Rencontres

Bkk couv le quatrieme ordre tome 1

Challenge

Série : Le Quatrième ordre (T.1)

  • Auteur : Mathieu Valentin
  • Sortie : 12/03/2014

 

 

Tome suivant

Le quatrieme ordre tome 2

 

4e de Couverture

Bibi Sans-Nom de Famille est le dernier survivant de son Ordre, les Purs. Éduqué en secret par son maître, il fait le choix de prendre la route pour participer à un évènement majeur: la Rencontre, qui réunit et oppose les meilleurs guerriers du monde. Ainsi se retrouvent là les Ordinaires, les Guerriers et les Mages. Mais, la présence des Sombres plane sur la ville…

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu de la High Fantasy, et même si certaines choses m’ont dérangé, je ne regrette pas d’avoir choisi Le Quatrième ordre pour me remettre dans le bain.

 

Résumé :

Bibi est le dernier d’un ordre révolu, que tout le monde estime comme étant maudit. Afin d’échapper à la solitude qui le pèse depuis plusieurs années, et surtout se prouver qu’il est capable de faire quelque chose de sa vie, il part pour la Rencontre organisée par l’EmpereurImage 01 rencontres réunissant les meilleurs guerriers. Au cours de sa route, il fera plusieurs…rencontres qui le mèneront vers des chemins qu’ils n’auraient pas pu imaginer et surtout à vouloir en savoir davantage sur ses origines.

 

Avis Général :

  • Le Style d'écriture : 

La plume de Mathieu Valentin m’a bien plu dans l’ensemble. Je l’ai trouvé très directe, sans chichi. J’aime beaucoup ces styles très vifs avec des phrases courtes allant à l’essentiel. Mais…eh oui, je mettrais tout de même un bémol qui peut déstabiliser. J’ai trouvé dommage qu’il y ait des passages qui donnent un effet listing. Là, vous vous demandez de quoi je parle, je suis sûre. Image 02 listing 313x500L’effet listing, c’est quand il y a une énumération successive de nom de personnages, de lieux, de symptômes, ou je ne sais quoi d’autre. C’est dommage, parce qu'ils nuisent à la fluidité de l’ensemble. Heureusement, ils arrivent presque à se faire oublier, grâce à l’intrigue.

 

  • L'intrigue : 

J’ai aimé suivre l’histoire de Bibi, ce jeune homme issu d’un ordre tombé en désuétude, dans son parcours hors de la vie insipide et solitaire dans laquelle il se trouvait. Il a cette envie, assez communicative, de découvrir ce que le monde peut lui offrir, le bon comme le mauvais.

Le rythme dans lequel les événements s’enchainent est très agréable. On peut d’ailleurs constater que celui-ci change assez régulièrement ce qui permet de toujours tenir le lecteur en haleine. J’ai eu l’impression qu’il y avait un effet de balancier. Plus haut, j’ai parlé d’un effet listing, qui revient, cette fois-ci, avec une succession d’événements, montrant le plus de choses possibles aux lecteurs, dans un laps de temps très court.

Ce procédé possède avantage et inconvénients.

L’inconvénient est que, très souvent, je me suis sentie comme étant en dehors de l’intrigue. Pour illustrer mon propos, imaginez une pauvre petite ChoupieS, bavant derrière une vitrine de cerise de Nùna. Image 03 vitrine 313x500 Sauf qu’au moment, où elle se décide à entrer pour en manger, il n’y a aucune porte. Plutôt que l’on me dise que la conversation est animée, par exemple, j’aurais souhaité l’entendre.

En revanche, l’avantage est que l’on apprécie d’autant plus les passages qui nous entraînent vraiment au cœur de l’action. On peut enfin passer la porte et manger les cerises.

Dans tous les cas, l’intrigue est plutôt bien ficelée, et cohérente jusqu’au bout. J’ai juste trouvé qu’il manquait un peu de punch sur la fin. Par contre, il y a de plus en plus de questions qui se posent éveillant la curiosité.

 

  • L'univers :

L’ambiance intégrale est vraiment intéressante. J’ai parlé de l’effet listing qui m’avait perturbé. Dans un sens, il permet d’appréhender l’œuvre plus facilement. Ce qui est assez paradoxal. On est vraiment dans un premier tome qui nous familiarise avec cet univers. Et cela, en douceur. J’aime la fantasy, mais j’ai toujours une petite appréhension avant de commencer une nouvelle œuvre du genre, car j’ai peur d’être étouffé sous les informations au point de ne plus pouvoir en avaler. Ce n’est absolument pas le cas ici. Image 04 etouffe

On plonge très vite dans le Quatrième ordre, grâce à un prologue utile. L’univers est riche sans pour autant donner une vilaine sensation d’overdose. L’idée des diverses rencontres, qu’elles se fassent dans l’arène ou en dehors, était très bonne puisque cela participe à la compréhension et l'immersion.

Ce livre nous fait également plonger dans l’appréhension des relations humaines, via un personnage qui a été privé de contact avec les autres pendant plusieurs années et qui, presque du jour au lendemain, doit composer avec un grand nombre de personnes toutes différentes les unes des autres, et qui ne lui veulent par forcément du bien. La confrontation de Bibi avec ces émotions est parfaitement crédible donnant une dimension vraiment humaine à l’œuvre.

 

  • Les Personnages :

En ce qui les concerne, je ne peux pas dire que je les ai tous appréciés, mais après c’est une pure question de goût. Pour une fois, j’ai aimé le personnage principal. Je dis pour une fois parce que, très souvent, dans les œuvres de High Fantasy, j’ai toujours envie d'étrangler le héros. Je ne dis pas que parfois, je ne l'aurais pas fait, mais mes envies se sont fait beaucoup plus rares. Image 05 simpson

Bibi est Bibi. Nature, très direct et surtout amusant à  dire tout haut, tout ce qu’il pense, à n’importe qui. Alors, n’allez pas me demander pourquoi il s’appelle Bibi, je n’en sais rien. Vous n’avez qu’à allez le demander à Bibi. Enfin, Bibi, pas Bibi…non j’arrête. Par contre, il y en a d’autres, et surtout une à qui j’en aurais mis des claques.

Mais, dans l’ensemble j’ai trouvé que les protagonistes étaient bien construits.

 

En Bref : 

En bref, ce premier opus du Quatrième ordre est une très bonne entrée en matière dans une histoire qui semble moins évidente qu’elle ne semble l’être. Malgré un effet listing dans l’enchainement des événements, la plume de Mathieu Valentin permet d’apprécier les passages véritablement importants, qui plongent le lecteur dans une ambiance agréable. On se familiarise très vite avec l’univers d’une grande richesse, et particulièrement bien travaillé. Les grandes notions sont facilement acImage 06 lectricequises sans qu’il y ait cette sensation de trop-plein qu’il peut souvent y avoir dans les œuvres appartenant au même genre. Les personnages sont bien construits même si, parfois, certains de leurs comportements ou réactions peuvent être horripilants. Mais de ce dernier point, il ne peut s’agir que d’un sentiment propre à chaque lecteur.

À ceux qui souhaiteraient tester en douceur le genre de la High Fantasy, je leur recommande ce livre qui amène de façon naturelle chacun de ses aspects.

Pour les amateurs du genre, ils le trouveront peut-être un peu léger sur certains points. Toutefois, je leur recommande quand même, justement pour sa souplesse qui permet de respirer après certains mastodontes.

D’autant qu’à mon avis, il y a bien plus à découvrir dans la suite des aventures de Bibi et de ses compagnons. En tout cas, moi, je vais très vite acheter la suite, pour me replonger dans cet univers chaleureux.

  • Ce que j'attends du prochain tome :

J’attends du prochain volume, un peu moins de passages "listing" pour vraiment être happé par l’intrigue. Paradoxalement, j’aimerais également qu’il conserve cette double articulation "passages juste passés en revue et passages plus intenses" afin de pouvoir vraiment apprécier ceux qui en valent vraiment la peine.

Au niveau des personnages, je n’attends rien de particulier. Mis à part de les voir évoluer en toute logique avec l’intrigue, qui devient de plus en plus complexe.

 

Points Faibles Points Forts
  • effet listing
  • lecteur mis à l’écart sur certaines scènes
  • plume vive
  • intrigue bien articulée
  • univers riche et bien maîtrisé

 

 

Notation : 

Style Écriture : 8/10

Intrigue : 8.5/10

Originalité : 8/10

Univers : 9.5/10

Personnages : 7.5/10

Moyenne Globale : 8.3/10

 

Sources Illustrations :

Image 1 : http://www.addcaes.org/10302/

Image 2 : http://www.clipartpanda.com/categories/listing-20clipart

Image 3 : http://www.boulangerie-patisserie-martin.fr/featured/coeur-framboisier.html

Image 4 : http://adminadom.fr.gd/ACCUEIL.htm

Image 5 : http://glinkie.skyrock.com/1570237690-la-c-est-homer-et-bart.html

Image 6 : http://infodoc.blog.free.fr/index.php?tag/livre

 

Extraits

Extraits 1 : Chap.2, p.65

 

Vigor fronça des sourcils pour le scruter des pieds à la tête de la même façon que sa fille. Ce jeune voyageur, au départ parfaitement poli, oubliait la moitié de sa présentation ! Comment pouvait-on ne pas avoir de nom de famille ? Était-ce un bâtard ? Il détestait les gens qui se moquait des anciennes coutumes.

— Tu n’as pas de nom de famille peut-être ? Ni de formule d’Ordre ? le questionna-t-il brutalement.

Eleia le regardait fixement et eut un geste protecteur envers son enfant.

— Tu es donc… ?

Bibi reçut l’offense comme une gifle et fut bien tenté de la lui retourner, gagné par le mépris. Une violente envie lui vint de hurler avec panache qu’il était un Sombre venu répandre le chaos à la Rencontre, mais d’imaginer leurs têtes suffit à le faire sourire et à le calmer. Il ne devait ressentir aucune honte d’appartenir au Quatrième Ordre.

 


Extrait 2 : Chap.t, p.184

Bibi se remit sur ses pieds, esquiva une nouvelle charge et frappa avec son bâton, mais le pantin n’eut pas l’ombre d’une réaction. Bibi commençait à penser qu’il serait peut-être temps de jouer son va-tout quand un souffle chaud lui barra la joue et la lui engourdit. Un sort de paralysie. Surpris, il eut le temps de voir que son adversaire se relevait et souriait d’un air féroce.

Le pantin de bois profita de son hésitation pour lui éclater la lèvre et le renverser. Un nouveau souffle chaud atteignit Bibi au niveau des côtes et il sentit son sang couler. Sort coupant. Il se releva et une nouvelle magie le projeta brutalement dans les airs. il atterrit quelques mètres plus loin en heurtant violemment le sol. Bibi n’eut que le temps de constater que les bords de l’arène s’étaient bien trop rapprochés de lui avant de voir la créature se ruer dans sa direction.

Les Éditions

Broché

  • Éditeur : À Contresens Éditions
  • Date de Publication : 12/03/2014
  • Format : 280 x 240 mm
  • Nombres de pages : 377
  • ISBN : 97910904081
  • Prix : 19.50€
 
 

Où l'acheter

La communauté du BooKKyûden est sur Facebook

 
 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau