Dead tube, tomes 3 & 4

Bkk couv dead tube 03

3 5Avertissement:  Érotisme / Violence

 

Série : Dead Tube (T.3)

  • Auteur : Mikoto Yamaguchi et Touta Kitakawa
  • Titre VO : Dead Tube #3
  • Sortie VO : 20/01/2016
  • Sortie VF : 30/11/2017
  • Traduction : Fabien Nabahn
Bkk couv dead tube 04

3 5Avertissement:  Érotisme / Violence

 

Série : Dead Tube (T.4)

  • Auteur : Mikoto Yamaguchi et Touta Kitakawa
  • Titre VO : Dead Tube #4
  • Sortie VO : 20/04/2016
  • Sortie VF : 29/03/2017
  • Traduction : Fabien Nabhan
 
 

Tome précédent

Dead tube 2Critique disponible

Tome suivant

Bkk couv 0 livre inconnu

 
 

4e de Couverture

Tome 3 :

Participez aux jeux proposés par le site de partage de vidéos Dead Tube pour tenter de gagner des récompenses folles !! Pour tenter de sauver Eri Betsuki, leur nouvelle professeur, et Hanaé Miwa, Tomohiro et Mai participent à une nouvelle épreuve proposée par le site Dead Tube. En plus de la fin de l'épisode mettant en scène la professeur, vous aurez également droit à une nouvelle histoire basée autour de suicides mis en scène et filmés et le début d'un autre épisode particulièrement violent sur une île déserte ! Troisième tome du terrible et surréaliste jeu affectionné par les lycéens !

 

Tome 2 :

Dieu m'a offert un ami, merci de m'avoir permis de faire la rencontre de Lascar. Le nouveau jeu de Dead Tube est organisé sur une île déserte. La règle du jeu est d'arriver à prendre l'assassin appelé "Crazy Lascar" en vidéo, sachant que chaque seconde de vidéo rapportera un million de yens au(x) survivant(s). Les participants, Machiya et ses amis inclus, sont au nombre de 12. Malheureusement pour eux, leur leader, Nishijima, est très vite assassiné dès le début du jeu...
Un quatrième tome allant toujours plus loin dans la violence et le sexe !

Toujours aussi trash, avec une violence et une pornographie gratuite sans intérêt, puisque l’histoire est capable de s’en passer pour happer le lecteur.

 

Résumé :

Dead Tube se poursuit, causant toujours un peu plus de dégâts autour de lui. Les participants s’évertuent à frapper toujours plus fort, pour avoir un maximum de vue, et échapper à la sanction. Mais quand le jeu prend ses quartiers sur une île, rien ne va plus. Les participants deviennent les cibles d’un redoutBkk mikoto yamaguchi touta kitakawa dead tube tome 3 img01able tueur. Celui qui réussira à le filmer le plus longtemps possible gagnera une somme considérable. Faut-il encore revenir vivant pour espérer en profiter.

 

Avis Général :

  • Le Style d'écriture/Graphismes : 

L’esthétisme est toujours de mise. On remarque de suite l’excellent travail effectué sur les expressions des personnages, pour transmettre aux lecteurs leurs émotions. Il y a une forte exagération sur certaines d’entre elles, mais il semblerait que ce soit davantage pour nous permettre d’appréhender le grotesque des situations dans lesquelles se mettent les protagonistes.

On a toujours l’utilisation d’un gros flot d’hémoglobine afin d’atténuer l’horreur des scènes.

 

  • L'intrigue : 

L’histoire se répète dans ces deux tomes, et on ne voit pas trop où Mikoto Yamaguchi veut nous embarquer. On est toujours dans une surenchère immorale de violence et de sexe gratuit, qui n’a qu’un objectif : faire dans le sensationnel pour être vu un maximum de fois.

Il y a des tentatives faites pour sortir du quotidien instauré depuis le début de la série, en nous montrant que Dead Tube peut établir toutes sortes de règles, toutes plus farfelues et horribles les unes que les autres.

On finit par tomber dans une intrigue de meurtre en huis clos, à la Dix petits nègres d’Agatha Christie. Là, forcément l’intérêt se ravive un peu, car l’on se demande qui est le meurtrier. De plus, même si la série conserve un caractère violent et sexuel, ils sont moiBkk mikoto yamaguchi touta kitakawa dead tube tome 3 img02ns dominants et mettent à « nu » la série. On est alors à même de pouvoir juger de la profondeur de l’ensemble. Pour l’instant, je ne suis pas encore convaincue que cela soit suffisant pour tenir la route à long terme.

 

  • L'univers :

Ce qui peut marquer un intérêt pour la série, c’est de voir comment sont traités les sujets liés aux réseaux sociaux. On est toujours dans une optique du style : « On montre d’une manière, certes ultra immorale, ce que des gens sont capables de faire et de publier sur internet ». Des faits de société sont toujours mis en avant, comme le suicide en direct, ou une agression diffusée au public.

  • Les Personnages :

Les protagonistes que l’on suit ne sont plus aussi opaques. En effet, on nous dévoile ce que Bkk mikoto yamaguchi touta kitakawa dead tube tome 4 img02l’on pouvait soupçonner au début. Du coup, il y a une diminution de l’intérêt à leur égard.

L’événement du huis clos se sert justement de ce détachement pour intégrer de nouveaux personnages qui donnent un certain équilibre. Ce report d’intérêt se positionne sur la découverte de ce que peuvent dissimuler ces nouveaux venus, et plus autant sur les protagonistes initiaux qui n’évoluent pas spécialement.

 

En Bref : 

En bref, ces tomes 3 & 4 de Dead Tube sont dans la droite lignée de leurs prédécesseurs. Les graphismes sont toujours de bonne qualité, et la transcription des émotions peut être exagérée, mais elle les reflète avec justesse.

L’intrigue ne casse pas trois pattes et un canard et mise toujours sur une surenchère de violence et de sexe. Toutefois, on voit des essais pour tenter d’aller au delà de cela avec la proposition de meurtres en huis clos. L’univers montre la face sombre des réseaux Bkk mikoto yamaguchi touta kitakawa dead tube tome 4 img01sociaux en misant toujours sur une vision immorale de leur utilisation. Si jusque là Dead tube pouvait paraître insensé, des faits se produisant dans la réalité sont mis en scène, pour nous prouver que tout est possible quand on a de mauvaises intentions ou que le désespoir est à son comble.

Les personnages initiaux stagnent après que l’on nous ait confirmé certains de leurs aspects. Heureusement, de nouveaux protagonistes entrent en scène pour détourner notre attention.

  • Ce que j'attends des prochains tomes :

En lisant les toutes premières pages du tome 3, je me suis dit : « OK ! j’arrête la série là », mais en lisant le tome 4 et surtout sa fin, je me suis dit : « Bon donnons encore une dernière chance à cette série, pour voir vraiment ce qu’elle a dans le ventre ». J’attends donc des prochains tomes d’être surprise une bonne fois pour toutes, et dans le sens constructif du terme.

 

Points Faibles Points Forts
  • Intrigue plate
  • Personnages principaux stagnants
  • Immoralité
  • Retranscription émotionnelle
  • Huis clos
  • Nouveaux protagonistes
  • Univers

 

 

Notation : 

Style Écriture/Graphismes : 7/10

Intrigue : 4/10

Originalité : 4/10

Univers : 7.5/10

Personnages : 6/10

Moyenne Globale : 5.7/10

Sources Illustrations :

Dead Tube, tome 3

Dead Tube, tome 4

 

Broché : Tome 3

  • Éditeur : Delcourt/Tonkam
  • Date de Publication : 30/11/2016
  • Format : 128 x 180 mm
  • Nombres de pages : 192
  • ISBN : 978-2-75608-272-1
  • Prix : 7.99€

Broché : Tome 4

  • Éditeur : Delcourt/Tonkam
  • Date de Publication : 29/03/2016
  • Format : 128 x 180 mm
  • Nombres de pages : 194
  • ISBN : 978-2-75608-682-8
  • Prix : 7.99€
 

Où les acheter

  • Tome 3 :

Les libraires 1ChapitreFnacDecitreCulturaPrice minister

 

 

 

  • Tome 4 :

Les libraires 1ChapitreFnacDecitreCulturaPrice minister

 

 

La communauté du BooKKyûden est sur Facebook

 
 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau