Une Mariée de trop

Bkk couv une mariee de trop

3 5

 

  • Auteure : Louise Vianey
  • Pays :  France
  • Sortie : 28/10/2015
  • Adaptation : Non
  • Public : Adulte

4e de Couverture

La robe blanche sublime, l’entrée solennelle au bras de son père, les alliances scintillantes et le murmure d’émotion qui traverse l’assistance : depuis qu’elle en rêve, de son mariage avec Gabriel, Margot a eu le temps de l’imaginer dans les moindres détails. Son futur époux a tenu à tout organiser lui-même, pour lui faire – a-t-il dit – une surprise dont elle se souviendra toute sa vie ; et elle lui fait totalement confiance pour rendre la réalité encore plus belle que dans ses rêves les plus fous.

Si bien qu’en montant les marches de l’église de la place Franz-Liszt dans une robe de conte de fées pour rejoindre l’homme qu’elle aime, Margot se sent pousser des ailes. Loin, très loin, d’imaginer que le plus beau jour de sa vie est sur le point de prendre les couleurs d’un véritable cauchemar…

La Critique de ChoupieS

Un thriller sans prétention, mais qui a le mérite d’être efficace jusqu’à son dénouement.

 

Résumé :

C’est le plus beau jour de la vie de Margot. Elle va enfin épouser l’homme dont elle est amoureuse, Gabriel. D’accord, l’organisation de la cérémonie est un peu particulière. En effet, le marié a tenu à tout organBkk une mariee de trop img01 robe de marieeiser seul et à ce que Margot ne donne pas à ses proches, la raison pour laquelle elle les fait venir. Tout se passe pour le mieux, jusqu’à ce que Margot entre dans l’église. Mais…pourquoi Gabriel est en train d’en épouser une autre qu’elle ? Cette incompréhension va alors plonger la jeune femme dans son passé où de bien sombres secrets l’attendent.

 

Avis Général :

  • Le Style d'écriture : 

Aucune fioriture dans le style ni d’extravagance. La plume de Louise Vianey est d’une grande simplicité, et est agréable à suivre. On ne se casse pas la tête, ce qui offre une réelle lecture de détente. Il s’agit là du premier roman de l’auteure, et j’aurais plaisir à découvrir d’autres titres.

 

  • L'intrigue : 

Ce que l’on constate relativement vite, c’est que l’intrigue est bien ficelée et maîtrisée. Elle glisse toute seule, et l’auteure fait tout son possible pour conserver le suspens jusqu’à la fin. Les lecteurs les plus perspicaces réussiront à découvrir les grandes lignes de l’intrigue assez tôt, mais les ramifications entre ces lignes échappent totalement, ce qui pousse à finir. Tout du long, on ronge notre frein parce que l’on voit les choses se profiler, mais on n’arrive pas à savoir à quel point untel ou untel est impliqué. Louise Vianey nous envoie sur des pistes, qui parfois sont justes et d’autres fois ne le sont pas du tout ; et c’est seulement au dénouement final que tout se met correctement en place.Bkk une mariee de trop img02 liens

Un petit bémol toutefois. Certains petits départs de feu sont mis en place, mais ne sont plus exploités par la suite. Certes, ils ne servent qu’à nous perdre toujours une peu plus dans cette intrigue, mais c’est dommage qu’ils n’aient pas été poussés davantage.

 

  • L'univers :

L’univers n’a rien de particulier et s’ancre surtout sur le jeu entre personnages. Je ne développerai donc pas plus cette partie.

  • Les Personnages :

La psychologie des personnages est bien amenée, qu’il s’agisse des principaux comme des secondaires. L’exercice n’était pourtant pas aisé, car l’on voit tout du point de vue de l’héroïne, Margot. Et, s’il y a uBkk une mariee de trop img03 pelliculene chose que l’on peut dire sur elle, c’est qu’elle traîne pas mal de casseroles.

Ce qui est intéressant, c’est que même si nous voyons tout par ses yeux, on se rend compte mieux qu’elle que beaucoup de ses problèmes sont liés à son passé. C’est cette anticipation du lecteur par rapport à Margot qui permet d’échafauder plus d’une théorie, mais sans jamais réussir à tout connecter correctement. Le personnage peut toutefois exaspérer, car l’on se demande si elle fait exprès d’aggraver son cas. Maintenant, quand on se met un peu à sa place, on peut excuser certaines de ses bévues qui n’ont qu’un seul but, l’aider à découvrir la vérité.

Les personnages secondaires sont de parfaits contrepoids, car tous en savent plus que Margot sur les faits. Or, aucun ne coopère réellement avec elle. Aussi, elle ne peut que se débattre en essayant de démêler le vrai du faux ; ce qui s’avère très frustrant aussi bien pour elle que pour nous. Tous les personnages ont quelque chose à se reprocher, mais une fois de plus, il faut attendre la fin pour connaître la vérité.

Un bémol ici également, qui s’avère être le même que pour l’intrigue. Certains personnages sont utilisés pour les fameux départs de feu, mais comme ils ne sont pas poussés, les protagonistes correspondants sont mis de côté, ce qui est un peu dommage.Bkk une mariee de trop img04 eglise saint ambroise de paris

 

En Bref : 

En bref, Une Mariée de trop est une lecture agréable qui détend réellement.

La plume de Louise Vianey nous offre de la simplicité tout en étant efficace. Cela permet d’entrer pleinement dans l’intrigue qui nous ballotte au gré des événements.

Si les points d’ancrage de la trame peuvent être découverts assez tôt, il faut attendre la fin pour en connaître tous les tenants et aboutissants. L’addiction est alors pleine et entière, et nous suivons Margot se débattre avec les non-dits et les mensonges des personnages qu’elle rencontre. Ce qui pêche surtout dans cette œuvre, c’est la création de petits départs feu pour perdre le lecteur, mais qui ne vont pas plus loin.

À ceux qui souhaiteraient lire un thriller qui glisse tout seul, je recommande cet ouvrage qui ne concurrencera les poids lourds du genre, mais qui offrira un bon moment de détente.

 

Points Faibles Points Forts
  • Départs de feu peu poussés
  • Personnages laissés de côté
  • Plume simple
  • Intrigue bien ficelée
  • Relation entre les personnages

 

 

Notation : 

Style Écriture : 8/10

Intrigue : 8/10

Originalité : 5/10

Univers : 6/10

Personnages : 7/10

Moyenne Globale : 6.8/10

Sources Illustrations :

Image 1 : https://fr.pinterest.com/pin/594334482044195550/

Image 2 : http://www.ecrirepourleweb.com/les-liens-sponsorises/

Image 3 : http://www.lafabriquecrepue.com/2015/07/23/choisir-de-regarder-devant-par-elodie/

Image 4 : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_Saint-Ambroise_de_Paris

Extraits

Extraits 1 : p.7

1.

Samedi

Une pluie battante inondait les toits de Paris, la radio dévidait ses éternelles informations calamiteuses, et pourtant ce samedi de décembre promettait d’être le plus beau jour de ma vie. Terminées les années de solitude, les déceptions sentimentales, je m’apprêtais dans moins de deux heures à épouser Gabriel, un homme fait tout exprès pour moi. Je jetai un coup d’œil au miroir qui me faisait face et souris. Cette jeune femme rayonnante dans sa sublime robe de mariée froufroutante et immaculée, c’était moi ! Le bonheur m’emplissait à tel point que j’avais par moments l’impression d’exploser. Je ne me reconnaissais plus, tout me faisait rire : le humoristes à la télévision, les blagues idiotes de mes collègues. Ainsi c’était cela être heureuse.


Extrait 2 : P.161

À ramener à la maison des inconnus ? Je me laissai tomber sur le rebord de la baignoire, submergée par l’affolement. Je me connaissais, jamais je n’aurais pu faire l’amour avec un autre homme que Gabriel à quelques jours seulement de notre mariage avorté, à moins d’y avoir été contrainte. Mais alors, y avais-je été contrainte ? Les événements se succédaient trop vite pour moi, je me sentais perdre pied…

— Je te conjure de me croire, Audrey, Gabriel est bel et bien venu me rejoindre hier pour me parler. Tu peux vérifier, nous sommes allés au Loft, le même bar que samedi, ils doivent se rappeler de notre passage puisque j’ai vomi en pleine salle…

Pour la première fois, la compassion se peignit sur le visage de ma sœur.

— Mais ce n’est pas possible, pourquoi as-tu suivi ce type, Margot ? Il ne t’a pas fait assez de mal comme ça ?

— Tu peux me traiter de naïve, mais j’ai vraiment cru qu’il allait enfin tout m’expliquer. Malheureusement, il semble que je n’aie plus aucun souvenir du reste de la soirée.

— Tu avais bu de l’alcool ?

— Non, c’est ça qui est bizarre, je n’avais pris qu’un jus de tomates.

— Bon, nous en reparlerons ce soir, pour le moment je dois aller travailler et tu n’as plus beaucoup de temps pour te préparer.

Elle m’adressa un pauvre sourire qui me donna envie de pleurer.

Les Éditions

Broché

  • Éditeur :  Harper Collins - Mosaic
  • Date de Publication : 28/10/2015
  • Format : 130 x 205 mm
  • Nombres de pages : 279
  • ISBN : 978-2-280-34211-7
  • Prix : 14.90€

Numérique

  • Éditeur :  Harper Collins - Mosaic
  • Date de Publication : 28/10/2015
  • Format : Epub / Mobi
  • Nombres de pages : 288
  • ISBN : 978-2-280-35018-1
  • Prix : 6.99€

Poche

  • Éditeur :  Harper Collins - Mosaic
  • Date de Publication : 31/08/2016
  • Format : 108 x 178 mm
  • Nombres de pages : 311
  • ISBN : 978-2-280-35817-0
  • Prix : 7.20€

 

Où l'acheter

Les libraires 1 Amazon Chapitre Fnac Decitre Cultura Price minister

La communauté du BooKKyûden est sur Facebook

 
 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau