GTO, Tomes 1 & 2

Bkk couv gto tome 1

3 5

 

Série :  GTO - Great Teacher Onizuka (T.1)

  • Auteur : Tôru Fujisawa
  • Titre VO : GTO #1
  • Sortie VO : 16/05/1997
  • Sortie VF : 20/02/2001
  • Traduction : Ayumi Matsushima
Bkk couv gto tome 2

3 5

 

Série : GTO - Great Teacher Onizuka (T.2)

  • Auteur : Tôru Fujisawa
  • Titre VO : GTO #2
  • Sortie VO : 17/07/1997
  • Sortie VF : 03/04/2001
  • Traduction : Miki Suzuki
 
 
 

Tome suivant

GTO 3Critique bientôt disponible

 
 

4e de Couverture

Tome 1 :

Ancien voyou, chef de gang, Eikichi Onizuka décide un jour de devenir prof. Sa vocation n’a rien de pédagogique. Ce qu’il veut, c’est pouvoir sortir avec les étudiantes du lycée où il travaille. Pourtant au fil des chapitres, on se rend compte que le sens de la justice et de l’honneur de notre héros va l’amener à devenir un véritable enseignant.

Tome 2  :

Un deuxième volume où l'on apprend comment Eikichi Onizaka réalise ses premiers exploits d'enseignant en faisant une prise de catch à son sous-directeur et sauve in extremis un jeune élève du suicide...

J’attends des prochains tomes de découvrir d’autres facettes d’Onizuka, et bien sûr de voir dans quelles autres catastrophes il va bien pouvoir se fourrer.

 

Résumé :

Eikichi Onizuka, 22 ans, ne sait pas quoi faire de sa vie. Après de nombreux entretiens d’embauches infructueux (faut dire qu’en s’habillant en yakuza c’est pas le must), il décide que le meilleurBkk gto tome 1 img01 moyen pour lui de sortir avec le plus de filles est de devenir prof. Autant dire que son entourage est choqué, car il n’a pas vraiment le profil de l’emploi. Mais rien n’est impossible pour celui qui veut devenir The Great Teacher du Japon, surtout qu’il pourrait se prendre au jeu plus vite qu’il n’aurait pu le penser. Par contre Eikichi ! La coupe banane, ça le fait vraiment pas.

 

Avis Général :

  • Le Style d'écriture/Graphismes : 

On est purement et simplement sur les graphismes que l’on trouvait dans les années 90. Logique puisqu’il s’agit d’une série de cette époque. Tôru Fujisawa passe aisément des plans soignés et proportionnés aux plans totalement caricaturaux.

On est impressionné de la facilité avec laquelle il adapte son style à la situation, apportant une dynamique visuelle incomparable.

Par contre, il y a certaines trames qui comportent de nombreuses informations et bulles. Il faut dire que leur rôle est d’instaurer un effet de fond, comme l’on peut avoir un fond sonore sur un support audiovisuel.Bkk gto tome 1 img02

 

  • L'intrigue : 

Le rythme de cette histoire est plutôt posé, et ce n’est pas un mal, car le héros est totalement survolté. Eikichi Onizuka tente par tous les moyens de devenir professeurs, et le moins que l’on puisse dire est qu’il a le don de se retrouver dans les pires situations. Après, c’est pour notre plus grand plaisir, parce que c’est réellement drôle. Avouer qu’un professeur aspirant qui apprend le jour même qu’il doit passer un examen pour devenir enseignant, et qui va foncer à plus de 150 km/heure sur sa bécane, c’est lunaire.

L’intrigue se veut volontairement comique en allant même dans le plus grotesque, mais ça passe bien. D’autant que l’on finit par se rendre compte qu’il y a beaucoup plus à découvrir dans cette histoire, que les gags au second degré.

 

  • L'univers :

On rentre dans l’univers scolaire nippon, mais pas de la façon conventionnelle que l’on a l’habitude de voir. Dans cetteBkk gto tome 1 img03 série, on voit bien évidemment les élèves, mais il est surtout intéressant de voir le côté professoral. On a ainsi une vision peu attrayante du corps enseignant qui n’hésite pas à mettre sur le banc de touche les élèves qui dévient du « modèle standard ».

De plus, le héros étant un ancien délinquant possédant encore de nombreux contacts dans ce milieu, il est beaucoup plus facile de nous montrer le comportement peu reluisant de nombreux élèves et professeurs. La tricherie, le chantage, la déviance sexuelle, le harcèlement scolaire, le détournement de mineur… rien n’est épargné. Si la caricature n’avait pas été l’un des mots d’ordre de la série, cette dernière aurait été lourde et difficile à soutenir, mais là ça passe ; d’autant que cela renforce les passages plus calmes et dramatiques auxquels on peut assister.

  • Les Personnages :

Ce cher Onizuka. Il tient à lui tout seul, ces deux premiers tomes. D’accord, il est le personnage principal, mais il a une palette d’expressions, de comportements, et de façons de voir les choses extraordinBkk gto tome 2 img01aires. Il est aussi bien charismatique que totalement loufoque, en passant par le m’en foutisme, la cool attitude, le stressé de la vie, et j’en passe tellement il y en a. Ces différentes facettes vont se voir notamment par les changements graphiques qu’opère Torû Fujisawa sur la personne du Great Teacher, mais également par les situations dans lesquelles il se retrouve. Ce héros fait office d’homme orchestre qui fait passer le lecteur par de nombreux sentiments en peu de temps.

Si la série se fixe sur son quotidien, celui-ci étant loin d’être de tout repos (il faut dire que le personnage ne fait rien pour), on ne s’ennuie à aucun moment.

Les personnages secondaires vont avoir des rôles plus terre à terre et plus tranchés ; ce qui va donner de l’équilibre à cet ensemble. Ceux qui vont se détacher sont peu nombreux et ont chacun un rôle bien précis, dans la vie du héros. On a par exemple, le meilleur ami qui sera son attache à son passé et qui lui évitera de se perdre, un autre personnage est là pour l’encourager, un autre pour lui donner sa chance, et encore un autre pour lui mettre des bâtons dans les roues…

Ces personnages vont ainsi servir de garde-fou à la trame, qui pourrait vite être dépassée par le caractère explosif d’Onizuka.

 

En Bref : 

En bref, ces deux premiers tomes de GTO sont agréables à suivre. Tôru Fujisawa adapte sa plume en fonction des tonalités de l’intrigue. Il oscille ainsi entre une plume loufoque et caricaturale et une autre plus réaliste s’adaptant aux situations calmes et profondes. Il donne ainsi l’illusion d’un rythme rapide et soutenu, alors qu’en réalité l’intrigue défile tranquillement sans se presser, mais sans pour autant ennuyer le lecteur. Bkk gto tome 1 img04

L’univers nous montre des plans plus sombres du milieu scolaire, en nous plongeant dans un quotidien professoral qui n’est pas celui des profs investis uniquement par pur amour du métier. On nous montre également tous ce qui a attrait à la sexualité, la tricherie, le harcèlement scolaire, qui peuvent sévir dans le milieu. Tout cela passe particulièrement bien, grâce au second degré avec lequel on voit évoluer le héros, Eikichi Onizuka.

Le personnage est survolté, et se met dans des situations grotesques, mais tout cela avec humour. Ainsi, les passages d’introspections ou amenant des valeurs morales indiscutables ont un impact beaucoup plus forts. Mais, pour retenir ce Great Teacher aux multiples facettes, il aura fallu des personnages secondaires devenant des garde-fous. Cela évite ainsi, à la série, de plonger dans le trop ridicule.

  • Ce que j'attends des prochains tomes :

J’attends des prochains tomes de découvrir d’autres facettes d’Onizuka, et bien sûr de voir dans quelles autres catastrophes il va bien pouvoir se fourrer.

 

Points Faibles Points Forts
  • Informations importantes dans les planches
  • Graphismes adaptés à l’histoire
  • Schéma narratif original
  • Personnages calibrés

 

 

Notation : 

Style Écriture/Graphismes : 8/10

Intrigue : 7/10

Originalité : 7/10

Univers : 7/10

Personnages : 8/10

Moyenne Globale : 7.4/10

Sources Illustrations :

GTO, Tome 1

GTO, Tome 2

 

Les Éditions

Broché : Double volume 1 & 2

  • Éditeur : Pika
  • Date de Publication : 07/09/2011
  • Format : 120 x 180 mm
  • Nombres de pages : 374
  • ISBN : 978-2-8116-0531-5
  • Prix : 10.90€

Broché : Tome 1

  • Éditeur : Pika
  • Date de Publication : 20/02/2001
  • Format : 120 x 180 mm
  • Nombres de pages : 192
  • ISBN : 978-2-84599-100-2
  • Prix : 6.95€

Broché : Tome 2

  • Éditeur : Pika
  • Date de Publication : 04/04/2001
  • Format : 120 x 180
  • Nombres de pages : 188
  • ISBN : 978-2-84599-106-1
  • Prix : 6.95€

Où les acheter

La Série a été rééditée en 2011 au format Double Volume. Aussi j'indique ici les liens pour cette édition.

  • Tome 1 (Volumes 1 & 2) :

Les libraires 1ChapitreFnacDecitreCulturaPrice minister

 

 

La communauté du BooKKyûden est sur Facebook

 
 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau