BOOKKYUDEN EDITIONS

Le syndrome du voyage obsolète

Publié le jeudi 9 mai 2019

Bookkyuden edition se devourir 01 le syndrome du voyage obsolete escale de vie

Image parJan Vašek de Pixabay

Bonjour à vous !

Est-ce que vous connaissez le syndrome du voyage obsolète ? Non ? Vous êtes sûr ? C’est peut-être parce que j’ai inventé cette appellation et que je ne vous en ai jamais parlé. Pas de panique, je vais tout vous dire et dès que cela sera fait, je suis persuadé que vous vous direz «AH ! Mais oui ! Je connais ça.»

Le meilleur moyen de vous expliquer ce syndrome c’est de vous partager une histoire de vie.

En 2015, quand j’ai ouvert la première version du BOOKKYUDEN, j’avais une folle envie de partager mon avis détaillé sur les lectures que je faisais. J’y ai consacré la plupart de mon temps, car j’avais pris la décision de créer une maison d’édition. Le site était une manière de m’ouvrir au milieu littéraire autrement qu’en faisant  des recherches sur internet ou des formations.

Grâce à mes chroniques, j’ai rencontré beaucoup d’auteurs, d’éditeurs, d’illustrateurs, etc. Il m’a beaucoup aidé à découvrir un milieu qui en règles générales est considéré - à raison, je l’admets - comme fermé et difficile d’accès.

Le BOOKKYUDEN est vite devenu mon petit univers et je m’y sentais chez moi, même si au départ j’avais pas mal tâtonné – la gestion d’un site internet m’étant jusque là totalement inconnu.

J’étais installé dans une routine bien huilée. Enfin… ça c’était en apparence seulement, car le voyage dans le Palais des mots qui, au début, m’avait enthousiasmé et apporté beaucoup, a fini par devenir insupportable. J’avais instauré un rythme que j’avais du mal à tenir. Je publiai au tout départ pas moins de quatre articles par semaine - dont deux chroniques littéraires, une histoire de vie et une enquête de ChoupieS (Je vous parlerai de cette section une autre fois, là je ne rentrerai pas dans le détail).

J’ai ensuite réduit à trois articles car la cadence était vraiment compliquée à tenir.

Sans même m’en rendre compte, j’ai transformé un magnifique voyage en un boulet que je me forçait à traîner pour de mauvaises raisons.

J’avais la sensation de me perdre à chaque article que j’écrivais. Pourtant, l’envie de les écrire était bien là. J’avais pas mal d’idées et quand je les imaginais j’étais enthousiaste. Mais au moment où il me fallait les concrétiser, je n’en voyais plus le sens exact.

J’avais le syndrome du voyage obsolète. C’est-à-dire que mon voyage n’était plus en adéquation avec ce que je voulais au départ. j’avais perdu de vue le sens de mon voyage en m’enfermant dans une routine par « confort ».

Ouvrir le BOOKKYUDEN était à la base aussi bien une entrée dans un milieu inconnu qu’un défi que je m’étais lancé. Or, avec la création d’une routine j’ai fini par oublier qu’il est important de ne pas rester trop longtemps au même endroit.

Attention ! Je ne suis pas en train de dire qu’il faut tout envoyer balader sous prétexte de pimenter sa vie. Non ! Ça, ça n’aurait strictement aucun sens. Ce que je veux vous dire, c’est simplement qu’en oubliant pourquoi on débute une aventure on risque de rester coincer à une escale au lieu de poursuivre son chemin pour découvrir de nouvelles choses, de nouvelles personnes et aussi de nouvelles perspectives encore plus belles que les précédentes.

Si je devais vous donner une définitions du syndrome du voyage obsolète ce serait celle-ci :

Syndrome du voyage obsolète : oublier que l’escale d’un voyage n’est que temporaire et ainsi, mettre sa progression en suspens en se persuadant que c’est ce que l’on désire.

Ce que j’aurais appris avec la première version du BOOKKYUDEN est que si les escales sont importantes, elles n’en demeure pas moins des escales qu’il faut un jour accepter de laisser derrière soi pour aller de l’avant, et cela sans regrets. Même si cela rend triste ou provoque une grande peur, il est nécessaire de passer au dessus de tout cela pour poursuivre le reste de sa route.

Bye, bye.

 

Bookkyuden edition se decouvrir 01 le syndrome du voyage obsolete routine citation

Image de fond par rawpixel de Pixabay


 Vous avez aimé cet article et vous souhaitez conaître l'actualité de BOOKKYDUEN ÉDITIONS ? Rejoignez-nous !

NEWSLETTER

E-mail

INFORMATION IMPORTANTE SUR LA NEWSLETTER

Dès que vous aurez saisi votre adresse, vous recevrez un e-mail de confirmation. N'oubliez pas de confirmer votre adhésion à la newsletter pour la recevoir.

Si le mail ne se trouve pas dans votre boîte de réception, regarder dans vos spams.

À très vite !

RETROUVEZ BOOKKYUDEN ÉDITIONS SUR :

 


Vous souhaitez partager notre article ou nous faire savoir ce que vous en avez pensé, ces outils sont à votre disposition, profitez-en .