Claymore, Tome 4: Le Stigmate de la mort

Bkk couv claymore t4

3 5Avertissement:  Violence

 

Série : Claymore (T.4)

  • Auteur : Norihiro Yagi
  • Titre VO : Claymore #3: Bishô no Teresa
  • Sortie VO : 01/05/2003
  • Sortie VF : 14/06/2007
  • Traduction : Anthony Prezman & Satako Fukimoto

Tome précédent

Claymore t03Critique disponible

Tome suivant

Claymore t05Critique disponible

 

4e de Couverture

Thérèse la Souriante. Ainsi surnomme-t-on la Claymore la plus puissante et crainte d'entre toutes. Claire croise sa route lorsqu'elle n'est encore qu'une enfant, alors orpheline et muette. À force de persévérance, elle parvient à gagner la confiance de Thérèse. Mais les deux femmes se retrouvent confrontées à une bande de brigands qui pillent les villages une fois que ceux-ci ont été "nettoyés" des démons. Ces malfrats agissent impunément, en profitant de la règle d'or des Claymore qui les empêche de tuer tout être humain, sous peine d'être impitoyablement pourchassées et exécutées par leurs camarades...

Encore un bon tome, où l’intrigue prend une tournure inattendue.

 

Résumé :

Thérèse la souriante voyage toujours en compagnie de la jeune Claire, qui s’est grandement attachée à elle. Mais cet attachement est-il à sens unique ? Quelle décision prendra la célèbre claymore quand elle verra sa protégée en danger de mort ? Enfreindra-t-elle, la plus importante des règles de l’organisation ?

 

Avis Général :

  • Le Style d'écriture/Graphismes : 

Toujours ce problème de character design trop uniforme. Toutes les claymores que lClaymore 04 1 313x500’on voit se ressemblent. D’accord, elles possèdent les mêmes caractéristiques génétiques, mais les formes de visages sont identiques à tous les personnages ; ça n’aide pas pour les différencier. L’unique point positif, sur les personnages, se situe sur l’expression des sentiments qui est parfaitement rendue. Même les plus insignifiants.

Si les vêtements et les différentes coupes de cheveux n’étaient pas là, on ne pourrait différencier personne. C’est dommage, parce qu’à par cet aspect l’ensemble des graphismes sont de bonne facture. Les décors sont beaux et les scènes d’action sont claires et lisibles.

 

  • L'intrigue : 

 

On est toujours dans les souvenirs de Claire, à l’époque où elle voyage en compagnie de la Claymore, Thérèse. On avance donc tranquillement et de manière équilibrée ; les scènes de calme et d’introspection étant parfaitement calibrées pour n’être ni trop courtes ni trop longues.

De petites pistes sont également disséminées par-ci par-là, l’air de rien pour nous amener vers un axe que l’on ne voit pas forcément si l’on n’est pas attentif. L’avantage est que, ces pistes sont mises de sorte que si on les voit c’est bien, mais si l’on est plus occupé à regarder les combats et qu’elles passent inaperçues, ce n’est pas grave. En effet, elles ne font que construire tranquillement les plus gros de l’intrigue.

C’est intéressant d’avoir choisi un tel axe pour développer cette intrigue qui semble bien plus complexe qu’elle n’en a l’air au premier abord. Car, une question me vient, à la fin de ce tome qui se termine comme les autres l’on fait ; c’est-à-dire en pleine action pour nous pousser à aller la voir suite. CClaymore 04 2 313x500ette question qui m’est venue c’est : Si Claire et Thérèse étaient aussi proches l’une de l’autre, comment Claire en est arrivée à devenir une Claymore, alors que rien ne l’y prédestinait, et du même coup où est passée Thérèse ?

 

  • L'univers :

 

Les petites pistes disséminées, dont j’ai déjà parlé, sont en lien direct avec l’univers et plus précisément à l’organisation qui encadre les Claymores. Cette société mystérieuse est régie par des règles bien spécifiques où aucun écart n’est toléré.

La question de l’endoctrinement est soulevée dans ce tome, mais pas totalement approfondie. Je ne pense pas me tromper en disant que c’est une volonté que de ne pas entrer davantage sur ce terrain, pour le moment en tout cas.

  • Les Personnages :

 

L’intérêt de ce volume se positionne sur deux points. Le premier n’est autre que la relation Claire/Thérèse qui se poursuit, et qui nous montre plusieurs facettes de ces deux persoClaymore 04 4 313x500nnages. Là où Claire montre une grande volonté ainsi qu’une belle force de caractère, Thérèse montre une compassion et une douceur réelle et sincère. J’ai râlé tout à l’heure sur les graphismes qui se ressemblent tous, mais je dois quand même reconnaître que les traits de Thérèse sont beaucoup plus doux que ceux des autres Claymores que l’on peut voir dans ce tome.

Ces dernières sont d’ailleurs le deuxième point intéressant. On a l’avantage de voir dans ce tome les relations entre les différentes « sorcières aux yeux d’argent » ; et, ce que l’on peut dire, c’est qu’elles ont toutes leur personnalité et qu’elles ne s’entendent pas forcément aussi bien que l’on aurait pu le penser. On voit également qu’il existe une certaine rivalité entre elles que l’on n’aurait pas forcément imaginée. Mais cette rivalité est compréhensible quand on comprend qu’elle possède un numéro correspondant à un classement se basant sur leur performance au combat.

 

En Bref : 

 

En bref, ce tome 5 ne donne qu’une seule envie, allez sur le suivant pour découvrir la suite des aventures de Claire, mais aussi de Thérèse. Malgré des graphismes qui se ressemblent toujours trop, on peut tout de même apprécier que l’expression des différentes émotions soit parfaitement retranscrite.Claymore 04 3 313x500

C’est tant mieux, parce qu’elles sont particulièrement importantes dans ce volume où différentes relations sont scrutées et mises davantage en lumière.

L’intrigue avance correctement, ni trop vite, ni trop lentement. L’action est de mise, mais elle l’est à bon escient. L’univers se dessine petit à petit, et il faut faire attention aux légers indices qui sont dispatchés et qui dessinent une intrigue plus complexe qu’elle ne semblait l’être au départ.

  • Ce que j'attends du prochain tome :

J’attends du prochain tome, une tension plus soutenue et que l’arc Claire/Thérèse nous offre enfin la clef de l’énigme. Je ne pense pas qu’il serait bon qu’il s’éternise plus longtemps.

 

Points Faibles Points Forts
  • Mauvaises proportions
  • Uniformité du character design
  • Intrigue prenante et cohérente
  • Informations sur l’univers
  • Personnages forts

 

 

Notation : 

Style Écriture/Graphismes : 6.5/10

Intrigue : 7.5/10

Originalité : 7/10

Univers : 8/10

Personnages : 8/10

Moyenne Globale : 7.4/10

 

Sources Illustrations :

Claymore, Tome : Le Stigmate de la mort

 

Broché

  • Éditeur : Glénat
  • Date de Publication : 11/04/2007
  • Format : 180 x 115 mm
  • Nombres de pages : 192
  • ISBN : 978-2-72345-755-2
  • Prix : 6.90€
 
 

Où l'acheter

Les libraires 1ChapitreFnacDecitreCulturaPrice minister

La communauté du BooKKyûden est sur Facebook

 
 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau