Sacré temps de chien

Bkk couv sacre temps de chien

3 5

  • Auteur : James Holin
  • Pays :  France
  • Sortie : 06/07/2016
  • Adaptation : Non
  • Public : Tout Public

4e de Couverture

En baie de Somme, la pêche peut être miraculeuse. Ou macabre. Lorsqu’aux environs de Saint-Valery-sur-Somme un chalutier remonte deux cadavres de la mer, la gendarmerie maritime de Boulogne-sur-Mer prend en charge l’affaire. À sa tête, le major Lécuyer. C’est sans compter Mireille Panckouke, journaliste pour un média local, qui enquête elle aussi. Sur fond de campagne électorale, d’écologie et de secrets que certains veulent à tout prix garder, lever le voile risquerait de coûter cher.

La Critique de ChoupieS

Un polar en baie de Somme plein de flegme et pourtant très crédible.

 

Résumé :

La baie de Somme bénéficie d’un écosystème remarquable on trouve de tout, des oiseaux, des poissons, des pêcheurs, des journalistes, des chauffeurs de taxi, de grands critiques de cinéma, des cadavres et…des cadavres ?

Pour Mireille Panckouke, ancienne journaliste d’investigation à Paris-Match, c’est une aubaine. Elle, qui se conImage 1 baie de somme 1 313x500tentait bien des sujets pour le Courrier Picard, n’a toutefois rien contre une affaire où l’on retrouve deux plongeurs morts, visiblement assassinés. En remontant la piste, la journaliste découvrira de plus en plus de choses prouvant qu’en baie de Somme, il fait un sacré temps de chien.

 

Avis Général :

  • Le Style d'écriture : 

Ici, j’ai très envie de dire – et d’ailleurs je le fais – que James Holin a une plume taillée pour le polar.

Dans l’ensemble je l’ai bien apprécié, car il est très fluide. L’auteur écrit avec une certaine implacabilité tout en conservant une souplesse pour donner un vrai confort de lecture.

J’ai juste remarqué une tendance à la répétition, surtout en ce qui concerne le nom des personnages.

 

  • L'intrigue : 

Ce qui est très paradoxal, dans ce livre, c'est que l’on a une intrigue poussive, mais qui fonctionne.

On sait dès le départ qu’un meurtre a été commis. Mais, toute l’histoire va s’articuler, non pas autour de cet événement, mais autour des actions des personnages, des nouvelles interrogations qui se posent et qui n’ont pas toujours un rapport avec.

On a donc ce mélange de polar avec le genre « tranche de vie », plutôt pas mal, et qui tient la route.

À un moment, tout de même, après la première moitié du bouquin, je me suis dit : « Euh…sérieusement, on n’avance pas dans l’enquête du départ, et on va vite arriver à la fin ». J’étais inquiète, je ne vous le cache pas.Image 2 bemol

On ressent un sentiment un peu dualiste. D’un côté, l’inquiétude face à cette enquête dont il est question en aparté, et de l’autre un intérêt bien présent pour les actes des protagonistes.

Mon bémol se situe davantage sur la construction de celle-ci, parfois un peu anarchique. Après, c’était peut-être voulu.

Par quel miracle, l’auteur arrive à imposer une intrigue complètement flegmatique, tout en gardant ouvert l’intérêt du lecteur ?

Sincèrement, ne me demandez pas de vous donner la réponse, parce que je ne la connais pas. Je ne suis pas James Holin, et il n’y a que lui qui pourrait répondre à cette question.

Mais, même si je ne suis pas dans la tête de l’auteur, en tant que lectrice je peux dire que si la fin de l’intrigue avait été foirée, ce flegme ne serait pas passé du tout, mais alors pas du tout.

Sauf que l’intrigue se termine de façon réaliste et cohérente. Toutes les questions, mises sur le devant de la scène, finissent par trouver une réponse. Même si l’on pouvait en percevoir certaines, tout se confirme ou non, d’ailleurs. Un final comme je les aime, à la fois précis et surprenant, à bien des égards.

  • L'univers :

Je suis Picarde et – comme quoi c’est toujours le cordonnier le plus mal chaussé – je n’avais jamais lu de polar se passant en Picardie. C’est à présent chose faite, et j’ai vraiment aimé retrouver cette ambiance typiquement picarde. En plus, l’intrigue se situe en baie de Somme qui possède de magnifiques paysages.

Le roman ne nous entraImage baie de somme 313x500îne pas dans des questions complètement alambiquées. J’ai aussi bien apprécié cette petite incursion dans le milieu politique, plutôt pas mal dégrossi sans pour autant devenir pompeux.

Aucun élément ne dénote les un des autres. James Holin utilise tout un melting-pot de sujets comme la pêche, le journalisme d’investigation, les problèmes de société, la chasse, le show-biz, etc., pour former un ensemble tout à fait homogène et crédible.

 

  • Les Personnages :

Franchement, je n’ai pas beaucoup de choses à dire sur les personnages. Tout simplement parce qu’il n’y a pas grand-chose à en dire.

J’ai passé un bon moment en leur compagnie, mais je ne suis pas désespéré de les avoir quittés non plus.

On les perce à jour assez facilement. On entre dans leurs pensées à l’instant T, mais pas dans leurs convictions les plus profondes. Quand il était question de ce dernier point, il était très vite balayé.Image 4 baie de somme 313x500

C’est aussi la raison pour laquelle la conclusion, se déroulant très rapidement, arrive à passer aussi facilement. On ne s’attache pas et, dans un sens, c’est tant mieux.

 

En Bref : 

En bref, Sacré temps de chien est polar qui possède une intrigue un peu fainéante à avancer, mais qui, paradoxalement, arrive à tenir le lecteur en haleine.

L’auteur est arrivé à combiner le polar à la tranche de vie pour donner un ensemble cohérent.

Mais, malgré cette cohérence générale, certains enchaînements souffrent d’un anarchismeImage 5 fausse note dont on aurait pu se passer.

La plume très forte et fluide de James Holin sert parfaitement un univers régional, diversifié dans les sujets abordés, ce qui forme une mélodie sans fausses notes.

Les personnages ne sont là que pour servir l’histoire et pas pour que l’on s’attache à eux. Cela permet à la conclusion d’être parfaite et de laisser un goût tout sauf amer.

À ceux qui souhaiteraient découvrir les paysages de la baie de Somme, et plonger dans un polar contemporain, traitant de sujets d’actualités, je leur recommande cet ouvrage.

 

Points Faibles Points Forts
  • Répétitions de noms
  • Enchaînement anarchique
  • Intrigue poussive
  • Plume adaptée au polar
  • Maîtrise de l’univers
  • Jeu polar/tranche de vie
  • Fin crédible

 

 

Notation : 

Style Écriture : 8/10

Intrigue : 6.5/10

Originalité : 5.5/10

Univers : 8.5/10

Personnages : 6/10

Moyenne Globale : 6.9/10

Sources Illustrations :

Image 1 : http://www.hotel-le-temps-perdu.com

Image 2 : http://pifarely.net/bemols/

Image 3 : http://www.weekendesk.fr/week-end/8782036/week-end-a-Fort_Mahon_Plage-Picardie-Bien-etre?adult=2&child=0&baby=0

Image 4 : http://www.detoursenfrance.fr/destinations/regions/picardie/la-baie-de-somme-un-sanctuaire-ecologique-3905

Image 5 : https://blogpolyfollia.wordpress.com/2010/07/21/regles-dor-de-la-musique-densemble/

 

Extraits

Extrait 1 :

1. Mireille Panckoucke, journaliste au Courrier picard

Dans un geste qui lui était familier, Maxime Pankratov caressait sa barbe finement taillée en pointe. En ce triste soir d'hiver, il regardait sortir de la gare d'Abbeville les rares passagers du train de 20 h 46 en provenance de la gare du Nord et à destnation de Boulogne-sur-Mer.

Ses yeux rond guettaient le client qu'il était venu chercher. Delaissant sa babe pouvre et sel, sa main tourna le bouton du volume de la radio branchée sur France info. Depuis trois nuits des voitures brûlaient un peu partout en banlieue. Alors que la soirée était à peine entamée, un journaliste annonçait déjà des incidents en région parisienne, à Amiens et à Évreux. Maxime écoutait, la mâchoire contractée, tout en fulminant. Il lâchait parfois une insulte, car ces petits branleurs de banlieue, comme il disait, lui portaient sur le système. Enfin, c'était peu dire. Il les exécrait réellement.

À la place du mort, son vieux berger beauceron Anastase était couché sur un plaid écossais à carreaux rouge et vert destiné à protéger le cuir. Un filet de bave coulait de ses babines. La bête leva la tête en poussant un grognement quand un chercheur du CNRS prit la parole pour fournir un explication au phénomène. Maxime caressa la tête du chien de la paume.

— T'es comme moi, mon pauvre vieux, tu peux pas les sentir tous ces fumiers! Je t'enverrai l'armée dans ces foutues cités, moi. Ça ferait pas un pli ! La situation serait vite réglée, je te le dis. Avec ces gens-là, c'est la loi du plus fort. Faut pas discuter. Il faut tout de suite rafaler à la 12,7 mm.


Extrait 2 :

4. Mare nostrum

Mireille déambulait devant la façade flamboyante de la collégiale Saint-Vulfran à Abbeville. Elle attendait l'homme à la casquette verte depuis quinze minutes et commençait à trouver le temps long. Elle avait déjà eu l'occasion de remercier un jardinier municipal qui empestait le calva, de renseigner un touriste britannique et de relire trous fois le panneau en forme de blason qui rappelait le supplice du chevalier de la Barre.

Mireille regarda sa montre. Presque vingt minutes de retard ! Le type de Mare nostrum avait sûrement changé d'avis. Alors qu'elle quittait le parvis pour regagner sa voiture, elle aperçut un type empressé avec une casquette vert et blanc.

— M. Dupré ?

L'homme retira immédiatement sa casquette. Il plissa les yeux pour mieux détailler le visage de son interlocutrice.

— Mireille Panckouke ? demanda l'homme avec une prononciation peu distincte.

— Oui, c'est moi. Vous tombez bien, j'allais partir.

— Excusez-moi du retard, j'étais chez le dentiste et c'était plus long que prévu.

Dupré avait une bonne tête, de celles qu'on arrête dans la rue pour demander son chemin. Il était de taille moyenne. Le type athlétique qui s'entretient. Il avait l’œil bleu, le cheveu argenté, avec une raie sur le côté.

— C'est pas grave. Allons prendre un café quelque part nous plus à l'aise pour discuter.

Les Éditions

Broché

  • Éditeur : Ravet Anceau
  • Date de Publication : 06/07/2015
  • Format : 170 x 110 mm
  • Nombres de pages : 240
  • ISBN : 9782359735048
  • Prix : 11.00€

Numérique

  • Éditeur : Ravet Anceau
  • Date de Publication : 06/07/2015
  • Format : Epub / Mobi / PDF
  • Nombres de pages : 240
  • ISBN : 
  • Prix : 8.49€
 

Où l'acheter

Ravet anceauLes libraires 1 Amazon Chapitre Fnac Decitre Cultura Price minister

La communauté du BooKKyûden est sur Facebook

 
 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau