

Je l’ai vraiment trouvé très belle; et à l’intérieur ça donne quoi ? Eh bien, ça donne un style dont je n’ai pas du tout l’habitude, mais qui n'est pas désagréable.

Les traits sont loin d’être parfaits, et parfois il y a des problèmes au niveau des proportions. Mais étrangement, cela ne m’a dérangé plus que ça.

Sur certaines scènes cela n’est pas volontaire, mais sur d’autres, au contraire, on sent bien qu’il s’agit d’une volonté de Biyong Djehuty pour marquer de façon plus intense un élément en particulier.

Les graphismes donnent une belle dimension à l’œuvre. Malgré les soucis dont je vous ai parlé, cette BD est très esthétique, avec des couleurs franches et lumineuses.

 

  • L'intrigue : 

Là, il suffit tout simplement de lire le résumé pour savoir de quoi parle l’intrigue. J’en dirais plus dans l’univers, car il s’agit de faits réels adaptés en BD.

Sinon, je dirais tout de même que j’ai vraiment été prise dans cette histoire, et j’aurais bien souhaité qu’elle se poursuive un peu plus longtemps. Soundjata image 2 313x500

L’œuvre étant très courte, il n’y aura pas d’extraits, je vous livre toutefois le passage qui m’a le plus marqué.

« Lorsque Soundjata contemple les corps devant lui,  il ne peut s’empêcher de penser…

Qu’elles ont raison les personnes âgées, "la guerre n’est pas une bonne chose, surtout la guerre entre consanguins."

Et pourtant sans combat, on ne peut pas savoir qui est le plus fort.

Malgré tout, la fraternité, tant par le lait que le sang, doit à jamais prévaloir dans le Manden. »

 

  • L'univers :

Magnifique univers choisi.

J’ai acheté cette BD au Salon du livre, déjà parce que j’ai aimé la couverture, mais aussi et surtout, après avoir discuté avec son auteur et illustrateur.

Biyong Djehuty

n’a qu’un seul désir, rappeler à un large public que l’histoire du peuple noir ne se résume pas qu’aux seules périodes d’esclavage qui, soit dit en passant, a existé partout dans le monde.

Soundjata image 3 313x500

Oui, l’Afrique a eu une période médiévale, comme les pays européens, asiatiques, etc… sauf qu’en écoutant Biyong Djehuty, je me suis rendu compte qu’il s’agissait d’un pan de l’histoire qui m’était inconnu, et je pense que je ne dois pas être la seule dans ce cas.

Du coup, j’étais d’autant plus curieuse..

Dans Soundjata, qui au passage est le fondateur de l’empire du Mali, l’auteur choisit de nous faire découvrir une des grandes batailles du XIIIe siècle, celle de Kirina, qui a marqué l’histoire de la région.

Je trouve que c’est une très belle découverte, qui me donne envie d'en apprendre davantage.

  • Les Personnages :Soundjata image 4 313x500

Je ne donnerai pas d’avis sur cette partie, car il s’agit de personnages historiques, donc je n’ai pas mon mot à dire là-dessus. Je vous laisse vous faire votre propre opinion.

Seulement, en très peu de pages, 48, l’auteur nous permet de cerner le caractère de ceux-ci.

 

En Bref : 

En Bref, Soundjata, la bataille de Kirina et la discussion que j’ai eue avec son créateur sont une des belles découvertes que j’ai pu faire au Salon du livre 2016.

Les graphismes, bien que pas toujours au top, réussissent à tirer une force de leurs faiblesses, en donnant une profondeur certaine à l’intrigue historique qu’ils dépeignent.

C’est de façon très ludique, et abordable que Biyong Djehuty nous en apprend sur l’époque médiévale africaine, partie de l’histoire de notre monde trop méconnue.

À ceux qui souhaiteraient, peu important leur âge, en découvrir plus sur l’histoire africaine, je leur recommande cette œuvre.

 

Points Faibles Points Forts
  • proportions parfois hasardeuses
  • très court
  • graphismes esthétiques et lumineux
  • univers intéressant
  • découverte historique

 

 

Notation : 

Style Écriture/Graphismes : 7/10

Intrigue : 8.5/10

Originalité : 9.5/10

Univers : 10/10

Personnages : 9.5/10

Moyenne Globale : 8.9/10

 

Sources Illustrations :

Soundjata, la bataille de Kirina

Les Éditions

Broché

  • Éditeur : Djehuty Graphics
  • Date de Publication : 01/01/2014
  • Format : 210 x 145 mm
  • Nombres de pages : 48
  • ISBN : 9782954553863
  • Prix : 10.00€
 
 

Où l'acheter

Djehuty graphics

La communauté du BooKKyûden est sur Facebook

 
 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau