Policier

Pour s'articuler correctement, un roman policier doit posséder six éléments : le crime, la victime, l'enquête, le coupable, le mobile et le mode opératoire. C'est bon, on en a bien six? Oui. Alors on continue. La trame consiste à résoudre ou à empêcher un crime, dans le sens juridique du terme, d'être commis. Des informations, et parfois de fausses pistes pour perdre le lecteur, sont disséminées au fil de l'intrigue pour arriver jusqu'à la vérité tant chercher. Ce genre peut très facilement se mêler aux autres et comporte une multitude de sous-genres.