Ajin, Tome 1

Bkk couv ajin tome 1

2 5Avertissement : Violence / Épouvante

 

Série : Ajin (T.1)

  • Auteurs : Gamon Sakurai & Tsuina Miura
  • Titre VO : Ajin, vol.1
  • Sortie VO : 07/03/2013
  • Sortie VF : 01/07/2015
  • Traduction: Karine Rupp-Stanko

 

 

Tome suivant

Ajin tome 2

 

4e de Couverture

Le premier immortel fit son apparition sur un champ de bataille en Afrique. D’autres suivirent bientôt, aux quatre coins de la planète. Ces êtres d’un genre nouveau, à la vie éternelle, furent appelés ajin.

Dix-sept ans plus tard, au Japon, un lycéen meurt sous les yeux de ses camarades. Revenu à la vie, il n’a qu’une alternative : prendre la fuite. Sa tête est désormais mise à prix et la population entière est à ses trousses…

Un peu déçue de ce premier volume qui en promettait tellement plus.

 

Résumé :

Kei Nagai, est un lycéen sans histoire qui n’a qu’un seul but, réussir dans la vie. Pour cela, il s’en donne les moyens en se plongeant à corps perdu dans ses études. Ajin t 01 1 313x500 N’importe quel parent devrait être heureux de voir son enfant aussi sérieux. Sauf qu’à ne penser qu’aux études, la mort peut vous rattraper plus vite que prévu. C’est bien ce qui est arrivé à Kei. En général, quand on se fait renverser par un camion au point d'en voir ses intestins répandus sur le sol, on est bon pour le cimetière. Pas Kei. Imaginez la surprise des témoins en le voyant se relever comme si de rien n’était. À partir de cet instant, ce n’est plus aux études qu'il va devoir penser, mais à échapper aux autres. Et quand les autres constituent toute la population, on ne peut pas douter qu’il va être bien occupé.

 

Avis Général :

  • Le Style d'écriture/Graphismes : 

Euh…comment vous dire ? Quand j’ai vu la couverture, j’étais vraiment emballé par Ajin, je trouvais ce personnage "squelette-bandelette" vraiment intéressant et original. Ouais, eh bien, je n’ai pas été enthousiasmé par l’ensemble des graphismes. Pour moi, leur qualité est totalement inégale. Ajin t 01_2Je n’ai pas vraiment apprécié de voir deux, voire trois designs différents pour un même personnage. C’est fatigant visuellement de se demander pourquoi l’illustrateur a décidé de changer de coup de crayon à un moment pas forcément pertinent. Après c'est une pure question de goût.

 

  • L'intrigue : 

Je vous avouerais que j’en attendais un peu plus de ce tome 1. L’histoire est assez sympathique dans son ensemble, mais je n’ai pas été transcendé non plus. À mon avis, la faute doit surtout en incomber  aux graphismes, dont je vous ai parlé un peu plus haut, et au fait qu'ils rendent l’intrigue un peu brouillonne. Après, on ne peut pas tout leur mettre sur le dos non plus.

Cet effet broBloody monday s1 t1uillon est renforcé par le fait que, dans certains passages, on a du mal à voir qui dit quoi. Je pense que quand on se perd dans les dialogues d’une œuvre graphique, c’est qu’il y a peut-être un souci dans l’enchaînement de l’intrigue. Après ce n’est que mon avis.

Ensuite, j’ai trouvé dommage qu’on se place encore une fois sur l’aspect, très vendeur certes, de l’adolescent en mode survie. Ça m’a un peu fait penser à l’œuvre de Ryô Ryûmon, Bloody Monday (qui arrivera bientôt sur le BKK) , vous savez ce lycéen entraîné dans le monde du terrorisme informatique, et qui devient l’ennemi public numéro 1. Mais bon, heureusement pour Ajin, on reste très peu de temps dans l’univers scolaire, car les événements s’enchainent très rapidement, ce qui permet de plonger assez vite dans l'histoire.

 

  • L'univers :Ajin t 01 4 313x500

Des êtres qui deviennent immortels sans que la science n’arrive à savoir pourquoi, et qui sont totalement connus du monde. Je pense que c’est là que se situe le point fort de cette série. J’ai vraiment aimé ce flou sur l’origine des Ajins. D’ailleurs, il est à l’origine de ma question : « Hum ! Mais dans quel genre vais-je bien pouvoir mettre ce manga ? ». Parce que oui, je ne sais toujours pas dans quoi le mettre, je l’ai mis dans Fantastique, en sachant parfaitement qu’il ne va pas y rester. On ne sait pas si ces immortels sont le fruit d’un virus, d’une expérience qui aurait plus ou moins bien tourné, ou bien s’il s’agit d’une cause plus mystique, ou autre chose encore.

 

 

Tout l’intérêt se situe dans cette question, puisque c’est elle qui me donne envie de poursuivre l’œuvre, même si les graphismes ne me plaisent pas plus que ça et que l’intrigue apparait peu originale. Il y a une curiosité qui se met en place, de façon très insidieuse, pour démêler cet univers assez particulier.

J’ai trouvé aussi intéressant de voir la science sous son plus mauvais jour, c'est-à-dire dans un esprit « on peut tout se permettre, même d’être inhumain, du moment où l’on obtient les réponses aux questions que l’on se pose ». En plus, il y a peu de frontières puisque Ajin joue sur les cartes horrifique et gore.

 

  • Les Personnages :

Avec ce premier volume, ils m’apparaissent comme assez fades, mais surtout très clichés. Attention quand même, il se peut que cette impression ne soit pas justifiée, car il ne s’agit que du dAjin t 01 5 313x500ébut. L’histoire et la place de chacun doivent se mettre en place. Donc, j’attendrais quand même d’en voir plus pour infirmer ou non ce que je viens de dire, parce qu’il est fort probable qu’il y ait quelques surprises.

 

En Bref : 

En bref, le tome 1 d’Ajin, aurait pu faire mieux, surtout au niveau de la qualité des graphismes qui est très inégale et qui donne une impression d’une œuvre brouillonne. Ce sentiment est d’autant plus renforcé qu’il arrive que l’on perde le fil de l’intrigue, et notamment de l’interlocuteur. De plus, l’histoire et les personnages donnent un effet de déjà vu. Cependant, l’intérêt est porté sur l’envie de découvrir les origines des Ajins. Il pousse, malgré l’énoncé de tous ces points faibles, à avancer plus loin dans cette série qui semble avoir un plus grand potentiel.

 

  • Ce que j'attends du prochain tome :Ajin t 01 6 313x500

J’attends du prochain tome que l’intrigue soit poussée davantage, tout en gardant intacte cette curiosité face l’origine des Ajins. J’aimerais aussi voir des personnages plus intéressants s’appropriant vraiment l’univers qui leur a été créé. En revanche, je n’attends malheureusement pas d’évolution sur les graphismes, mais j’espère ne plus avoir cette désagréable sensation de perte de l’interlocuteur.

Points Faibles Points Forts
  • graphismes trop changeant
  • intrigue et personnage clichés
  • perte de l’interlocuteur
  • univers intéressant
  • Bon suspens

 

 

Notation : 

Style Écriture/Graphismes : 4/10

Intrigue : 5/10

Originalité : 6.5/10

Univers : 7/10

Personnages : 5/10

Moyenne Globale : 5.5/10

Sources Illustrations :

Ajin, Tome 1

Bloody monday, saison 1, Tome 1

 

Les Éditions

Broché

  • Éditeur : Glénat
  • Date de Publication : 01/07/2015
  • Format : 180 x 130 mm
  • Nombres de pages : 228
  • ISBN : 9782344007440
  • Prix : 7.60€
 
 

Où l'acheter

Les libraires 1AmazonChapitreFnacDecitreCulturaPrice minister

La communauté du BooKKyûden est sur Facebook

 
 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau