Chobits

Bkk couv chobits tome 1

4 5

Auteur : CLAMP

Pays : Japon

Titre VO : Chobits

Éditeur VO: Kôdansha

Sortie VO : 2001 à 2003

Éditeur VF: Pika

Sortie Française : 2002 à 2004

Traduction : Suzuka Asaoka & Alex Pilot

Nombre de tomes : 8/8

Genres : Mangas

Sous-Genre : Tranche de vie / Robotique / Romance

Public : Tout public

Format Disponible : Papier 

Rayonnage : Excellent...encore

La Critique de ChoupieS : Disponible

Bkk couv chobits tome 8

Liste des tomes

Chobits tome 1

Chobits tome 2

Chobits tome 3

Chobits tome 4

Chobits tome 5

Chobits tome 6

Chobits tome 7

Chobits tome 8

Après réflexion, je ne mettrais pas en place de fiches individuelles pour les tomes de Chobits. D'une part, n'ayant pas le temps de relire cette série, celles-ci ne pourraient avoir de critiques aussi complètes que celles que je rédige actuellement. D'autre part, l'édition que j'ai lu et possède n'est plus éditée. Aujourd'hui, il est possible de trouver cette oeuvre en 4 tomes et non plus 8. Et, qui dit découpage différent, dit impression différente.

Si, toutefois, vous désirez avoir plus d'informations sur cette édition, je serais toujours disponible pour vous répondre. N'hésitez pas à venir poser vos questions sur le forum.

Synopsis

Hideki est un jeune homme obligé de travailler pour payer ses études. Un soir, alors qu’il part de son travail, il aperçoit dans les ordures, un de ces ordinateurs humanoïdes abandonnés. Lui, qui souhaitait en avoir un, mais ne pouvait se l’offrir, saute sur l’occasion en voyant qu’il est en parfait état. Il le ramène chez lui et le met en marche, mais va vite s’apercevoir qu’il y a un souci. Eh oui, l’ordinateur humanoïde ne possède aucune donnée et ne sait dire qu’une seule chose « Tchii ».

À partir de là, Hideki n’aura de cesse de parfaire l’apprentissage de Tchii dans les choses courantes de la vie, y compris les sentiments humains. Cela les mènera vers les origines de celle-ci, car la très jolie et ingénue Tchii s'avère être une énigme pour les informaticiens puisqu'elle appartient à une série d'ordinateurs ultras performants considérés comme étant un mythe, les Chobits.

La Critique de ChoupieS

S’il y a une série de Clamp qui prouve que les œuvres de ces mangakas vont toujours plus loin qu’elles n’en ont l’air, c’est bien Chobits.

Avis sur la série :

  • Le style d'écriture/Graphismes : 

Le design, qu’il s’agisse des décors ou des personnages, est de très bonne facture. En même temps, il s’agit d’une œuvre de Chii2Clamp, mais je la trouve particulièrement soignée, avec un très bel esthétisme. Les plans fixes, ou en mouvement sont fluides et agréables à regarder. De plus, contrairement à beaucoup de leurs œuvres, les personnages possèdent des traits moins anguleux.

Donc, rien à dire de plus sur ce point, si ce n’est que j’ai trouvé qu’il s’était même amélioré aux alentours du troisième tome.

 

  • L'intrigue : 

Cette intrigue, très originale, démarre sur des notes légères et humoristiques, mais recèle en réalité un gros potentiel, et une immense richesse que j’ai aimé découvrir tout du long.

Les avantages de cette série résident dans bien des points. Tout d’abord, on peut noter le nombre de tomes, peu élevé, poussant les mangakas à offrir une histoire avec peu de temps mort. On est vraiment dans un manga positionné sur la psychologie, plutôt que sur l’action pure et dure.

Autre chose que j’ai bien aimé est cette façon de suivre l’histoire via, bien évidemment, les personnages qui en sont les acteurs, mais aussi un petit livre d’imag246869 313x500es en plusieurs tomes, lu par Tchii et qui reprend la trame de l’histoire de façon aussi simpliste que complexe.

La cohérence de l’intrigue est un autre point fort. Du début jusqu’à la fin on peut en profiter. D’ailleurs, en ce qui concerne la fin, il s’agit d’une très belle conclusion. Cette série possède un aboutissement comme je les aime, qui donne le sourire parce qu’elle se termine comme elle le devrait.

Le seul petit bémol que j’ai pu observer est une certaine répétition de l’intrigue au niveau du livre d’images de Tchii, qui rabâche assez souvent la même chose, mais ce n’est pas vraiment dérangeant. Je pense que c’est un effet voulu, pour vraiment mettre l’accent sur le véritable sujet de la série.

 

  • L'univers :

L’initiative d’utiliser des ordinateurs humanoïdes était une très bonne idée, et j’ai trouvé ça assez original.

Je pense qu’il faut faire attention à la première image que véhicule cette série. Quand on voit les couve246647 313x500rtures, on a tout d’abord l’impression que l’on va plonger dans un univers girly, avec plein de guimauves et de froufrous. Alors, oui pour les froufrous, on les trouve, mais il faut de suite oublier le côté girly, qui va s’arrêter là.

J’insiste vraiment sur le fait que l’univers est plus profond que cela. Ce manga n’est pas un shôjo, je le classerai plus dans les shonen, voir les seinen pour la direction parfois ardue qu’il peut prendre, au niveau de la compréhension. On a une œuvre qui traite de l’Amour avec un grand « A », sans pour autant tomber dans la guimauve, mais également de la tolérance envers ce qui est différent. 

J’ai lu cette série deux fois, et à ma première lecture j’avais trouvé qu’il y avait pas mal de zones d’ombre. Or, je n’ai pas eu cette sensation à la fin de la deuxième. Connaissant déjà l’univers de Chobits, ainsi que le déroulement de l’histoire, j’ai pu vraiment faire attention aux petites subtilités de l’œuvre qui répondent à toutes les questions.

Par contre, on peut penser que certaines interrogations restent sans réAngelic layer volume 1ponse, ou que des choses auraient pu être plus explicites, surtout dans le tome 7. Mais en réalité, c’est parce que, et surtout dans ce tome, il y a un rapprochement de l’œuvre avec celle dont elle est le spin-off, Angelic Layer (A.L). On peut lire les deux œuvres séparément sans problèmes de compréhension. D’ailleurs, j’ai vu et non lu A.L après avoir lu Chobits et je n’ai pas eu de soucis.

 

  • Les Personnages :

Cette intensité de l’intrigue ne serait pas possible sans que les personnages aient une certaine profondeur. Tous les acteurs que l’on voit vont répondre au même schéma que l’histoire, à savoir qu’ils ne sont pas aussi légers qu’ils le paraissent.

Tout au long de la série, on aura l’occasion de découvrir chacun d’eux en détail. J’aime toujours en savoir plus sur les personnages, j’ai donc été comblée ici. L’avantage est que le devant de la scène n’a pas été laissé uniquement aux personnages principaux, les secondaires ont également leur place, au point qu’ils n’en sont plus aussi mineurs, justement.

Mon petit coup de cœur personnage, ira vers l’ordinateur de poche, Sumomo. J’aimerai en avoir uSumomon comme elle. Même si je ne suis pas certaine d’apprécier sa fonction réveil. Mais bon, elle est adorable.

 

En Bref : 

En bref, Chobits est un très bon manga, qui tient la route du début à la fin, que ce soit dans ses graphismes, son intrigue, sa réflexion ou ses personnages. J’aime les auteures de Clamp, et pour moi Chobits fait partie des rares séries que je prendrais plaisir à relire encore une fois. Elle montre que même dans une ville déserte, on peut être heureux du moment où l’on accepte la personne rien que pour nous telle qu’elle est, avec ses qualités, ses défauts et ses différences.

À ceux qui n’auraient jamais lu d’œuvres de Clamp, je leur recommande celle-ci en faisant tout de même attention à sa complexité. Je leur conseille d’ailleurs de débuter d’abord par Angelic Layer avant. Attention aux amateurs de Shôjo, cette série n’est pas un.

Sinon à ceux qui connaissent Clamp et qui n’ont jamais lu Chobits, je vous dis : « Mais qu’attendez-vous ? »

 

Points Faibles Points Forts
  • des répétitions dans l’intrigue
  • compréhension parfois difficile
  • amalgame avec le shôjo
  • qualité des graphismes
  • intrigue profonde
  • cohérence de l’histoire
  • univers original

Chobits 313x500

Notation : 

Intrigue : 9/10

Originalité : 9/10

Univers : 8.5/10

Personnages : 8/10

Style Écriture/Design : 9/10

Moyenne Globale : 8.7/10

 

Sources Illustrations :

https://www.pinterest.com/pin/159314905538143324/

http://nekoo-world.ek.la/chobits-vf-c18824259

http://wall.alphacoders.com/by_sub_category.php?id=172962&name=Chobits+Wallpapers&page=10

http://wall.alphacoders.com/big.php?i=246647

http://mobilepersocom.livejournal.com/568.html

https://en.wikipedia.org/wiki/Angelic_Layer

Extrait (sens japonais)

Chobits 04 800x600
Chobits 03 800x600
Chobits 02 800x600
Chobits 01 800x600
Chobits 08 800x600
Chobits 07 800x600
Chobits 06 800x600
Chobits 05 800x600

Où l'acheter

Cette série comporte initialement 8 tomes publiés en France de 2002 à 2004, contenant chacun un marque page. Elle a connu une réédition en 2012, en 4 doubles volumes.

AmazonChapitreFnacDecitreCulturaPrice minister

La communauté du BoKKyûden est sur Facebook

 
 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !