Les Étranges rêves

Bkk couv susane revel tome 01 les etranges reves

3

(Attention: Cette critique est restée intacte dans sa version initiale. Toutefois, suite à des informations reçues après sa publication, un correctif y a été inséré, afin qu'elle soit au plus proche de la réalité.)

Série : Susane Revel (T.1)

  • Auteure : T. Dien
  • Pays : France
  • Sortie : 01/02/2014
  • Public : Tout Public
  • Formats Disponibles : Papier / Numérique 
 

Tome Suivant

Bkk couv 0 livre inconnu

 

4e de Couverture

Depuis quelques années, Susane fait des rêves étranges, se voit dans la peau des morts ! Ce phénomène angoissant lui semble inexplicable !... En étant attirée irrésistiblement par David, un homme séduisant, et en le suivant jusque dans sa ville natale,Susane s'approche peu à peu de son passé... Avec l'aide de Lucas, un ami particulièrement proche, Susane découvre enfin un lourd secret ! Tout n'est pas dû au hasard, ni leur première rencontre, ni leur attirance réciproque et ni même ses rêves étranges...

La Critique de ChoupieS

T. Dien, d’origine vietnamienne, a osé le pari d’écrire son premier roman, Susane Revel, dans la langue de Molière, qu’elle ne connaissait pas, avant son arrivée dans l’hexagone à l’âge de 19 ans.

Résumé :

Susane Revel, jeune femme introvertie, vit tranquillement dans le sud de la France avec sa grand-mère, et termine ses études. Tranquillement est un bien grand mot, Pastel reverie by emerald depths d5ffu4x 250x150puisque depuis trois ans, elle fait d’étranges rêves, dans lesquels elle se retrouve dans la peau de tierces personnes, juste au moment de leur mort. Lors d’un barbecue, organisé pour le départ à la retraite du père de ses deux meilleurs amis, Susane va faire la connaissance de l’intrigant David Schneider, qui va bouleverser son petit quotidien. En découvrant l’amour, Susane, aidée de son ami Lucas, en apprendra plus sur ses rêves, mais également sur elle-même, et sur l’homme qui lui a fait tourner la tête.

 

Avis Général :

  • Le Style d'écriture : 

Quand j’ai lu Susanne Revel, je ne savais pas que son auteur n’était pas francophone de naissance. Par conséquent, pensant le contraire, j’ai été excédée en découvrant de nombreuses fautes de vocabulaire (mots inconnus dans le dictionnaire ou utilisation dans le mauvais contexte pour certains.), de conjugaison (concordance des temps inexistante sur certaines phrases), d’orthographe.

Il est vrai qu’à un moment où j’avais très envie de stopper ma lecture, je me suis demandée si l’auteur était français. Je n’ai malheureusement obtenu cette information, qu’après avoir achevé la lecture, en précisant à l’éditeur que ma critique sur l’œuvre serait mauvaise. De plus, une autre information m’est parvenue plus tard encore, qui est la suivante: le roman a été publié au sein d'un collectif d’auteurs auto-édités, et non une maison d’édition lambda.

Quand j’ai su que T. Dien était vietnamienne de naissance, automatiquement ma vision du style, sur certains points, devait être revue. En effet, il aurait été injuste d’appliquer les mêmes critères que pour un auteur francophone de naissance. Je tiens d’ailleurs à féliciter T. Dien pour avoir relevé ce défi, et pour sa maîtrise de la langue française, bien meilleure que certains de nos compatriotes.

Il est vrai que plusieurs passages sont maladroits, mais d’autres sont d’une justesse et d’une fluidité très agréable. Du coup, j’ai constaté que le style et le rythme de l’écriture étaient en dent de scie. En effet, les descriptions des sentiments des personnages et des situations bénéficient de cette fluidité, contrairement aux dialogues qui vont alourdir l’ensemble.Definition des reves 300x248 250x150

Cette lourdeur est due aux petites phrases d’annonce du discours des personnages (Voir extrait n°2). Ces phrases comme « il demande : » ; « elle répond : » ; « elle s’exclame : », sont assez révélatrice d’une volonté de bien faire passer le message au lecteur. Sauf qu’à vouloir bien faire, le texte en pâtit. Je trouve qu’une orientation, à l’extrême du lecteur, chasse la spontanéité et l’imagination au cours de la lecture. Ces phrases sont superflues, car du moment où les situations sont bien décrites, et que l’ordre des dialogues a bien été introduit, comme c’est le cas dans Susane Revel, le lecteur sait ce que l’auteur veut dire. J’avais l’impression de lire un scénario de film, plutôt qu’un roman.

Ce qui a aussi beaucoup nuit à la fluidité ce sont les nombreuses répétitions, ainsi que les fautes d’orthographes ou de vocabulaire. C’était à un point, que mon Larousse avait terminé à côté de moi, pour vérifier certains mots dont l’orthographe me paraissait erronée. Après tout, je n’ai pas la science infuse et mon orthographe n’est pas la meilleure du monde non plus. Si l’on peut pardonner ces erreurs à l’auteur, il aurait fallu toutefois faire appel à un correcteur extérieur. En effet, il est admis qu’un auteur ne peut pas annihiler l’intégralité de ses fautes.

Compte tenu de l'origine de l’auteure, je passerais outre les fautes de syntaxe et grammaticales que l’on retrouve. Le collectif m’avait d’ailleurs précisé, qu’ils avaient tenu a conserver au mieux son style, afin de ne pas dénaturer l’œuvre. À cela je réponds : D’accord. Sauf qu’en conservant sciemment les erreurs syntaxiques pour garder au plus près le style, il n’est pas possible de laisser la moindre faute orthographique. Parce qu’en cumulant les deux, l’intrigue de Susanne Revel passe au second plan.

(Attention: Suite à la critique, et à divers échanges avec le collectif éditeur, ils m'ont averti le 07/09/2015, que des corrections avaient été apportées au livre. En conséquence, l'œuvre disponible à l'achat est la version corrigée).

 

  • L'intrigue : 

Le problème pour l’intrigue est, comme je l’ai dit plus haut, qu’elle est passée au second plan derrière les problèmes de forme de l’œuvre.

En faisant totalement abstraction de la forme pour ne tenir compte que du fond, je dirais que l’idée même de l’œuvre est plutôt intéressante, même si elle n’est pas la plus originale. J’ai trouvé que le livre se divisait en deux parties. 

La première partie, dépeint la vie quotidienne de Susane et le commencement de sa relation amoureuse. Je trouve que durant tout ce temps, on effleure tout juste le problème des cauchemars qu’elle peut faire, pour se focaliser presque totalement sur la relation amoureuse naissante. Certains passages sont d’ailleurs un peu longs et freinent le déroulement de l’histoire. 

100076257 313x500Dans la deuxième partie, au contraire, je trouve que l’on rentre vraiment dans le vif de sujet. La relation amoureuse est toujours présente, mais légérement atténuée. Je dis légèrement, car elle a quand même une place très importante dans l’intrigue. Et au vue de l’évolution du récit, elle doit effectivement conserver sa place.

Le dénouement de ce premier tome est plutôt inattendu, et très bien trouvé. Les différents fils qui s'étaient tendus se rejoignent, pour former un final tout à fait crédible, et donnant envie de connaître la suite de l’histoire.

 

  • L'univers :

Les décors dans Susane Revel sont très simples et sans chichi. Ici, on va à l’essentiel. Mais cette simplicité ne signifie pas pour autant que les lieux, dans lesquels évoluent les personnages, soient sans aucune importance. C’est même tout le contraire. Ils revêtent un caractère fondamental au déroulement de l'intrigue, et aident à la faire évoluer. Ces lieux donnent le sentiment d'être des personnages à part entière, puisque leurs histoires sont importantes et aideront au dénouement.

 

  • Les Personnages :

De prime abord, j’ai eu l’impression que les personnages avaient des personnalités banales et assez lisses, ce que je trouvais dommage. Mais il n’en est rien. T. Dien a parfaitement réussi à doser les révélations sur chacun d’eux, de telle façon, que le lecteur se rend compte que ces personnages ont un véritable relief, et qu’ils ne nous ont pas encore tous dévoilé de leur potentiel.

L’auteure a également su garder le suspens entier sur le personnage mystère, que l’on retrouve à plusieurs reprises dans le livre. Ce personnage donne un intérêt supplémentaire à l'idée de la lecture du prochain tome.

 

  • En Bref : 

En bref, ce premier tome de Susane Revel pose problème, car d’un côté il y a la frustration due aux fautes orthographiques et grammaticales, ne donnant que l’envie de ne plus jamaisP1yb6eg3 copie 2 250x150 en entendre parler ; mais d’un autre côté le dénouement nous susurre que la suite devrait plaire, et réservera son lot de surprise qu’il ne faudrait pas louper.

Sans rien savoir sur l’auteur, malgré l’envie de vouloir connaitre la suite j’avais décidé de ne pas continuer à lire cette série, car je n’aime pas dépenser de l’argent pour des livres truffés de fautes. Mais en apprenant qu’elle était d'origine vietnamienne, et qu’elle avait écrit son livre directement en français, je me laisserais plus volontiers tenté pour découvrir la suite de Susane Revel et de ses étranges rêves.

Mais, je ne saurais trop conseiller au collectif de produire un effort encore plus important, pour améliorer la qualité des œuvres éditées, sous peine de les empêcher de trouver un public.

Car, il serait illusoire de penser que seuls les lecteurs exigeants, auxquels j’assume pleinement faire parti, réclament un minimum de qualité, quand ils dépensent de l’argent dans un livre. Je suis totalement en accord avec la volonté de conserver au maximum le style de l’auteur, mais pas à n’importe quel prix non plus.

Alors attention au bouche-à-oreille qui peut propulser une œuvre, comme il peut l’enterrer sans autre forme de procès.

 

Points Faibles Points Forts
  • Fautes de styles, orthographiques et grammaticales (Des corrections ont été apportées)
  • De nombreuses répétitions
  • Lourdeurs des dialogues
  • Idée intéressante
  • Intrigue bien menée
  • Univers crédible par rapport à l’histoire
  • Personnages bien construits

 

 

Notation : 

Intrigue : 7/10

Originalité : 7/10

Univers : 6/10

Personnages : 5.5/10

Style Écriture : 3.5/10

Moyenne Globale : 5.8/10

Sources Illustrations :

http://www.secretdesreves.com/definition-des-reves

http://emerald-depths.deviantart.com/art/Pastel-Reverie-328264017

http://harmonia.messidor.over-blog.com/article-un-reve-etrange-119950301.html

 

 

Quelques extraits

Chapitre 2

- Je peux m’en occuper, si vous êtes d’accord, suggère Susane.    

Marguerite semble surprise, elle jette un coup d’œil sur les vêtements de la jeune fille qui explique :    

- Vous voyez, je suis en jean et t-shirt noir. c’est vraiment pratique pour ça !    

- OK ! Je te laisse faire. Tu peux tout trouver sur la terrasse et, sinon, tu me demanderas.    

Susane a effectivement tout trouvé : le barbecue, le charbon et même des petits morceaux de bois sec pour démarrer le feu… Enfin, presque tout… puisque, après avoir disposé joliment le tas de charbon avec les petits morceaux de bois au milieu et qu’il ne reste plus qu’à allumer, elle ne trouve pas le briquet ! Elle fouille dans le bazar sur l’étagère… Encore rien. Elle pousse un soupir…    

- Vous cherchez ça, peut-être ?    

Une voix surgit, qui même basse et douce, arrive à la surprendre. Un peu énervée d’être effrayée, elle fronce les sourcils. Encore en position pliée, les genoux parterre, elle lève la tête vers le côté où elle découvre un homme de grande taille, entrain de lui tendre le briquet avec un sourire charmant.

Le regard de Susane s’arrête sur ses yeux, de très beaux yeux bleus aux longs cils. Le bleu de ses yeux, assez foncé, lui donne un regard profond, attirant…       

Un peu gênée, dans sa position accroupie, elle se lève tandis qu’il explique :    

- Vous voyez, je fume, donc j’ai toujours ça sur moi !    

Susane saisit le briquet, d’un air timide, en baissant le regard.    

- Merci ! dit-elle d’une voix faible.    

Sur un ton dynamique, il continue :    

- Vous pouvez vous servir comme vous voulez de mon briquet… Ah ! Je me présente : David… Et vous ?


Chapitre 6 :

Arrivée à sa voiture, Susane ouvre la porte et s’installe au volant. Elle la referme machinalement avant de s’attacher. Le claquement de sa porte est suivi d’un autre. Susane regarde de l’autre côté et s’effraye : quelqu’un est entrain d’ouvrir l’autre porte ! Elle n’a pas le temps de réagir que le visage de Lucas apparaît :    

- Tu ne crois quand même pas que je te laisse partir sans te voir !    

Lucas s’installe dans la voiture. Elle est contente qu’il soit là mais n’oublie pas pour autant les reproches :    

- Décidément, tu aimes bien m’effrayer, Lucas !    

Il s’excuse :    

- Désolé, je ne le fais pas volontairement. Je suis arrivé vers 11 h et je t’ai attendue dans ma voiture.    

Susane s’étonne :    

- T’es arrivé à 11 h et tu n’es pas rentré à la maison ? Moi, je t’ai attendu là-bas !    

Lucas rappelle :    

- Je t’ai dit de ne pas m’attendre ! Je ne suis pas rentré parce que je veux te parler personnellement.    

Susane baisse le ton :    

- Tu veux dire que tu rentres à cette heure-ci pour attendre que je sorte de chez toi afin qu’on puisse se parler seul à seul ? Mais comment tu pouvais savoir qu’à 11 h j’étais encore chez toi ?    

Lucas explique patiemment :    

-  Justement, je ne savais pas si tu étais encore chez moi à dix heures et demie, l’heure où j’ai pu me libérer, alors je suis passé chez toi ! Ta grand-mère m’a alors informé que tu étais encore chez moi.    

Lucas tient son menton, son coude appuyé sur la porte, la tête tournée vers Susane. Son corps de grande taille est à l’étroit, replié dans le petit volume de la voiture. Il ne se plaint  pas pour autant de sa position. En frottant légèrement son menton, il pose un regard malicieux sur elle :    

- Alors ! Mademoiselle a encore des questions ?

Les Éditions

Broché

  • Éditeur : Les Éditions de la Nation Néandertal
  • Date de Publication : 01/07/2014
  • Format : 127x203mm
  • Nombres de pages : 322
  • ISBN : 978-2954468969
  • Prix : 10.00€

Numérique

  • Éditeur : Les Éditions de la Nation Néandertal
  • Date de Publication : 01/02/2014
  • Format : Kindle
  • Nombres de pages : 226
  • ISBN : 
  • Prix : 5.17€
 

Où l'acheter

Amazon

 

 

 

  • Achat direct auprès de l'auteure, avec possibilité de dédicace à la demande, disponible sur ednane.canalblog.com

La communauté du BooKKyûden est sur Facebook

 
 
  • 1 vote. Moyenne 3.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau