Sorcières associées

Bkk couverture sorcieres associees alex evans

3

 

  • Auteure : Alex Evans
  • Pays : France
  • Sortie : 02/02/2017
  • Adaptation : Non
  • Public : Adulte
  • Formats Disponibles : Papier / Numérique
  • Rayonnage : 

4e de Couverture

Dans la cité millénaire de Jarta, la magie refait surface à tous les coins de rue. Les maisons closes sont tenues par des succubes, les cimetières grouillent de goules... Pour Tanit et Padmé, sorcières associées, le travail ne manque pas. Mais voilà qu'un vampire sollicite leur aide après avoir été envoûté par un inconnu, tandis que d'étranges incidents surviennent dans une usine dont les ouvriers sont des zombies...

Tanit et Padmé pensaient mener des enquêtes de routine, mais leurs découvertes vont les entraîner bien au-delà de ce qu'elles imaginaient. En effet, à Jarta, les créatures de l'ombre ne sont pas les plus dangereuses...

La Critique de ChoupieS

Une œuvre tout ce qu’il y a de divertissant, mais rien de plus.

 

Résumé :

Depuis que la magie a refait son apparition, les personnes s’adonnant à la sorcellerie sont de plus en plus nombreuses. Ce n’est Bkk sorcieres associees alex evans image 1 fantasypas forcément pour plaire à Tanit et Padmé, deux sorcières professionnelles. Quand elles reçoivent dans leur cabinet, un vampire traîné de force dans le monde des humains, elles savent qu’elles vont mettre les pieds dans une sale affaire. Loin d’être au bout de leurs surprises, elles devront démêler toute une série de catastrophes. Y’a pas à dire, n’est pas sorcier qui veut.

 

Avis Général :

  • Le Style d'écriture : 

Le style est franc, cynique, ironique et va droit au but. Alex Evans appelle « un chat, un chat » et c’est tant mieux, car c’est exactement ce qu’il fallait dans cette œuvre, notamment pour coller aux personnages.

Il y a tout de même un petit bémol. En effet, la narration oscille entre les deux personnages principaux, Tanit et Padmé, jusque là il n’y a rien à y redire. Ce qui pose problème, c’est qu’au fil de l’ouvrage on perd petit à petit la personnalisation verbale des deux sorcières. Au final, on confond parfaitement les deux. Heureusement que leurs interventions sont précédées de leur nom, sinon on aurait été un peu perdu.

 

  • L'intrigue : 

La trame à l’air simple de prime abord, mais elle est en réalité assez complexe. Plusieurs boutsBkk sorcieres associees alex evans image 2 potion d’histoire sont développés chacun de leur côté. Très vite tout de même, surtout quand on a l’habitude du genre Policier Énigmes, on voit les raccords qui seront opérés au fur et mesure.

Le bon point se situe dans la construction de la trame, car à aucun moment on ne perd le fil ni les buts de chacun et chacune, ce qui n’était pas forcément gagné vu l’axe prit. En revanche, le point le moins bon se positionne sur le manque de suspens. Si certains événements étonnent, l’ensemble est tout de même très prévisible, ce qui gâche un peu le plaisir de cette lecture. Au final, quand on finit le livre on se dit : « Ouais OK ! Et alors ? ». La conclusion est là, mais on reste quand même un peu sur notre faim, l’intrigue manquant cruellement de consistance.

 

  • L'univers :

Le cadre de Sorcières associées est complètement décalé. En même temps, je pense que c’est exactement ce que souhaitait faire l’auteur. On est vraiment dans une ambiance de Fantasy légère, ironique à souhait.

Il n’en demeure pas moins qu’on est dans la fantasy et que l’univers dépeint est consistant. Beaucoup de notions sont à digérer en très peu de Bkk sorcieres associees alex evans image 3 indiennetemps, et l’on y arrive, mais en partie seulement. En effet, certains concepts, sans se révéler totalement obscurs, ne sont peut-être pas assez mis en lumière. Il manque de la mise en scène pour prendre pleinement la mesure de quelques points. Toutefois, cela ne gêne en rien la compréhension générale.

Il y  a quelque chose de frappant dans ce livre, c’est la manière dont l’auteur s’appuie aussi bien sur des concepts originaux que sur des cadres empruntés à notre réalité. Même si les noms et les termes sont réinventés, on reconnaîtra des faits historiques, des lieux, des comportements bien réels.

  • Les Personnages :

Je suis assez mitigé sur les protagonistes. Les personnages principaux, Tanit et Padmé, sont crédibles dans leur façon d’être, dans leurs Bkk sorcieres associees alex evans image 4 taj mahalréactions. Elles ont de la consistance. On le ressent notamment par leur vécu qui porte un impact certain sur leur comportement actuel. En revanche, leur mise en scène est souvent fade. Ce n’est pas à la hauteur de ce que l’on aurait pu attendre de ce côté-là. On sent qu’elles ont du potentiel, mais on ne nous en fait pas pleinement profiter. La sensation est encore plus intense en ce qui concerne les personnages secondaires.

On a davantage l’impression que les personnages papillonnent à gauche, à droite sans jamais réellement se poser, ce qui à la longue peut devenir agaçant. Il y a des interactions qui auraient mérité des approfondissements, car à ce niveau-là des questions restent sans réponse.

 

En Bref : 

En bref Sorcières associées est une légère déception. Si la plume est parfaitement adaptée au genre de la light fantasy, grâce au franc-parler, à l’ironie et à l’humour, on regrettera que la particularité donnée au langage des héroïnes s’uniformise au fil de la lecture.

L’intrigue est cohérente et la trame assez complexe pour une œuvre aussi courte. À aucun moment on ne perd le fil, ce qui est une excellente chose. En revanche, les chutes sont prévisibles et les énigmes faciles à mettre en lumière. De ce fait, on pourra ressentir un manque de consistance qui se répercutera sur la mise en scène des personnBkk sorcieres associees alex evans image 5 sorcellerieages. En effet, ceux-ci possèdent un grand potentiel, mais on ne le voit pas à l’œuvre. C’est dommage et frustrant.

L’univers utilise parfaitement les codes de la fantasy et plus précisément de la light fantasy en associant à l’imaginaire le réel. La sauce prend bien de ce côté-là. Cependant, des mises en application plus poussées de certains concepts n’auraient pas été un mal, au contraire, elles auraient permis une plus grande immersion et une meilleure compréhension de certains aspects.

À ceux, qui souhaiteraient lire un livre divertissant, je leur recommande cet ouvrage qui remplit parfaitement ce rôle. En revanche, je ne saurais trop conseiller aux amateurs de Policiers Énigmes, à la recherche d’un livre du genre, de passer leur chemin.

 

 

Points Faibles Points Forts
  • Perte de l’individualité des personnages
  • Intrigue peu consistante et prévisible
  • Manque de mise en application de l’univers
  • Manque de mise en scène plus poussé des personnage
  • Plume percutante et adaptée au genre
  • Intrigue cohérente à la trame complexe
  • Univers créé intelligemment
  • Personnages au fort potentiel

 

 

Notation : 

Style Écriture : 7.5/10

Intrigue : 5.5/10

Originalité : 4/10

Univers : 8/10

Personnages : 5/10

Moyenne Globale : 6/10

Sources Illustrations :

Image 1 – Fantasy : https://pixabay.com/fr/fantaisie-ch%C3%A2teau-nuage-ciel-tour-782001/

Image 2 – Potion : https://pixabay.com/fr/potion-poison-halloween-effrayant-2217630/

Image 3 – Indienne : https://pixabay.com/fr/black-yeux-jeune-fille-inde-indien-1850812/

Image 4 – Taj Mahal : https://pixabay.com/fr/taj-mahal-inde-b%C3%A2timent-misty-1209004/

Image 5 – Sorcellerie : https://pixabay.com/fr/occulte-halloween-d%C3%A9cor-livre-1784604/

Extraits

Extrait 1 :

Une main subtile glissa le long de mon échine pour taquiner ma croupe. J’entrouvris les yeux. Un rayon de soleil filtrait entre les rideaux.

— Réveillée, ma belle Tanit ? Que dirais-tu si on remettait ça ?

La main remonta le long de mon flanc pour effleurer mon sein gauche. Mon regard se posa sur la pendule. Dix heures. Mon premier rendez-vous était à treize. J’avais assez de temps soit pour un petit déjeuner complet avec œufs, toasts et journaux, soit pour une partie de jambes en l’air avec ce type que j’avais plumé la veille au casino. Nul au poker, mais expert au lit. Ses doigts abandonnèrent mon sein et descendirent au creux de mon bas ventre. Tant pis pour le petit déjeuner.

Lorsqu’il fut parti, je m’attardai à ma toilette. Moi, j’aime les nippes tape-à-l’œil. C’est Padmé, mon associée, qui porte toujours des saris discrets et insiste sur l’importance de présenter une image de sérieux. Mais une sorcière a-t-elle besoin d’avoir l’air sérieuse ? On n’est pas des notaires ! Les sorciers ont été des excentriques depuis la nuit des temps ! J’accrochai deux grosses émeraudes à mes oreilles et attachai mes cheveux auburn sur le sommet du crâne. J’optai pour une tenue nordiste bâtarde avec une chemise décolletée, une longue jupe en soie rouge et un corselet noir qui mettait ma taille bien en valeur.

Vingt minutes plus tard, je descendis du rickshaw à vapeur au début de la Voie des Vents. À cette heure, l’embouteillage était tel qu’il était plus simple de finir le chemin à pied. Autotracteuses, vélocipèdes, motocyclettes, chariots à bras et attelages de bœufs luttaient pour chaque centimètre de la grande avenue. J’aurais pu utiliser mon sortilège de transfert pour me retrouver directement dans mon bureau, mais tout sorcier vous dira qu’il ne faut pas abuser du Pouvoir. J’achetai une pomme à un vendeur ambulant et mordis dedans tout en me frayant un chemin dans la foule cosmopolite, surtout des femmes dans ce quartier commerçant. Nadinites en sarong, Ilharites en shalwar kamis, Stésiennes en tunique, Parassies en sari, sans compter quelques Nordistes dont les jupes à tournure prenaient la place de deux hommes.

 

Extrait 2 :

Après la visite à Madame Idal, je rentrai directement chez moi, de très mauvaise humeur. Le déluge avait cessé, mais certaines rues en centre-ville ressemblaient toujours à des rivières. Cependant, l’air était moins lourd et tout était propre et brillant d’eau. Pour éviter mon expérience de la matinée, je fis un petit détour et pris le funiculaire à flanc de colline. Ensuite, je traversai le parc à son sommet et redescendis vers ma rue, dans l’odeur des douzaines de repas qui s’échappaient des vérandas. Je hâtai le pas.

Non seulement j’allais devoir trouver un moyen de soutirer à Amit l’objet par lequel il tenait le vampire, mais aussi le sceau de Rahul Iskander, car pour ce dernier, je doutais fort qu’il acceptât un arrangement amiable. Qu’allais-je bien pouvoir lui raconter ? J’avais besoin d’une grande tasse de thé et d’une nuit de sommeil.

Ce fut Prathiba qui m’ouvrit la porte, le visage long comme un jour sans pain.

— Quelque chose ne va pas, Prathiba ?

— Hum, oui, Madame. Hum… l’animal est revenu.

Oh non.

— Bien.

— Et aussi, Madame aurait-elle commandé un secrétaire en marqueterie ?

— Un secrétaire ? Pas du tout, pourquoi ?

Elle désigna une caisse dans un coin de l’entrée :

— Il a été livré cet après-midi. Une erreur sans doute. Je contacterai la compagnie pour qu’elle revienne le chercher demain.

— Heu, oui. Et pourriez-vous servir le thé sur la terrasse, immédiatement ?

Jihane m’attendait là, pleine de son enthousiasme habituel. Le gremlin était perché sur la balustrade, en train de déguster une mangue.

— Tu as vu ? Zébulon est revenu ! Et il est en pleine forme ! Peut-être qu’il va me laisser étudier sa colonie, pour mon projet de fin d’année ?

— Formidable, ma chérie, parvins-je à articuler.

Prathiba arrivait avec le plateau à thé.

— Tiens, est-ce que tu aimes les gâteaux au citron, Zébulon ?

Jihane en prit un et le lui tendit. À ma grande surprise, la créature fila dans les airs, comme si c’était la chose la plus écœurante qui put s’imaginer. Elle s’immobilisa à un mètre du rebord du toit, ses ailes brassant l’air humide, son museau tourné vers le jardin.

— Ben alors ! Je ne savais pas que tu les détestais à ce point ! Tu veux essayer une tuile aux amandes ?…

Je me penchai pour me verser un verre d’orangeade, tout en regrettant de ne pas avoir pensé à installer un talisman contre les gremlins.

Les Éditions

Broché

  • Éditeur : Actu SF
  • Date de Publication : 02/02/2017
  • Format : 140 x 200 mm
  • Nombres de pages : 290
  • ISBN : 978-2-36629-832-1
  • Prix : 18.00 €

Numérique

  • Éditeur : Actu SF
  • Date de Publication : 02/02/2017
  • Format : Epub / PDF / Mobi
  • Nombres de pages : 137
  • ISBN : 978-2-36629-403-3
  • Prix : 5.99€
 

Où l'acheter

Actu sf 313x500

Les libraires 1ChapitreFnacDecitreCulturaPrice minister

La communauté du BooKKyûden est sur Facebook

 
 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau