Life, Tomes 10 & 11

Bkk couv life tome 10

4 5

Série : Life  (T.10)

  • Auteur : Keiko Suenobu
  • Titre VO : Life, vol.10
  • Sortie VO : 13/07/2005
  • Sortie VF : 14/01/2010
  • Traduction : Olivier Sart
Bkk couv life tome 11

4 5

Série : Life (T.11)

  • Auteur : Keiko Suenobu
  • Titre VO : Life, vol.11
  • Sortie VO : 13/12/2005
  • Sortie VF : 11/03/2010
  • Traduction : Olivier Sart
 
 

Tome précédent

Life, tome 9Critique disponible

Tome suivant

Life t12Critique disponible

 
 

4e de Couverture

Tome 10 :

Enlèvement, incendie, les péripéties de Ayumu et son amie Miki se sont soldées par l'arrestation des malfrats. Mais leurs ennuis ne font que commencer. Manami, soupçonnée d'être la commanditaire, ourdit en effet un odieux plan pour éviter d'être démasquée. Elle implique son père, influent personnage, en le persuadant d'être persécutée par Ayumu et Miki.

Tome 11 :

Après la visite du père de Manami, les autorités du lycée sont en émoi. Ayumu, accusée à tort de maltraiter la fille du puissant chef d'entreprise, clame son innocence, mais ne convainc pas. Cependant, Hirose, membre de la bande de Manami, découvre que celle-ci est la véritable instigatrice du tabassage de Katsumi et de l'incendie du bâtiment désaffecté. Elle est alors prise de remords à l'égard de Ayumu et réalise la nature cruelle de Manami. Mais cette dernière risque de lui faire payer chère cette trahison...

Une histoire toujours aussi palpitante, qui nous entraîne dans un combat plus intense que l’on aurait pu le penser.

Résumé :

Ayumu et Miki se battent pour faire entendre leur voix. Mais, elles ne se doutent pas, à quel point Manami est machiavélique. En faisant entrer son père dans le jeu, un homme d’affaires très influent, cette dernière déclenchera des événements qu’elle n’avait pas prévu, poussant Ayumu à montrer une force de caractère plus profonde. Bkk life 10 keiko suenobu img 01

 

Avis Général :

  • Le Style d'écriture/Graphismes : 

Il y a pas mal d’exagérations sur les mouvements des personnages, ainsi que sur leurs expressions faciales. Sur un point de vue esthétique, c’est assez gênant, mais sur un point de vue narratif, c’est excellent. En effet, cela permet de prendre toute la mesure de la gravité de l’action. De plus, cette exagération des graphismes permet une économie dans les dialogues. Ainsi, ils ont une portée plus forte qu’en temps normal.

  • L'intrigue : 

Les rebondissements sont intenses dans cette histoire, où l’on se demande jusqu’où ira le machiavélisme de Manami. Mais, il y a bien d’autres surprises dans ces deux tomes, qui donnent une autre ampleur à l’œuvre. Il y a beaucoup de scènes auxquelles on ne s’attend pas, et pourtant on ne devrait pas être étonné de les voir, car Suenobu nous a habitués, depuis un certain temps, à disposer çà et là de nombreux rebondissements.

L’énorme avantage est que l’on ne s’ennuie pas une seule seconde, au contraire, on a toujours envie de savoir ce que réserve la suite des événements.Bkk life 10 keiko suenobu img 02

 

  • L'univers :

Cette fois-ci, le harcèlement scolaire prend une tout autre dimension. En  effet, on constate la réaction du corps professoral, qui ne tient absolument pas à voir l’affaire ébruitée, de peur de ternir la réputation de l’école. De ce fait, on assiste à des scènes révoltantes montrant une incompréhension de la détresse des victimes, qui ne savent plus quoi faire pour échapper à leurs bourreaux, et qui, acculées, en viennent au pire choix qui puisse être.

Un autre aspect est évoqué : l’influence des parents, et notamment de ceux ayant des relations hauts placées socialement. L’hypocrisie générale règne, et la loi du plus fort semble être la constante. Mais, quand celle-ci ne fait plus face à la détermination, bonne ou mauvaise, de ceux qui s’y opposent, les vérités et drames se manifestent pleinement.

  • Les Personnages :

Deux personnages m’ont le plus marqué dans ces deux tomes, Ayumu et Melle Toda, la professeur principale de la classe de la jeune fille. Bkk life 11 keiko suenobu img 01

Melle Toda apparait, depuis le début, comme une femme qui ne souhaite pas faire de vagues, ceci afin de se conformer aux cadres établis dans l’enceinte du Lycée. Par conséquent, elle ignore les appels à l’aide d’Ayumu, la posant même en position d’agresseuse, pour réduire l’impact des paroles de la jeune fille. Mais quand les événements s’enchaînent au point qu’elle ne peut plus faire machine arrière, et que sa responsabilité est mise en cause, elle est perdue et tend à prendre de mauvaises décisions, risquant de se mettre encore plus en porte à faux.

Quant à Ayumu, elle me surprend de plus en plus. Elle n’a plus rien à voir avec la jeune fille perdue du début de saga. Elle verse encore des larmes, mais il s’agit davantage de larmes de colère que de pure tristesse. Elle est incomprise par les adultes notamment, mais elle tient bon, et n’a plus peur de dire les choses qui lui pèsent, surprenant ainsi toutes les personnes qui se trouvent autour d’elle. De cette façon, elle tient tête à Manami qui s’évertue à lui faire encore plus de mal, ne prenant plus aucun gant avec personne.

 

En Bref :

En bref, ces deux volumes de Life tiennent toujours autant en haleine le lecteur, lui donnant envie de poursuivre cette histoire sans s’arrêter. Les graphismes n’ont pas un très bel esthétisme, mais ils participent à la compréhension des sentiments des protagonistes. En exagérant les interactions, Suenobu réduit le nombre de dialogues, qui ont ainsi une portée plus forte que d’ordinaire. Bkk life 11 keiko suenobu img 02

L’intrigue est parsemée de rebondissements offrant un rythme soutenu à la trame développée, et empêchant tout temps mort dans la narration.

L’univers développé montre comment les questions du harcèlement sont gérées par les parents et le corps enseignant. Ce dernier est tout simplement dépassé par les événements, et tente davantage de cacher les faits que de soutenir les victimes de ces violences physiques et morales. Les personnages qui ressortent des ces deux tomes sont Ayumu et Melle Toda qui montrent, pour la première une force de caractère toujours aussi surprenante, et pour la seconde une faiblesse face à ce qui se joue devant elle.

  • Ce que j'attends des prochains tomes :

Si les prochains tomes sont sur la même lancée, je n’attendrai rien de plus, car on passe déjà un moment agréable.

 

Points Faibles Points Forts
  • Peu d’esthétisme graphique
  • Rythme soutenu
  • Nombreux rebondissements
  • Maitrise de la trame
  • Univers développé

 

Notation : 

Style Écriture/Graphismes : 7/10

Intrigue : 8.5/10

Originalité : 9/10

Univers : 9.5/10

Personnages : 9/10

Moyenne Globale : 8.7/10

Sources Illustrations :

Life, tomes 10 & 11

 

 

Broché : Tome 10

  • Éditeur : Kurokawa
  • Date de Publication : 14/01/2010
  • Format : 177 x 115 mm
  • Nombres de pages : 160
  • ISBN : 978-2-351-42305-9
  • Prix : 6.50€

Broché : Tome 11

  • Éditeur : Kurokawa
  • Date de Publication : 11/03/2010
  • Format : 177 x 115 mm
  • Nombres de pages : 160
  • ISBN : 978-2-351-42306-6
  • Prix : 6.50€
 

Où les acheter

  • Tome 10 :

Les libraires 1FnacPrice minister

 

 

 

  • Tome 11 :

Les libraires 1FnacPrice minister

 

La communauté du BooKKyûden est sur Facebook

 
 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau