Dead tube, tomes 1 & 2

Bkk couv dead tube 01

3 5Avertissement:  Érotisme / Violence

 

Série : Dead Tube (T.1)

  • Auteur : Mikoto Yamaguchi et Touta Kitakawa
  • Titre VO : Dead Tube #1
  • Sortie VO : 24/04/2015
  • Sortie VF : 15/06/2016
  • Traduction : Fabien Nabahn
Bkk couv dead tube 02

3 5Avertissement:  Érotisme / Violence

 

Série : Dead Tube (T.2)

  • Auteur : Mikoto Yamaguchi et Touta Kitakawa
  • Titre VO : Dead Tube #2
  • Sortie VO : 17/07/2015
  • Sortie VF : 14/09/2016
  • Traduction : Fabien Nabhan
 
 
 

Tome suivant

Bkk couv 0 livre inconnuCritique disponible le 18/04/2017

 
 

4e de Couverture

Tome 1 :

TERRIFIANT THRILLER AU LYCÉE !

Invitation à jouer le rôle d'un assassin assoiffé de sang frais !

Tomohiro Machiya, élève en deuxième année au lycée Gyôtoku et appartenant au club d'études cinématographiques, est un jour accosté par la plus belle fille de l'école, Mai Mashiro.

Celle-ci lui demande de filmer sa vie quotidienne deux jours entiers. Tomohiro et sa caméra sont alors témoins, au terme de ces deux jours, d'un meutre plein de sang-froid perpétré par Mashiro en personne.

 

Tome 2 :

LES PREMIÈRES RÉVÉLATIONS FRACASSANTES SUR LE MYSTÉRIEUX SITE DE VIDÉOS !

Suite aux actes de Mai Mahiro, Sanagi Ôshima, la manager du club d'études cinématographiques du lycée Gyôtoku, chute du toit du bâtiment.

Vivre en temps réel la mort de la fille qu'il aime provoque en Tomohiro Machiya une colère incontrôlable, qui pousse le jeune homme à se venger en frappant à mort Masahiro à coups de batte de baseball. En plus de l'incroyable issue que va connaître le centre d'études, ce deuxième tome voit également l'arrivée d'une nouvelle cible pour les participants à Dead Tube : une femme professeur !

J’ai lu et vu de nombreux mangas très durs sur un point de vue psychologique, sociologique. Mais celui-là possède la palme de la déviance, et cela à tous les niveaux.

 

Résumé :

Tomohiro Machiya est doué pour une chose, filmer. Toujours avec sa caméra à la main, il immortalise les scènes du quotidien. Le jour où l’une des plus belles filles du lycée lui demande de la filmer 24/24h, il accepte sans savoir qu’il vieDead tube 01 02 313x500nt de rentrer dans la spirale infernale d’un jeu où la violence et le sexe deviennent le quotidien.

 

Avis Général :

  • Le Style d'écriture/Graphismes : 

Il y a un grand soin apporté de ce côté. Ils sont dans les codes actuels, c’est-à-dire que l’on peut aisément penser que le numérique est passé donner un coup de main. Il n’y a pas vraiment de personnalité dans les différents traits des personnages qui sont assez statiques. Sur un point de vue purement esthétique, il n’y a rien à redire, mais il y a un grand manque de personnalité.

Par contre, si sur les personnages, il y a un jolie qualité visuelle, on ne peut pas en dire autant des scènes d'action. Sur les scènes très gores, il y a tellement de sang qu'on ne voit strictement rien. Est-ce voulu pour atténuer la violence ? Si c'est ça le choix n'est peut-être le plus approprié.

  • L'intrigue : 

Cette partie va être assez courte, car malgré deux tomes lus, y’a pas grand-chose à en dire. On suit un lycéen qui va être entraîné malgré lui dans un jeu plutôt étrange. Rien de bien original, j’en conviens. Cependant, Dead tube ne manque pas autant d’originalité que l’on pourrait le penser de prime abord, surtout quand on voit dans quoi ce jeune lycéen est tombé. En effet, toute la trame de l’intrigue va être constituée de scènes très crues d’une rare violence qu’elle soit physique ou sexuelle.

Si je n’ai pas grand-chose à relater de ces deux tomes, c’est parce que pour l’instant on ne sait pas du tout où on veut nous embarquer. Est-ce que l’on va vers une intrigue à scènes répétitives, qui surprend au tout début et qui finit par fatiguer à la longue ? Ou est-ce qu’il s’agit d’une histoire qui s’engagera vers un réel fil rouge avec une implication beaucoup plus réfléchie et profonde ?Dead tube 02 01 313x500

Pour l’instant aucune idée.

  • L'univers :

J’ai rarement vu un manga aussi malsain et dérangeant. L’univers développé est très glauque et met vraiment mal à l’aise dans la manière et surtout le fondement dans lesquels toute l’intrigue s’articule. On se retrouve vraiment dans une configuration où la perversité des personnages est ce qui est mis le plus en avant.

La violence et la sexualité y sont exploitées de la façon la plus crue, mais également la plus vulgaire qui soit, et c’est là où c’est vraiment dérangeant. C’est ce que je n’ai pas beaucoup apprécié. Ça ne passe assez mal sur deux épisodes, et j’ai peur que cette saga prenne la mauvaise pente. Mais ça, seule la suite pourra le révéler.

  • Les Personnages :

Tout comme l’univers, ils sont empreints d’une grande perversité. Le héros est loin des codes que l’on Dead tube 01 01 313x500a l’habitude de voir dans ce genre de saga. Même si, à première vue, il semble être complètement perdu face à tous les événements, certaines de ses actions font qu’il semble bien cacher son jeu. Est-ce une donnée réelle ou une simple impression ? Cela reste à voir.

Je ne me prononce pas encore sur les personnages secondaires, mais celui de Mai est assez énigmatique.

En Bref : 

Dead Tube est une série sur laquelle j’ai beaucoup de mal à me prononcer. Les graphismes sont dans les codes d’aujourd’hui et manquent cruellement de personnalité. L’intrigue ne nous a pas encore montré son potentiel, ni vers quel fil conducteur elle compte nous amener. Beaucoup de questions se posent, mais sont-elles réellement la trame essentielle de l’histoire ? C’est à espérer que ce sera le cas. L’univers est particulièrement malsain et c’est assez dérangeant. La perversité des scènes n’étant dues qu’à la manière dont elles sont amenées me fait peur sur la tournure que pourrait prendre la saga.

Du côté des personnages, il semblerait qu’eux non plus n’aient pas montré leur Dead tube 02 02 313x500plein potentiel.

  • Ce que j'attends des prochains tomes :

J’attends des prochains qu’ils donnent la direction de la trame de l’intrigue. Cela permettra de savoir si la saga est une pure œuvre de perversité gratuite, et dans ce cas elle n’aura aucun intérêt à être suivie plus en avant, ou si au contraire une direction plus pointue et réfléchie sera le cap visé. Dans cette optique, il pourrait y avoir un intérêt à savoir le fin mot de l’histoire.

 

Points Faibles Points Forts
  • Graphismes impersonnels
  • Flou du fil de l’intrigue
  • Atmosphère malsaine
  • Visuel agréable
  • Originalité sur le thème
  • Personnalité des personnages

 

 

Notation : 

Style Écriture/Graphismes : 6.5/10

Intrigue : 6.5/10

Originalité : 7/10

Univers : 5/10

Personnages : 6.5/10

Moyenne Globale : 6.3/10

Sources Illustrations :

Dead Tube, tome 1

Dead Tube, tome 2

 

Broché : Tome 1

  • Éditeur : Delcourt/Tonkam
  • Date de Publication : 15/06/2016
  • Format : 128 x 180 mm
  • Nombres de pages : 128
  • ISBN : 978-2-75607-647-8
  • Prix : 7.99€

Broché : Tome 2

  • Éditeur : Delcourt/Tonkam
  • Date de Publication : 14/06/2016
  • Format : 128 x 180 mm
  • Nombres de pages : 128
  • ISBN : 978-2-75608-101-4
  • Prix : 7.99€
 

Où les acheter

  • Tome 1 :

Les libraires 1ChapitreFnacDecitreCulturaPrice minister

 

 

 

  • Tome 2 :

Les libraires 1ChapitreFnacDecitreCulturaPrice minister

 

 

La communauté du BooKKyûden est sur Facebook

 
 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau