Le Retour d'Ethelior

Bkk couv incarnatis la venus d emerae tome 1 le retour d ethelior

4

Série : Incarnatis - La Vénus D'Emerae

  • Auteur : Marc Frachet
  • Sortie : 02/06/2016

 

 

 

Tome suivant

Incarnatis - La Vénus d'Emerae Tome 2

 

4e de Couverture

Terre, deux siècles après les catastrophes des Lunes Sombres, les aéroplaneurs de la Guilde commercent dans le monde entier, entre teks et domas, agissant dans la plus grande neutralité face à la montée d’une nouvelle forme d’obscurantisme.

Seul survivant du massacre de sa famille, Yarel Grinh, un jeune aérostier, cherche à se venger. Tourmenté par d’étranges visions depuis son plus jeune âge, il se découvre d’étonnants pouvoirs liés à un Art ancestral : la Science Arcanique…

Une fresque imaginaire dans un cadre transmédia qui apporte sa propre originalité.

Résumé :

Au 24e siècle, le monde n’a plus rien à voir avec ce que l’on connait. Yarel, jeune homme membre de la Guilde universelle des commençants aériens, voit sa famille décimée par les Tecks, un peuple asservi par la technologie. Guidée par des visions qu’il ne comprend pas, Yarel devra faire face à un ennemi plus terrible que ce qu’il croyait, et qui semble vouloir sa perte depuis toujours. Bkk incarnatis la venus d emerae tome 1 le retour d ethelior marc frachet img1 ocean et ruine

 

Avis Général :

  • Le Style d'écriture : 

La plume est simple à lire ; on ne passe pas des heures à tenter de comprendre une phrase, ce qui est une bonne chose, surtout dans une œuvre de l’imaginaire avec un univers qui lui est propre. Marc Frachet possède une technique fluide, même si parfois l’on peut constater quelques répétitions. Toutefois, celles-ci ne gênent pas trop l’ensemble.

 

  • L'intrigue : 

Sincèrement, il n’y a rien de vraiment original dans la quête dévoilée dans cette histoire. En même temps, au 21e siècle, avec tous les livres qui sont sortis, c’est presque mission impossible de trouver un livre avec une idée narrative encore non exploitée.

Ici, dans ce premier tome d’Incarnatis – La Vénus d’Emerae, on assiste à une mise en place qui semble axée sur le pan, combat de forces bénéfiques contre forces maléfiques, via l’itinéraire d’un jeune homme, Yarel, qui cherche à venger de la mort de sa famille. Pendant sa quête, il va découvrir des choses sur lui-même qui vont l’obliger à prendre le conflit naissant plus à cœur qu’il ne l’aurait imaginé.

Dis comme ça, je vous l’ai dit rien d’original. Maintenant, si l’on creuse davantage on trouvera l’originalité. Tout d’abord une originalité sur la forme du livre (j’y reviendrai dans la partie concernant l’univers), puis une originalité sur le fond, en misant sur la simplicité. Bkk incarnatis la venus d emerae tome 1 le retour d ethelior marc frachet img2 pyramide gizeh sphinx

Non, vous n’avez pas mal lu. J’ai bien dit que cette histoire était originale parce qu’elle est simple dans le déroulé de sa trame. On a juste à se laisser porter par ce qu’on nous raconte, sans chercher à aller plus loin. Au début, j’ai eu du mal à m’y faire, parce que maintenant on a tendance à nous offrir des textes où il faut se casser la tête à tout bout de champ. J’aime ce type de texte, là n’est pas le problème, mais des fois ça fait du bien aussi de se laisser porter.

Je ne dis pas que le récit du Retour d’Ethelior est simple au point où l’on voit tout venir, pas du tout, et je pense même que Marc Frachet nous réserve quelques surprises ; mais, l’intrigue se construit tranquillement, en posant les faits et interrogations nécessaires. On sent certaines choses venir, mais on n’en connait pas les tenants et aboutissants. Le lecteur peut ainsi ressentir une sorte de frustration positive, car l’on a envie de savoir la suite.

D’ailleurs, la fin est aussi originale, non pas dans ce qu’elle propose, mais surtout dans la façon dont elle arrive. Aujourd’hui, on a l’habitude d’avoir des sagas ayant des tomes avec une quête principale et des quêtes annexes qui permettent d’avoir une fin de tome bien établie. Ici, pas du tout. Pas de quête annexe, par conséquent quand le tome se termine, on est en plein dans l’action. On a donc une sorte de cliffangher qui nous fait regretter que le tome 2 ne soit pas encore sorti.

 

  • L'univers :

Vous me connaissez, il n’est pas question que je vous dise ce que renferme exactement Incarnatis, le mieux étant de se faire une idée par soi-même. Je vous dirais simplement que cette œuvre possède une très grande richesse dans l’univers qui lui sert de cadre. De nombreux thèmes sont abordés, tels que le racisme, la torture, la délation, les régimes autoritaires, les nouvelles technologies, la découverte de soi, etc. Même si Le Retour d’Ehtelior s’inscrit dans un monde futuriste, on peut dire qu’il est d’actualité, car il y a une certaine forme de mise en garde face à ce que l’humanité est capable de développer, et surtout dans le fait de répéter toujours les mêmes erreurs.

Plus haut, je vous avais dit que l’œuvre était originale dans sa forme. Et, si j’ai choisi de vous en parler dans cette section, c’est parce que c’est dans cet endroit, sur l’univers, que se pose cette originalité.

Ce roman est un roman transmédia.

C’est quoi une oeuvre transmédia ?

Une oeuvre transmédia propose de découvrir l'univers qu'elle développe, en utilisant différents supports (livres, illustrations, vidéo, audio, etc.). Ce procédé a été utilisé pour des oeuvres comme Matrix, Star Wars, Lost, par exemple. Dans Incarnatis, des QR codes, ou flashcodes, sont employés pour nous permettre d’accéder Bkk incarnatis la venus d emerae tome 1 le retour d ethelior marc frachet img3 qr codeà un contenu supplémentaire.

À quoi servent ces QR codes, et que contiennent-ils ?

Ces QR codes, ont été pensés pour offrir une immersion plus importante dans l’œuvre, en proposant des récits audios, des illustrations, des compositions musicales également s’ancrant tout spécialement dans le monde d’Incarnatis.

Ainsi, cela permet aux lecteurs de s’immerger davantage dans l’univers que propose Marc Frachet. J’ai trouvé cette idée particulièrement excellente, car cela donne une nouvelle expérience de lecture. Bien sûr, le lecteur n’est pas obligé de flasher les QR codes, mais je trouve ça dommage de ne pas le faire, car on ne va pas au bout de l'expérience proposée si généreusement. En effet, et c’est notamment vrai pour les récits audio, ces bonus donnent de nombreuses indications permettant de visualiser et de mieux comprendre le récit. Ils ont un impact direct sur l'ouvrage, davantage sur la compréhension de l’univers que sur la trame, mais dans ce genre d’œuvre comprendre au mieux le cadre est indispensable, pour passer un bon moment de lecture.

Au début, j’ai eu un peu de difficultés à me faire au fait qu’il fallait stopper la lecture, quelques instants, pour profiter du contenu, mais c’est tout simplement parce que cela chamboule les habitudes de lecture. Or, plus j’avançais dans le récit, et plus je m’y faisais et attendais avec impatience les prochains codes à flasher.

C’est une nouvelle façon de lire, qui me va parfaitement, et que je recommencerai dès que possible. En plus, pour ne rien gâcher, on peut notamment entendre les voix de Odile Schmitt et de Benoit Allemane qui doublent respectivement Éva Longoria et Morgan Freeman.

 

  • Les Personnages :

Je vais vous faire une confidence. Je déteste donner un avis sur les personnages dès le premier tome d’une saga, surtout quand il s’agit, comme ici, d’une saga fondée sur un univers complexe régit par ses propres codes.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que 70% du temps, le premier tome sert à poser les bases de l’univers, et les prémices de l’intrigue, cela à juste titre. Aussi, il ne reste plus grand-chose pour poser tranquillement les personnages, que l’on apprend davantage à connaître sur les tomes suivants. Bkk incarnatis la venus d emerae tome 1 le retour d ethelior marc frachet img4 ville futuriste

Ce que je dirais toutefois des personnages du Retour d’Ethelior est qu’ils possèdent un gros potentiel, et qu’ils ont tendance à surprendre par leur réaction. L’exemple qui me vient tout de suite en tête est celui de Tara Nex, le dirigeant d'un régime autoritaire, qui montre de nombreuses facettes que je ne lui aurait pas forcément prêté, au tout début de l’intrigue. Je reconnais que de tous les personnages, c’est celui vers lequel va ma préférence, parce qu’il est déconnecté de la réalité. Il a son idéal et ses opinions avec un gros côté maniaque à la "Monk", et il ne conçoit pas qu’un grain de sable vienne bloquer les rouages. Il en devient même totalement risible par moment, tant il pense sa cruauté justifiée.

J’aurais pu vous parler de Yarel, le personnage principal, mais je préfère attendre le second tome pour cela, parce que je pense qu’il faut encore patienter un peu pour parler de lui.

 

En Bref : 

En bref, Le Retour d’Ethelior, premier volet de la saga Incarnatis – La Vénus d’Emerae surprend par l’originalité de sa forme utilisant les nouvelles technologies (QR codes) pour amplifier l’expérience de son lecteur, et par la simplicité de la mise en scène de l’intrigue.

La plume de Marc Frachet est simple et facile à lire, ce qui va parfaitement avec le déroulement de l’histoire qui bien que manquant d’originalité dans l’idée fondamentale, se démarque par la simplicité avec laquelle elle est mise en œuvre. On se laisse happer par l’histoire que l’on nous raconte, sans chercher plus loin. Le suspens est suffisamment bien distillé pour nous donner envie d’aller voir la suite, sans pour autant mettre les nerfs complètement à vif.Bkk incarnatis la venus d emerae tome 1 le retour d ethelior marc frachet img5 au dela de la mort

L’univers est d'une belle richesse et se dévoile dans ce premier opus pour nous permettre d’appréhender ses subtilités sereinement. L’utilisation de QR codes, donnant des informations complémentaires, est une idée novatrice qui devraient plaire à n’importe quel lecteur curieux d’une nouvelle expérience de lecture. Seuls les personnages, qui semblent posséder pas mal de potentiel restent encore à découvrir, mais cela tendra certainement à être fait dans le prochain tome.

À ceux qui souhaiteraient tenter une nouvelle façon de lire, je recommande cet ouvrage (dans sa version papier pour vraiment profiter de l’expérience), car en plus d’offrir une forme attrayante et renouvelée, n’oublie pas le cadre et le fond.

  • Ce que j'attends du prochain tome :

J’attends du prochain tome d’en découvrir davantage sur les personnages, et de retrouver du contenu additionnel.

 

Points Faibles Points Forts
  • Quelques répétitions
  • Idée narrative peu originale
  • Simplicité plume et trame narrative
  • Rythme de l’intrigue
  • Univers complexe
  • Interactivité

 

 

Notation : 

Style Écriture : 7.5/10

Intrigue : 7.5/10

Originalité : 8/10

Univers : 8.5/10

Personnages : 7.5/10

Moyenne Globale : 7.8/10

Sources Illustrations :

Image 1 – Océan et ruine : https://pixabay.com/fr/assemblage-nuit-temp%C3%AAte-%C3%AEle-roche-1438363/

Image 2 – Gizeh et Sphinx : https://pixabay.com/fr/sphinx-egypte-weltwunder-pyramides-67750/

Image 3 – QR Codes : http://incarnatis.com/app/

Image 4 – Ville Futuriste : http://www.hebus.com/image-325347.html

Image 5 – Réincarnation : https://pixabay.com/fr/au-del%C3%A0-la-mort-la-vie-apr%C3%A8s-la-mort-744753/

 

Extraits

Plutôt que de vous mettre des extraits, je vous invite à vous rendre directement sur le site "Incarnatis" (lien ci-dessous). En effet, il vous est possible de lire gratuitement les 50 premières page du roman.

Début du roman Le Retour d'Ethelior

Les Éditions

Broché

  • Éditeur : ACCI Entertainment
  • Date de Publication : 02/06/2016
  • Format : 155 x 225 mm
  • Nombres de pages : 304
  • ISBN : 979-10-96334-01-8
  • Prix : 19.99€

Numérique

  • Éditeur : ACCI Entertainment
  • Date de Publication : 02/06/2016
  • Format : Epub
  • Nombres de pages : 304
  • ISBN : 979-10-96334-00-1
  • Prix : 10.00€
 

Où l'acheter

Lalibrairie Carte a lire Les libraires 1 Amazon Chapitre   

La communauté du BooKKyûden est sur Facebook

 
 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau