#5 – L’Oie du Backgammon fait Échecs !

J'ai envie de jouer moi ! Qu'est-ce qu'on va prendre, le jeu de l'Oie, les Échecs ou le Backgammon ? Oh bah, on va faire un mix des trois. Soyons folles !!!


 

Lydie : Stellyna, où est ChoupieS ?

Stellyna : Tiens, c’est vrai ! Maintenant que tu le dis. Elle n’en fait toujours qu’à sa tête, mais elle est toujours pressée de commencer son enquête.

YAAAHOOOOOOO. C’EST MOI !!!!!!!!!

Lydie : ChoupieS, voyons ça ne se fait pas de faire attendre les gens. Surtout, que c’est ta chronique.

Stellyna : Mais qu’est qu’est-ce que t’as dans les mains, la peste sur pattes ?

ChoupieS : Ben, c’est pour l’enquête d’aujourd’hui. J’ai eu un peu de mal à les trouver, mais au prix d’un effort incroyable, j’ai enfin mis la main dessus.

AHHHHH ! Bonjour, les amis. Comment vous allez ? Moi, ça va beaucoup mieux. Oh ! Je suis certaine que vous vous êtes fait beaucoup de soucis pour moi. C’est cro mignon. Mais là, je pète le feu, et on va se faire une petite enquête bien ludique pour se remettre de nos émotions.

Aujourd’hui, on va traiter un sujet qui parle vraiment à tout le monde, l’Oie du Backgammon fait Échec.

Stellyna : désolé, mais moi ça me parle pas du tout.

Lydie : J’avoue que ton titre est un peu obscur, mais je crois qu’en voyant ces boîtes, je commence à comprendre où tu veux en venir.

Eh oui, je vais vous dévoiler des secrets infaillibles pour gagner à tous les coups aux jeux : de l’oie, du backgammon, et des échecs. Et, je compte sur vous, Queen Lydie et Stelly Witch, pour être mes assistantes.

Stelly : Hey ! Dis donc la peste sur pattes, j’ai autre chose à faire moi. Je te signale que je dois continuer de corriger la future nouvelle.

Lydie : Oui, et moi je dois travailler sur le business plan, mais également sur les chroniques de la semaine prochaine.

ChoupieS : AAAAAAHHHH NON ! PAS QUESTION !

……

Stellyna : Peste sur pattes remet la clef sur cette porte.

ChoupieS : Non ! Vous restez avec moi pour jouer !

Lydie : ChoupieS ! Ne fais pas…ça.

Plouf…

Stellyna : Dis-moi Lydie, elle n’a pas fait ce que je crois qu’elle vient de faire ? Elle ne vient pas de lancer la clef par la fenêtre, qui est tombée dans le lac ?!

Lydie : Je garde mon calme, je garde mon calme.

ChoupieS : Voilà, comme ça vous restez avec moi. Nanana ! Et on peut commencer la partie.

De nombreuses découvertes archéologiques, et notamment celle faite en Iran dans la province de Sistan-Balûchistân, assurent que le jeu de société remonte à plus de 5 000 ans avant notre ère. Mais, faisons un petit bon dans le temps, pour arriver à 3 000 ans avant notre ère. À cette période, dans l’Égypte Antique, beaucoup d’Égyptiens se détendent en jouant à des jeux de société, et notamment le Mehen, plus communément appelé, jeu du serpent. Jeu 50Ce jeu prend la forme d’un plateau de pierre, sur lequel est sculpté un serpent enroulé sur lui-même, comportant de nombreuses cases. Le but étant que chacun des joueurs progresse, avec sa figurine, de la queue du serpent jusqu’à la tête.

Alors ça ne vous rappelle rien du tout ? Vous trouvez que ça ressemble au principe du jeu de l’Oie. Et pour cause, puisque le Mehen n’est autre que son ancêtre.

Stellyna : Y’a pas à dire, ils étaient vraiment avancés ces Égyptiens. Mais je me demande quand ils avaient le temps de jouer, parce que les pyramides, et autres monuments ne se construisaient pas tous seuls.

Lydie : Peut-être que c’étaient les nobles qui jouaient le plus, sinon si c’était les ouvriers, le travail ne devait pas avancer si vite que ça. Mais d’un autre côté, ils devaient bien avoir quelques moments de détente.

ChoupieS : Ben en fait, c’est le serpent qui se mord la queue, quoi.

S’il est avéré, que le jeu de l’Oie, tel que nous le connaissons aujourd’hui, est arrivé au XVIe siècle, il est plus difficile de déterminer quel pays, en est véritablement à l’origine. En effet, à cette époque, le jeu apparaît presque simultanément dans différents pays européens.

Mais, même si rien ne peut totalement être prouvé, il semblerait, tout de même, que la parenté revienne à la ville de Florence, au temps de la cour des Médicis ; la notice du jeu qu’il est possible d’avoir à Madrid dès 1587 proviendrait de l’exemplaire du jeu, offert par François Ier de Médicis à Philippe II d’Espagne.306 50

Depuis que ce jeu est sorti de l’ombre, plus de 10 000 variantes ont été recensées dans le monde.  Pierre Dietsch, polytechnicien alsacien décédé en 2000, a écumé le monde, pendant 30 ans, et réussi à rassembler pas moins 2 500 pièces. Cette collection, faisant partie des plus belles du monde, est visible au Musée de jeu de l’oie de Rambouillet. Et si vous désirez faire comme lui, sachez que l’on vous appellera du doux nom d’ocaludophile, réservé aux collectionneurs de jeux de l’oie.

Ce jeu se compose, tout comme le Mehen, d’un plateau sur lequel 63 cases sont disposées en spirale. Le but étant d’arriver le premier à la dernière case. Afin de déterminer quel joueur débute la partie, mais surtout de combien de cases les pions doivent avancer, deux dés sont nécessaires. Le déroulement du jeu va être ponctué de pièges ou d’avantages, en fonction des cases sur lesquelles les joueurs arrivent. :

  • Qui fait 9 au premier jet, ira au 26 s’il  l’a fait par 6+3, ou au 53 s’il l’a fait par 4+5
  • Qui tombe à 6, où il y a un pont, ira à 12
  • Qui tombe à 19, où il y a un hôtel, se repose quand chacun joue 2 fois
  • Qui tombe à 31, où il y a un puits attend qu’on le relève
  • Qui tombe à 42, où il y a un labyrinthe retourne à 3
  • Qui tombe à 52, où il y a une prison attend qu'on le relève.
  • Qui tombe à 58, où il y a la mort, recommence.

Pour gagner la partie, il faut faire le nombre exact aux dés, pour arriver à la case 63. De sorte que s’il faut au joueur un 4 pour arriver à cette case, mais qu’il fait un 6, il avancera de 4 cases et reculera de 2.

Stellyna : Ouais, d’ailleurs ça déjà 4 tours que j’aurais dû gagner, mais plus ça va et plus je recule. Je vais vraiment finir par me retrouver au point de départ.

Lydie : C’est vrai que ce jeu peut durer longtemps. Il faut vraiment de la chance pour gagner, en fait.

C’est vrai, le jeu de l’Oie est un pur jeu de hasard. En revanche, le nom même du jeu n’a rien d’un hasard. Beaucoup de spécialistes se sont d’ailleurs penchés sur la question.

Oie 4110 50Pourquoi l’Oie ? C’est vrai, après tout ça aurait pu être le jeu de la dinde ou du canard, ou de n’importe quel autre volatile. Il existe plusieurs théories, et notamment celle concernant le symbolisme même de l’Oie et sa relation avec l’ouïe. L’oie est un animal qui annonce le danger. Le mot en lui-même aurait les mêmes racines qu’« oreille » et « entendre ». Dans cette logique, la spirale des 62 cases correspondrait au lobe de l’oreille, l’oie étant l’ouïe. Ouais, je vous l’accorde, c’est complètement tordu comme logique. Mais ça pourra vous aider à gagner la partie.

Stellyna : Je vois pas comment cette explication fumeuse pourrait aider à gagner.

Lydie : Je sens qu’on va avoir droit à une démonstration en live, Stelly.

 

Question : Votre karma, repoussant toute forme de chance, vous a fait tomber dans l’intégralité des pièges dispersés sur le plateau. Et là, cela fait le 5e tour que vous passez dans le puits de la case 31, sans que personne ne vous aide. Comment en un seul coup sortir du puits, et arriver à la case 63 ?

Stellyna : À moins de tricher, c’est pas possible.

ChoupieS : Ben si c’est possible, et sans tricher d’abord.

Lydie : Te connaissant ChoupieS, j’ai du mal à croire qu’il ne s’agit pas de tricherie. Mais, vas-y on t’écoute, car je crois que ça intéresse tout le monde.

Réponse : Pendant que les autres joueurs vous narguent en continuant d’avancer, vous prenez une feuille de papier verte. Vous y découpez une jolie feuille d’arbre sur laquelleFeuille 50 vous dessinez une échelle. Et, quand c’est à votre tour, vous placez la feuille sur le plateau entre votre pion et la dernière case, puis vous empruntez l’échelle. Comme ça, vous êtes sorti de votre puits, et vous avez gagné

Stellyna : J’en étais sûr ! C’est de la triche ! De toi ça m’étonne pas du tout !

ChoupieS : N’importe quoi, c’est pas de la triche.

Lydie : Ah oui, alors qu’est-ce que c’est ChoupieS ?

Oie2ChoupieS : C’est une opportunité linguistique. Puisque l’oie signifie l’ouïe, il suffit de la faire devenir dure de la feuille.

Stellyna : C’est quoi cette logique idiote?

ChoupieS : Quelle mauvaise joueuse tu fais, c’est pas beau ça.

Bon, c’est vrai que l’on pourrait aussi manger l’Oie. Sur certains plateaux la dernière case est représentée par un festin, où l’oie est le plat principal. Vous reconnaîtrez tout de même que ce n’est pas une fin très enviable, même si la faim est de la partie.

 

Mais continuons notre petit voyage temporel, pour revenir dans l’Antiquité. Toujours en Égypte, un autre jeu fait fureur, le Senet. Ce jeu de passage prend la forme d’un petit plateau de 3 rangées de 10 cases unicolores. Chaque joueur possède 5 pions qu’il doit faire sortir du plateau pour gagner la partie.Senetancien 50

D’accord, tout comme le Mehen ça fait un peu penser au jeu de l’oie. Mais c’est parce que le Senet est également à l’origine de nombreux jeux de plateau, et notamment, du Backgammon. Mais il n’est pas le seul jeu à lui avoir donné naissance. D’ailleurs, c’est certainement de Ludus Duodecim Sriptorum, jeu des douze lignes, ou un peu après nommé Tabula, que le backgammon tire surtout ses origines.

Ce jeu était utilisé dans la Rome Antique. Il se jouait également à 2, via un plateau de 3 rangées de 12 cases, avec 30 pions, 15 blancs et 15 noirs, ainsi que 3 dés.

Il aura toutefois fallu au Backgammon plusieurs siècles pour devenir le jeu que nous connaissons aujourd’hui. C’est en 1743, par l’anglais Edmond Hoyle, que le jeu connaît sa première codification internationale. Mais il s’agit là, plus d’un traité de stratégies ou de tactiques qu’une règle du jeu.

Jeux4e8ef63e05642 50Lydie : Oui, eh bien, je crois que je devrais le lire parce que je n’y comprends rien du tout.

Stellyna : Moi je préfère les échecs. Je trouve le Backgammon un peu trop obscur.

Il faut véritablement attendre 1920, et l’arrivée de l’invention américaine du dé doubleur, pour que les règles de ce jeu soient définitivement fixées.

Voilà ce qu’il faut pour jouer au Backgammon :

  • Un tablier, ou plateau si vous préférez, qui prend le plus souvent la forme d’une mallette, composée de deux compartiments de 12 « flèches ».
  • 2 ensembles de 15 pions (ou dames) de deux couleurs différentes.
  • 2 paires de dés ordinaires, une pour chaque joueur.
  • 1 dé doubleur appelé « videau » affichant les nombres suivants : 2, 4, 8, 16, 32, 64

L’objectif du Backgammon est de faire sortir ses 15 pions du plateau. Et bien évidemment, le premier à y être arrivé, gagne la partie.

De prime abord, le jeu à l’air très simple, mais il ne faut pas s’y fier, car le hasard n’est pas seul à décider de l’issu du jeu. La réflexion est de mise, et c’est le meilleur stratège qui réussira la partie. Je ne vous donnerai pas les règles de ce jeu, car sinon on n’est pas près de se coucher. Mais par contre, je vous donnerai la petite astuce qui vous permettra de gagner.

Stellyna : Oui, et ben si c’est du même acabit que l’astuce du jeu de l’oie, on peut s’attendre au pire.

Lydie : J’aimerai tant croire qu’elle ne va pas tricher.

Question : Vous avez acheté une mallette de Backgammon, pour partager un agréable moment avec une personne de votre connaissance. Au fil des parties, vous n’avez toujours pas assimilé les règles de ce jeu. Comment faire pour arrêter le massacre, et enfin pouvoir dire que vous êtes un as du Backgammon ?

Stellyna : Comment veux-tu gagner si t’as rien compris aux règles ?

Lydie : J’aimerais tant y croire.

Réponse :  Tout d’abord, vous vous assurez de jouer avec les pions noirs. Puis, vous demandez à votre adversaire, d’avoir la gentillesse, de vous rapporter un verre d’eau, car bien évidemment, au préalable, vous lui aurez signifié que vote cheville vous fait très mal suite à un accident de roller. Une fois votre adversaire sortit de la pièce, vous remplacez Dsc 2463 2 mvos dames noires, par les dames au chocolat que vous aurez cuisiné la veille. La partie reprenant, à chaque fois que c’est votre tour, vous faites diversion, et vous mangez une de vos dames. Comme ça au bout d’un moment elles auront toutes disparu.

Lydie : ChoupieS, tu es désespérante.

Stellyna : Encore de la triche bien sûr ! Non, mais tu crois vraiment que ton adversaire pourrait tomber dans un tel panneau.

ChoupieS : Ben si regarde, niam niam niam, toutes mes dames niam niam ont disparu niam niam. Et puis là où elles sont niam niam y’a aucun risque qu’elles reviennent niam niam.

Stellyna : J’espère que tu auras mal au ventre.

Oh, ben elles étaient bonnes.

 

Bon, et si on passait vraiment aux choses sérieuses, avec un des jeux les plus stratégiques qui puisse exister, les échecs.

Pour notre voyage temporel, nous aurions beaucoup de difficultés à décider d’une date, puisque l’origine des Échecs est totalement perdue et controversée. Contrairement au jeu de l’Oie, il est prouvé que la forme primitive des Échecs s’implante en Perse. Mais, de nombreuses légendes se veulent être la source primaire de ce jeu de plateau.

Chess wikipedia 50Malgré cela, il est possible de dater la période à laquelle il s’est diffusé. En effet, les Échecs se propagèrent de l’an 600 apr. J.-C. jusqu’au XVIe siècle, sous l’influence du monde arabe, alors le premier à avoir écrit des livres sur le jeu. Cette diffusion s’opéra de concert avec l’expansion de l’empire musulman pour arriver en Espagne, et s’épanouir à travers l’Europe, mais également dans les pays scandinaves et ceux de l’est. Il arriva également jusqu’en Asie, et donna naissance à de nombreuses variantes, comme le Shogi au Japon.

C’est en 1650 que l’on peut considérer que le jeu d’échecs, comme nous le connaissons aujourd’hui, s’est véritablement fixé. Mais il faudra attendre la création de la Fédération internationale des échecs (FIDE) en 1924, puis le congrès de Venise de 1929, pour que le premier règlement international soit officialisé.

Pour que les échecs puissent être plus clairs pour vous, voici de quoi le jeu se compose :

  • Un plateau, appelé échiquier, représentant un damier de 64 cases. Numéroté de 1 à 8 en vertical, et de A à H en horizontal
  • 32 pièces, dont 16 noirs et 16 blanches. Les pièces blanches débutent toujours la partie.

Parmi ces pièces vous avez :

  • 1 Roi
  • 1 Dame8070 z 313x500
  • 2 Tours
  • 2 Fous
  • 2 Cavaliers
  • 8 pions

Le but du jeu n’est pas de prendre toutes les pièces de son adversaire, mais de mettre à terre le Roi. Quand la pièce du Roi est directement menacée, alors cela signifie qu’il est « mis en échec ». Dans ce cas, le joueur doit obligatoirement parer le coup. S’il ne le peut pas, alors il y a « Échec et mat ». Et pour la petite histoire, l’expression « échec et mat » vient de l’arabe « al-shat-mat » qui signifie « Le roi est mort ».

Lydie : Moi j’ai toujours été perdue  dans les Échecs, c’est vraiment compliqué.

Oui, c’est vrai. Les Échecs reposent sur un pur sens tactique et stratégique. Mais afin de pouvoir adopter la meilleure stratégie possible, il faut connaître aux mieux les règles du jeu, et surtout les différentes pièces qui le composent, car chacune possède son propre mode de déplacement.

Contrairement aux Dames où toutes les pièces sont identiques, les échecs reposent sur des stratégies demandant de prendre en considération plusieurs variables. En plus des divers déplacements que les pièces vont pouvoir effectuer, il va falloir calculer leur trajectoire et anticiper les conséquences du moindre coup. Ce jeu demande de la patiente et beaucoup de réflexion.

Stellyna : Autant dire que la peste sur pattes n’est pas près de pouvoir y jouer.

ChoupieS : Bah, n’importe quoi d’abord. Y’a pas plus patiente que moi.

Lydie : Eh bien, tu ne le prouves pas souvent.

Question : Vous venez de commencer une partie d’échecs, et vous voyez, très vite, que vous êtes en très fâcheuse posture. Que faire pour ne pas perdre la face, alors que votre roi va être mis en échec dès le début de la partie ?

Stellyna : C’est la posture dans laquelle tu te trouves, peste sur pattes.

Lydie : Stellyna, je crois qu’elle va te faire un sale coup.

Réponse : Vous respirez profondément. Vous fermez les yeux pour faire affluer la concentration au bout de vos didis. Vous ouvrez doucement les yeux et…et…et…vous prenez votre cavalFeike cabreier, et le faites sautez tous les obstacles jusqu’à faire ÉCHEC ET MAT !

Lydie : (trop désespérée pour parler)

Stellyna : Non, mais j’y crois pas, là ! C’est le pompon de la tricherie !

ChoupieS : AHHHH j’ai pas tricher d’abord !

Lydie : Ah non ? Et qu’est-ce que tu viens de faire ?

ChoupieS : J’ai défendu la cause animale en libérant le cheval. Il doit pouvoir galoper et sauter. Être en liberté quoi !

Stellyna : Ça dépasse l’entendement. Elle est complètement folle.

Lydie : Bon, laissons tomber. Au fait, ChoupieS, tu as parlé de légendes autour des échecs, mais tu n’en as raconté aucune, c’est dommage.

Une des légendes les plus célèbres est celle du Brahmane Sissa. Je veux bien vous la raconter, enfin non ! Stelly, tu veux bien la raconter.

Stellyna : Et pourquoi moi ?

ChoupieS : Parce que tu racontes mieux.

Lydie : Allez Stellyna, s’il te plaît.

Stellyna : Très bien d’accord !

Il était une fois, un riche prince indien désespérant de voir l’ennui parcourir indéfiniment chacune de ses journées. Un jour où la lassitude fut plus forte qu’au quotidien, il demanda aux sages de la cité d’inventer une chose capable de chasser cet ennui. Le temps passa, et un jour, le sage Sissa apporta un nouveau jeu qu’il avait fabriqué. Ce jeu était composé d’un plateau, sur lequel se dessinait un damier de soixante-quatre cases, où il faillait faire évoluer des figurines, jusqu’à éliminer toutes celles de son adversaire. Le prince fût enchanté de nouvel amusement qui réussit à chasser la monotonie, qu’il avait connu jusqu’à présent. Pour remercier Sissa, le prince lui permit de choisir lui-même sa récompense. Sissa réputé pour sa sagesse, mais aussi pour sa ruse, demanda un bien étrange tribut. Le sage pria le roi de remplir l’échiquier de graines. Mais, il ajouta une condition. Il précisa au prince de déposer une graine sur le premier carreau, deux graines sur le second, quatre graines sur le troisième, huit graines sur le quatrième, et ainsi de suite, toujours en doublant le nombre de graines. Le prince accepta sur le champ la bien modeste demande. Toutefois, il en fut bien mal avisé. Un de ses conseillers vint alors lui annoncer qu’en acceptant la vilMelange graines beyerse demande du sage Sissa, il venait de ruiner la cité. Ce que le prince ne pouvait savoir c’est qu’il faudrait, très exactement 18 446 744 073 709 551 615 graines, soit les récoltes des 5000 prochaines années. Le prince apprit donc, bien malgré lui, qu’une simple graine valait bien plus que tout l’ennui du monde.

ChoupieS : Wahouuuu ! C’était cro bien Stelly.

Lydie : C’est vrai Stellyna. Merci beaucoup.

Stellyna : Je l’ai un peu arrangé, pour que l'on voie bien qu’il s’agissait du jeu d’échecs, mais l’essentiel y est.

ChoupieS : N’empêche, ça fait vraiment beaucoup de graines. Je me demande comment Sissa a fait pour toutes les manger.

Lydie & Stellyna : Elle n’a rien compris.

Bon, on va se quitter sur cette très belle histoire. J’ai été ravie de vous parler de tous ces jeux bien divertissants. Promis, on recommencera. Mais la semaine prochaine on parlera d’œuvre d’art un peu bizarre.

Alors bonne semaine à tous, et à la semaine prochaine.

A Tchao Touty ! ^_^

Euh…ohhhhhh…ben y’a plus de clefs…on fait comment pour sortir ?

Clefs pendentif cle coeur a sertir bron 999293 img 5459 f3fa2 big 313x500

 


Sources articles et illustrations :

http://www.lestoutespremieresfois.com/4-le-debut-de-lhistoire/les-tout-premiers-jeux-de-societe

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jeu_de_l%27oie_(jeu_de_société)

http://expositions.bnf.fr/jeux/grand/306.htm

http://www.lejeudeloie.com/historique

http://www.segweb.ch/cours910.htm

http://www.jeuxpicards.org/jeudeloie.html

http://www.giochidelloca.it/scheda.php?id=1097

https://fr.wikipedia.org/wiki/Backgammon

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ludus_duodecim_scriptorum

http://serialgamer.fr/2011/01/histoire-du-backgammon/

http://www.backgammoned.net/fr/tout-sur-le-backgammon.html

http://www.ffbg.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=197&Itemid=100131

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tablier_(jeu)

http://www.backgammoned.net/fr/tout-sur-le-backgammon.html

http://www.jeu-backgammon.net/histoire-backgammon.html

http://ascensiondivine.over-blog.com/article-la-graine-de-lin-et-les-graines-germees-90706398.html

http://www.boutique-gn.com/frisonqc45/frison.html

http://www.boissellerie.fr/pieces-d-echecs-taille-5-en-buis-et-palissandre-rangees-dans-un-coffret-bois-h-o-t-games,fr,4,8070.cfm

http://www.magasinpeterpan.fr/jeux-backgammon-croissant-1.html

http://legitimegourmandise.com/blog/index.php?post/2011/01/25/Palets-au-chocolat

http://archiviste.hautetfort.com/archive/2014/01/15/distraitement-frappes-rythmes-5272326.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_du_jeu_d%27échecs

http://www.iechecs.com/origine.htm

http://classes.bnf.fr/echecs/histoire/ind_hist.htm

http://saintmaurechecs.blogspot.fr

ChoupieS Humour enquête jeux jeux de société jeu de l'Oie Backgammon Échecs

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !