Érotisme

J'entends d'ici les critiques disant que ce n'est pas un genre à part entière, et qu'il devrait se retrouver dans la Romance. Hum...Moui mais non. Je suis d'accord sur le fait qu'il ne se suffit pas à lui même, mais après tout, on peut dire la même chose de l'Horreur. Les œuvres répondant à ce genre auront pour tâche de mettre en avant les plaisirs charnels, et cela souvent de façon très explicite. Le mettre en sous-genre de la romance serait réducteur, car cela signifierait qu'un roman, qui contiendrait des scènes à caractère sexuel explicite, se verrait automatiquement rangé en sous-catégorie de la Romance. Là je ne suis pas du tout d'accord. Une romance sous-entend un happy-end pour le couple principal, et si ce n'était pas le cas, et qu'il y avait tout de même des scènes érotiques, on fait quoi?

Le BooKKyûden choisit de mettre volontairement l'Érotisme en tant que genre à part entière, au même titre que l'Horreur (souvent assimilé au Fantastique), pour un souci de prévention. C'est une volonté de dire: "Attention ce livre est destiné à un public averti".