Lesson of the evil, Tome 4

Bkk couv lesson of the evil 04

4

 

 

Série : Lesson of the Evil (T.4)

  • Auteur : Eiji Karasuyama
  • Titre VO : Aku no Kyôten, vol. 4
  • Sortie VO : 07/11/2013
  • Sortie VF : 08/01/2016
  • Traduction : Benoît Sylvestre

Tome Précédent

Lesson of the evil 03

Tome suivant

Lesson of the evil 05

 

4e de Couverture

D'étanges événements secouent le lycée...

On déplore même des disparitions...

Collègues, parents et élèves deviennent les proies d'un professeur monstrueux qui se dissimule derrière un masque angélique. En tout cas, Seiji Hasumi n'est pas du genre à hésiter...

Les doutes ne sont plus permis, en ce qui concerne les intentions d’Hasumi, et cela pour le plus graLoe 4 3 313x500nd plaisir du lecteur.

Résumé :

Est-ce que l’étau commencerait à se resserrer autour de Seiji Hasumi ? Un bras de fer va s’engager entre lui et deux autres personnes qui semblent avoir vu clair dans son jeu. Mais aux Échecs, il ne peut y avoir qu’un seul gagnant, celui qui aura su anticiper les déplacements adverses. Et, une chose est sûre, il n’est jamais bon de confondre le diable.

 

Avis Général :

  • Le Style d'écriture/Graphismes : 

De ce côté-là, je n’ai pas observé de changements. Mais, ce que j’avais affirmé dans la chronique du tome 2, c’est-à-dire que les graphismes se faisaient plus durs et malsains en fonction des réactions des personnages, se confirme. En effet, on peut voir que ce procédé prend de plus en plus de place à mLoe 4 4 313x500esure que l’on avance dans l’intrigue. Ce qui prouve qu’elle dérive un peu plus à chaque fois.

 

  • L'intrigue : 

Par rapport à ce que j’attendais de ce tome, l’objectif est rempli. On voit Hasumi basculé encore davantage dans son délire.

Le machiavélisme est très présent, mais on pressent qu’il peut encore allez plus loin. Il y a vraiment un bon dosage. On ne nous montre pas tout, tout de suite. Cela pourrait paraître pénible, mais d’une façon très ingénieuse, les auteurs nous font découvrir un peu du passé de ce professeur pas comme les autres. De sorte que cela permet de détourner très légèrement le lecteur du fil conducteur, pour garder un bon suspens.

L’histoire avance bien, à un très bon rythme. On nous en donne suffisamment pour ne pas s’ennuyer, mais pas trop pour nous obliger à aller au tome suivant.

Cependant, petit bémol, j’ai trouvé que sur certains passages, l’histoire était un peu plus brouillonne, et perdait en fluidité.

 

  • L'univers :

Pas de changement non plus de ce côté-là. On  est pleinement habitué au décor et au jeu macabre qui s’y dLoe 4 1 313x500éroule.

La dernière fois j’avais dit que l’ambiance se faisait moins oppressante,  et l’on peut encore l’observer ici. Cela est dû au fait que l’on prend l’habitude des actes du personnage principal.

En revanche, cet amoindrissement ne vaut pas pour le stress. J’ai trouvé ce tome assez stressant par rapport au jeu dangereux auquel se livre Seiji Hasumi.

En fait, on a tellement envie de voir jusqu’où il est capable d’aller que l’on se dit : « pourvu qu’il ne se fasse pas prendre avant que j’aie pu tout voir ». L’univers du manga nous met vraiment dans une position de curiosité morbide, voire malsaine. Mais cette ambiance va parfaitement à l’œuvre.  

  • Les Personnages :

Hasumi, toujours Hasumi bien évidemment. Des informations nous sont livrées, une fois de plus sur son paLoe 4 2 313x500ssé, et je les ai trouvé intéressantes, même s’il y en a une qui m’a un peu échappée.

Dans le tome précédent, on ressentait que les autres personnages gravitaient seulement autour de Hasumi. C’est moins vrai ici. Au contraire, on a trois personnages qui se démarquent véritablement, dont un qui avait intrigué, mais qui s’était fait un peu oublier. Ces trois personnages apportent une réelle dynamique à l’histoire, même si certains devront céder leur place dans le jeu…mais là, je n’en dirais pas plus.

 

En Bref : 

En bref, ce tome 4 semble confirmer que Lesson of the Evil est une très bonne série. Certes, il faudra attendre le final pour en avoir le cœur net, mais elle vraiment bien partie.

Avec des graphismes qui s’adaptent à la psychologie des personnages, mais aussi à l’ambiance qui doit être retranscrite, on a une intrigue qui, malgré une petite perte de fluidité sur quelques passages, suit le cap qu’elle s’est fixé. Cela, tout en distillant de manière équilibrée les confidences et le suspens.Loe 4 5 313x500

Les personnages entraînent le lecteur dans leur jeu morbide, en faisant augmenter le stress et une curiosité malsaine, poussant à vouloir savoir jusqu’où cela peut aller.

 

  • Ce que j'attends du prochain tome :

J’attends du prochain tome deux choses. Qu’il continue dans la lignée, et qu’il n’y ait plus de perte de fluidité. Rien de plus, rien de moins.

En sachant qu’il reste encore 5 tomes à la série, je suis curieuse de voir combien de temps encore le système sur lequel se fonde Lesson of the Evil peut continuer, sans lasser le lecteur.

 

Points Faibles Points Forts
  • perte de fluidité
  • dosage confidences/suspens
  • intrigue stressante
  • éveil de la curiosité

 

 

Notation : 

Style Écriture/Graphismes : 8.5/10

Intrigue : 7/10

Originalité : 7/10

Univers : 8/10

Personnages : 8.5/10

Moyenne Globale : 7.8/10

 

 

 

Sources Illustrations :

Lesson of the Evil, t.4

 

Les Éditions

Broché

  • Éditeur : Kana
  • Date de Publication : 08/01/2016
  • Format : 180 x 127 mm
  • Nombres de pages : 176
  • ISBN : 9782505063933
  • Prix : 7.45€

Numérique

  • Éditeur : Kana
  • Date de Publication : 08/01/2016
  • Format : Epub
  • Nombres de pages : 176
  • ISBN : 978-2-50505-302-6
  • Prix : 4.99€
 

Où l'acheter

Kana logo 1Les libraires 1AmazonChapitreFnacDecitreCulturaPrice minister

La communauté u BooKKyûden est sur Facebook

 
 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau