3x3 Eyes

Bkk couv 3x3 eyes tome 1

4

Auteur : Yuzo Takada

Pays : Japon

Titre VO : Sazan eyes

Éditeur VO : Kôdansha

Sortie VO : 1987 à 2002

Éditeur VF : Pika

Sortie VF : 2000 à 2005

Nombre de Tomes : 40

Genre : Mangas

Sous-genre: Urban Fantasy

Public : Adulte

Format Disponible : Rupture éditeur

Rayonnage : Excellent...encore

La Critique de ChoupieS : Disponible

Bkk couv 3x3 eyes tome 2

Liste des tomes

Je vais vous épargner l'affichage des 40 tomes de la série, d'autant qu'elle n'est plus éditée. De plus, je ne créerai pas les fiches individuelles. D'une part, comme je viens de le mentionner elle n'est plus éditée, et d'autre part les critiques individuelles ne sont pas de la même qualité que celles actuellement disponibles pour les autres ouvrages, ayant été faites bien avant que le BKK ne soit créé. Je ne vois donc pas l'intérêt qu'il pourrait y avoir à les intégrer au site.

Toutefois, si vous avez des questions concernant cette série, n'hésitez pas à me les poser, sur le forum par exemple, c'est avec plaisir que je vous répondrai. 

Synopsis

Yakumo Fujii, lycéen sans histoires, va devoir tenir la promesse que son défunt père a faite à la jolie Paï. Mais, le pacte en question n'est pas vraiment simple. Il va devoir l’aider à devenir humaine. 

Eh oui! Cette frêle jeune fille n'est autre que la dernière survivante d'un peuple très ancien, les Sanjiyan Unkara, qui avaient le don d'immortalité. 

Yakumo ne se sent pas lié par ce serment, mais il n'aura pas d'autre choix que de revoir son jugement. Suite à un accident (qui implique un oiseau géant à tête humaine) dans lequel il perd la vie, Paï le transforme en Wu, un être immortel à son service. 

À cet instant, la vie de Yakumo est liée à celle de Paï. Si elle meurt, il meurt, et...si elle devient humaine, il redevient humain. 

La Critique de ChoupieS

Un rapport un peu particulier avec cette série, qui fut la première que j’ai commencé à l’adolescence, et que j’ai terminé alors que j’étais adulte. Malgré 40 tomes, j’en reprendrai bien un peu.

 

Avis Général :

  • Le Style d'écriture : 

La patte de Yuzo Takada est bien celle des mangakas qui officiaient dans les années 80, c'est-à-dire beaucoup de traits assez durs et francs. Un style reconnaissable entre tous. Dans cette série, on est 3x3 eyes wallpaper 1024 313x500loin de ce qui se fait aujourd’hui où, très souvent, les graphismes sont tellement formatés que l’on a des difficultés à différencier les personnages entre eux.

Mais, même si dans l’ensemble, le design est de bonne facture, j’ai trouvé dommage que la qualité soit en dent-de-scie. C’est surtout le cas des scènes de combat qui devenaient très vite assez brouillonnent, et difficiles à distinguer.

 

  • L'intrigue : 

On a une histoire qui va mêler action, romance, magie, combats épiques, mondes parallèles, etc., tout ça dans un ensemble plutôt harmonieux.

L’avantage de ce manga est qu’on entre tout de suite dans le vif du sujet. Le peu que l’on a à savoir, pour démarrer l’intrigue, est bien expliqué.

Je tire mon chapeau à l’auteur pour être arrivé à conserver l’intérêt pendant 40 volumes, ce qui n’est pas toujours évident.

Attention, je ne dis pas que l’intégralité des tomes était intéressante, loin de là. Certains tournaient franchement en rond, et n’apportaient rien de plus à l’histoire. C’était surtout vrai à la fin, et je vous avouerai que j’ai été vraiment inquiète de voir que dans la dernière ligne droite de l’intrigue, celle-ci stagnait complètement.

L’auteur a le don de jouer avec les nerfs. On voit les personnages plongés dans des situations toutes plus périlleuses les unes que les autres. C’en est à un point où, quand l’on pense qu’il n’est pas possible d’aggraver la situation, Yuzo Takada trouve le petit truc arrivant à ce prodige. Le problème est que l’on se demande vraiment jusqu’où il peut aller comme ça. Par moment, c’était un peu3x3 eyes full 152994 313x500 fatigant. Bon, du coup, il était plus facile d’apprécier les tomes beaucoup plus lents mettant davantage en avant les sentiments.

Heureusement, la fin que je ne dévoilerai pas, bien évidemment, est à la hauteur de l’intégralité de la série. Elle est cohérente avec le cheminement, et quand j’ai lu la dernière page j’avais envie de continuer l’aventure. Comme si ça n’avait pas été assez long comme ça.

 

  • L'univers :

Quelle richesse dans cet univers ! Encore une fois bravo. En plus d’offrir à l’intrigue un fond prenant et intéressant, avec l’histoire des Sanjiyan Unkara qui surprend à chaque instant au fur et à mesure des révélations, l’auteur a joué avec la géographie.

Je reprends un peu plus en profondeur. D’abord, le fond même de l’intrigue.

Celui-ci s’articule sur toute une mythologie fondée sur ce rapport d’un peuple avec l’immortalité, mais surtout avec la puissance et la volonté d’en obtenir davantage. Il faut être conscient que dans cette œuvre, Takada va synthétiser des siècles d’histoire , et y incorporer d’autres légendes.

En faisant cela, et c’est là que je passe au deuxième point, il nous fait voyager dans diverses régions du globe, mais pas seulement. Je n’en dirais pas trop, mais il faut s’attendre à des voyages dans d’autres espaces-temps. D’ailleurs, j’avoue que j’ai trouvé un des arcs un peu farfelu au début, mais la magie opère et sans s’en rendre compte on s’approprie ces différents univers avec leurs personnages.

  • Les Personnages :

On retrouve la même qualité de fond que pour l’intrigue ou l’univers. Ils sont consistants. Cela vaut aussi bien pour les personnages principaux que pour les secondaires, qui 3x3 eyes 285729 313x500deviennent tout aussi importants.

On prend plaisir à les voir évoluer, et l’on s’y attache très vite. C’est d’autant plus vrai que, même si certains tomes m’ont déplu de par leur côté trop répétitif, j’avais envie de poursuivre l’aventure pour savoir où l’histoire mènerait chacun d’eux.

Celle-ci s’étale sur plusieurs années, et j’ai trouvé intéressant de revenir vers des personnages secondaires que l’on avait un peu perdus de vue.

Par contre, cela oblige le lecteur à faire un gros effort de mémoire. Mais, j’ai trouvé ça agréable que l’auteur ne les oublie pas, comme c’est souvent le cas dans des séries à rallonge.

 

 

En Bref : 

En bref, 3x 3 Eyes fait parti de mes premiers mangas coup de cœur, et il le restera. Malgré une qualité de graphismes, pas toujours au rendez-vous, la patte de Yuzo Takada est nettement reconnaissable, contrairement à beaucoup de titres récents manquant de personnalité ou d’originalité, voire des deux.

L’intrigue comporte quelques longueurs surtout sur la fin, mais heureusement elle garde une cohérence. Certaines idées utilisées sont assez extravagantes, mais elles finissent par s’insérer correctement pour donner un ensemble homogène. La fParvati iv full 152984 313x500açon qu’a eue l’auteur de faire revenir des personnages, vus précédemment, aide à relier les différents arcs entre eux.

J’aimerais beaucoup recommander cette série, surtout à ceux qui souhaiterais découvrir ou redécouvrir les mangas des années 80, malheureusement, elle n’est plus éditée, et Pika éditions n’en possède plus les droits. Toutefois, il est certainement encore possible de l’obtenir d’occasion.

En tout cas, personnellement, je conserverai précieusement mes 40 tomes trônant fièrement sur leur étagère.

 

Points Faibles Points Forts
  • passages longs
  • répétition de l’intrigue
  • qualité graphique inégale
  • histoire addictive
  • cohérence jusqu’au bout
  • univers et personnages riches

 

Notation : 

Intrigue : 8/10

Originalité : 8/10

Univers : 9.5/10

Personnages : 8/10

Style Écriture/Design : 7/10

Moyenne Globale : 8.1/10

 

 

 

Sources Illustrations :

3x3 Eyes

Extrait

3x3 eyes e01 500x700
3x3 eyes e02 500x700
3x3 eyes e03 500x700
3x3 eyes e04 500x700
3x3 eyes e05 500x700
3x3 eyes e06 500x700
3x3 eyes e07 500x700
3x3 eyes e08 500x700

Où l'acheter

Cette série n'est plus disponible à l'achat neuf. Pour espérer l'acquérir il faut aller sur les plateformes d'occasions, comme Ebay, Priceminister, etc,...

La communauté du BooKKyûden est sur Facebook

 
 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !