#22 - Bon anniversaire, mon BKK!!!

Pour fêter le 1er anniversaire du BooKKyûden, l'enquête portera sur une rétrospective des meilleurs moments. Tous les personnages du BKK sont présents en plus.


 

Yahoooooo !!!!

Salut les amis !!!

Comment ça va ? L’enquête sera un peu spéciale aujourd’hui ; car, pour fêter l’anniversaire du BooKKyûden, j’ai décidé de faire une rétrospective. Pour cela, je vous propose de nous suivre, mes invités et moi-même, dans nos souvenirs des meilleurs moments que l'on a vécu pendant mes enquêtes.

Ana : Faut reconnaître qu’on s’est tapé de bonnes tranches de rire.Happy birthday decor transparent clipart picture 313x500

Stellyna : Tu as raison. J’admets qu’elle arrive à nous divertir.

Ana : Bah mince, Stelly t’as bouffé le clown de la gentillesse.

Stellyna : Andouille !

ChoupieS : Elle a dû le digérer ^^.

Lydie : Vous êtes en forme pour la reprise des enquêtes de ChoupieS, dites-moi.

ChoupieS : Il faut bien, c’est l’anniversaire du Palais.

Gwen : Qu’est-ce que tu as choisi de nous remémorer ?

ChoupieS : Tout plein de choses. On est toutes là donc on va pouvoir commencer.

Le BooKKyûden, le Palais des mots, n’est pas un simple site où les visiteurs peuvent découvrir des critiques de livres. Il a été pensé pour permettre aux gens de passer un agréable moment de divertissement. Pour arriver à cela, la décision a été prise d’instaurer de nombreuses rubriques, notamment Le Plaisir d’écrire, Chez Stellyna, et maintenant les BKK’Stories.

Le Plaisir d’écrire, la partie blog du site, comprend plusieurs sous rubriques, dont celle qui m'est attribuée : Oula ! ChoupieS enquête ! J’ai commencé à officier en tant qu’enquêtrice le 6 septembre 2015. Enfin, c’est la date à laquelle la première enquête a été publiée. Elle avait pour titre « Gundam, Terminator ou Optimus Prime : Que faire le jour où ils frapperont à votre porte ? ».

Ana : Eh bah ! ça c’est du titre. T’avais pas plus long ?

Lydie : Oui, je me souviens. Gwen et toi, Ana, n’étiez pas encore parmi nous.

Stellyna : Moi, je me souviens que les conseils de la Peste sur patte étaient complètement idiots et surréalistes.

ChoupieS : N’importe quoi d’abord. Mes conseils étaient géniaux !!! Y’a qu’à voir.

 

###

 #1 - Gundam, Terminator ou Optimus Prime : Que faire le jour où ils frapperont à votre porte ? »

Première Question : Que faire, si un robot tueur décide d’écourter votre vie, parce que vous avez eu un comportement dangereux pour la planète, en préparant un barbecue de brochettes de poisson?

 Stellyna : Comment un barbecue de poisson pourrait être dangereux pour la planète ? C’est complètement idiot ?

ChoupieS : Parce que ça pue ? Et parce que ça pue, ça a court-circuité les circuits du robot tueur.

Lydie : Laisse Stellyna, mieux vaut qu’elle raconte ses bêtises ici, plutôt qu’ailleurs.

Voilà ce qu'il faut faire : Si jamais votre barbecue de brochettes de poisson venait à déranger un robot tueur, soyez courtois, excusez-vous en promettant de ne plus recommencer, et invitez-le à prendre l’apéro. Et surtout, servez-lui un double jus d’huile de moteur.

Lydie :

Stellyna : Non, mais c’est n’importe quoi ça !

ChoupieS : Ben quoi ? Après tout c’est normal. Un barbecue de brochettes de poisson, c’est une agression olfactive en puissance.

###

 

Ana : … … MOUAHAHAHAH…

Stellyna : Affligeant.

Gwen: Plutôt étrange. Mais, je note l’idée de l’utilisation d’un robot tueur pour de prochaines exécutions.

Lydie : C’est la plus édulcorée de tout ce qu’elle avait sortir ce jour-là. Mais je dois reconnaître que j’en avais appris beaucoup sur les robots.

ChoupieS : L’une des particularités de mes enquêtes, chers amis, est que j’ai toujours des invités. Leurs interventions permettent d’alléger les parties explicatives, même si celles-ci sont faites de façon très simple. Le plus souvent, il s’agit des habitantes du Palais, mais aussi des personnages du monde imaginaire d’Éthra.

Lydie : J’aime bien assister à tes enquêtes.

Stellyna : Je suis surtout curieuse d’entendre quelles nouvelles bêtises elle va trouver à raconter.

Ana : C’est vrai qu’on est arrivé plus tard. Hein tite Gwen.

Gwen : C’est vrai.

Ana : Oula, cache surtout pas ta joie.

Gwen : C’est juste un fait, que tu as énoncé, et que j’ai confirmé.

Stellyna : Tu la connais Ana. Gwen n’est pas connu pour son enthousiasme. Ce n’est pas pour rien que la peste sur patte a la trouille de la voir.

Ana : Ouais, moi je suis arrivée le jour où t’as enquêté sur les œuvres d’art complètement plantées.

ChoupieS : C’était dans l’enquête n°6 : C’est quoi cette ARTreur ?!

 

###

#6 - C’est quoi cette ARTreur ?!

Personne, ou presque, ne connaissait le petit village de Borja, situé dans la province de Saragosse en Espagne, jusqu’en ce fameux 21 août 2012. Cette petite bourgade, de quelque 5 000 âmes, vivait des journées paisibles. Mais un jour, l’effroi prit possession des habitants. Qu’était-il donc arrivé de si grave, pour que les télévisions du monde entier mettent Borja à l’honneur ?

Eh bien, juste le foirage intégral, et surtout grotesque d’une restauration. La petite église de Borja abritait un Ecce Homo du peintre Elias Garcia Martinez. L’Église, n’ayant pas les moyens de restaurer la peinture murale, n'avait d'autre choix que de la laisser se dégrader. Oui, mais voilà, cet abandon n’était pas du goût de tout le monde, et surtout pas de celui de Madame Cecilia Giménez. Cette petite mamie de 80 ans, qui a pris à bras le corps l’expression « on n’est jamais mieux servi que par soi même », s’est armée de pinceaux et pots de peinture et a restauré l’œuvre.

Stellyna : Restauré ?! Mais c’est un réel massacre !

Lydie : J’avoue que là, elle y est allée fort la mamie. Mais, si elle ne savait pas peindre, pourquoi lui avoir confié la restauration ?

Ah non ! On ne lui a pas dit de le faire, elle l’a fait sans rien demander à personne. Madame Giménez s’est défendue en disant que tout le monde savait, et qu’elle n’aurait pas pu faire ça sans autorisation.

Stellyna : Ça à l’air d’être une sacrée grand-mère quand même.

ChoupieS : Moi je sais pourquoi le christ avait l’air triste. C’est parce qu’il savait ce qui allait lui arriver. Le pov’.

Lydie : L’enfer est pavé de bonnes intentions

: Ouais tu parles ! C’est n'importe nawak ! Quand on voit la vidéo, on remarque bien que c’est une mamie à qui tu peux rien dire, sans qu’elle monte sur ses grands chevaux. Elle a rien demandé à personne, et a fait sa merde, croyant qu’elle était la réincarnation de Léonard de Vinci. Et maintenant, elle se retrouve toute conne, parce que tout le monde lui dit que son boulot, c’est de la daube en barre !

Stellyna & Lydie : ANA ?!

ChoupieS : NON !!!! Va-t’en ! Tu vas pas gâcher ma chronique. Queen Lydie, fais quelque chose !

Ana : Ça va ! Chiale pas Couette-Couette ! De toute façon, j’ai mieux à faire. Je passais juste dans le coin. Mais, je me suis dit que je pourrais venir vous voir de temps à autre. Après tout, moi aussi j’habite ici. Et puis, oubliez pas que quand faut gueuler, c’est mon job ! Alors à bientôt.

ChoupieS : Ahhhhh, on est mal, si Ana débarque.

Stellyna : Lydie, je pensais que t’avais vu ça avec elle?

Lydie : Tu connais Ana. Et puis elle a raison. quand il s’agit de pousser une gueulante, c’est son job. ChoupieS continue ta chronique, elle ne reviendra pas.

ChoupieS : AHHHH, mais c’est un démon.

Stellyna : Elle, est un génie de la controverse, et toi, celui de la bêtise. Vous faites la paire.

ChoupieS : Ahhhhh !!!!

###

 

Ana : Non, mais c’est vrai, cette mamie ça doit être une chiante!

Stellyna : Mais c’est qu’elle continue en plus.

Lydie : Ana ça suffit !

Ana : Mais quoi, c’est vrai.

Lydie : Ana !

Ana : Pffffff

ChoupieS : Sacrée Ana, toujours à mettre la zizanie.

Stellyna : Tu peux parler la Peste sur patte. Si je me souviens bien dans la même enquête, tu avais refusé de LE remercier pour le service qu’ils nous avaient rendu.

ChoupieS : Mais c’était qu’un tout petit service d’abord.

Lydie : Tout est relatif ChoupieS.

Stellyna : Relatif tu dis. Non ! Dans l’enquête précédente elle avait fermé la porte à clef et avais jeté, ladite clef, par la fenêtre qui est tombée dans le lac.

Lydie : Ah oui. Si mes souvenirs sont bons, c’était pendant l’enquête : L’Oie du Backgammon fait Échecs !

 

###

#5 - L’Oie du Backgammon fait Échecs !

Stellyna : Peste sur pattes remet la clef sur cette porte.

ChoupieS : Non ! Vous restez avec moi pour jouer !

Lydie : ChoupieS ! Ne fais pas…ça.

Plouf…

Stellyna : Dis-moi Lydie, elle n’a pas fait ce que je crois qu’elle vient de faire ? Elle ne vient pas de lancer la clef par la fenêtre, qui est tombée dans le lac ?!

Lydie : Je garde mon calme, je garde mon calme.

ChoupieS : Voilà, comme ça vous restez avec moi. Nanana ! Et on peut commencer la partie.

 ###

 

ChoupieS : Oui, j’avais donné des astuces pour gagner à tous les coups aux jeu de l’oie, du backgammon et des échecs.

Ana : Là, ça m’intéresse.

Stellyna : C’était de la triche.

Ana : C’est bien ce que je dis ça m’intéresse.

Lydie : Quand je pense qu’on a dû LE déranger.

Stellyna : C’était vraiment la honte.

Gwen : LE déranger ? Est-ce qu’il s’agit de la personne à laquelle je pense ?

Reï : Oui elle parle bien de moi.

ChoupieS : COUCOU REÏNOUNET !!!!!

Lydie : ChoupieS ! Il t’a dit cent fois de ne pas l’appeler comme ça.

Ana : Hey ! Salut Général ! Ça fait une paye qu’on t’as pas vu à la casa.

Stallyna : Comment elle parle celle-ci ?

Reï : C’est vrai, j’ai entendu qu’on parlait de moi, et je me suis dit que j’allais vous faire un petit bonjour. Et puis, je n’avais pas encore souhaité bon anniversaire au BooKKyûden. Sinon, je me souviens du coup de la clef tombé dans le lac. Le must était l’argument qu’elle avait inventé pour ne pas me remercier.

Stellyna : On en parlait juste avant.

ChoupieS : Pourquoi tu te sens obligé de lui rappeler toi ?

 

###

# 6 - C'est quoi cette ARTreur ?!

YAHOOOOOOO !!!!!!

Salut les amis !

Vous allez bien ? Alors, mes petits conseils vous ont fait gagner plein de parties, je suis sûre !

Aujourd’hui, je vous ai concocté une petite enquête dans le milieu artistique…

Lydie : Hep, hep, hep ChoupieS !

ChoupieS : Quoi? Mais j’ai même pas encore fait de bêtises !

Stellyna : Au moins, elle consciente qu’elle ne fait que ça. On progresse.

Lydie : Tu n’as rien oublié ?

ChoupieS : Ben non.

Lydie : Tu n’as même pas remercié Reï !

Stellyna : C’est vrai qu’à cause de toi, c’était vraiment la honte la semaine dernière. Dire qu’on a été obligé de le faire venir, parce que mademoiselle nous a fait un caprice.

Lydie : C’est vrai, en plus…on l’a dérangé.

ChoupieS : Bah non, y’a pas de raison que je le remercie !

Stellyna : Ah oui, et pourquoi ?

ChoupieS : Bah, premièrement il m’a pas apporté de cerise de Nùna, et deuxièmement… il était obligé de venir.

Lydie : ChoupieS…

ChoupieS : Ben quoi, c’est vrai! S’il était pas venu, on serait morte de faim et de soif. Alors c’était dans son unique intérêt de nous faire sortir, d’abord. Parce que sinon, nos fantômes seraient revenus le hanter pour l’éternité. Et l’éternité, c’est long !

Stellyna : Elle a vraiment réponse à tout. Elle est irrécupérable.

###

 

Stellyna : Je maintiens qu’elle est irrécupérable.

ChoupieS : Mais c’est vrai Reï. Tu ne m’avais même pas apporté de cerises.

Reï : Tu ne les méritais pas.

ChoupieS : C’est pas vrai !

Lydie & Stellyna : Si c’est vrai !

ChoupieS : Mais ça faisait super longtemps que tu m’en avais pas amené.

Reï : Tu as la mémoire courte. Tu te souviens de ta 4e enquête ?

ChoupieS : Hum…Ah ! Oui ! c’était La chasse au trésor est ouverte ! J’étais malade, et c’est Lydie qui a fait l’enquête à ma place.

Gwen : Comment elle avait fait pour tomber malade ?

Stellyna : Cette andouille était sortie en plein mois de septembre en cosplay de Lara Croft.

Lydie : Non seulement ça, mais en plus elle a pataugé dans la gadoue avec le froid qu’il faisait et creusé des trous dans le jardin.

Ana : Han c’était ça les trous !

Reï : Oui. Le soir après son enquête je suis passé avec Tiulsun pour m’assurer que tout allait bien. Et au passage, je lui ai déposé un énorme bol de cerise de Nùna.

ChoupieS : Je me souviens pas !

Stellyna : Rafraîchis-lui la mémoire, Reï.

 

###

#4 - La chasse au trésor est ouverte !

Lydie : Très bien, au dodo maintenant.

ChoupieS : Ohhhhh, les abis, je suis trop triste de vous quitter aussi vite…Atchoum…oohhhhh. La semaine prochaine on parlera des jeux de société.

Lydie : Mais oui, c’est ça ChoupieS. Allez on éteint la lumière.

ChoupieS : Au revoir les abis, ne b’oubliez pas d’accord. A…A…A…TchaoTCHOUM…Touty…ohhhh.

Lydie & Stellyna (sortent de la chambre): Elle en tient une bonne.

 

………

 

Quelques instants plus tard

ChoupieS : ZZZZZzzzzz….Atchoum…ooohhhh ZZZZZzzzzz….Atchoum…ooohhhh ZZZZZzzzzz

Tiul : Ben dis donc, ChoupieS n’a vraiment pas l’air bien. Tu fais rien pour elle, Reï ?

Reï (pose la main sur le front de ChoupieS): Hum, elle aura fait fort cette fois-ci.

Reï : Là, elle ira mieux demain. Pose les cerises sur sa table de chevet.

Tiul : Tu peux être sûre qu’elle va sauter de joie en les voyant. Je sais pas ce que tu lui as fait, mais elle a déjà meilleure mine.

Reï : Elle a juste besoin de dormir, et elle n’est pas la seule. Elles vont m’en vouloir, mais une bonne nuit de sommeil, à elles aussi, leur fera du bien.

Tiul : Tu vas endormir Lydie et Stellyna ? J’en connais une qui va te le faire regretter.

Reï : J’ai l’habitude que Lydie me pourrisse la vie.

Tiul : Oh c’est pas d’elle dont je parlais.

Reï : J’ai aussi l’habitude avec Stellyna.

Ils sortent de la chambre de ChoupieS pour se diriger dans le salon. Lydie, la tête posée sur la table face à son ordinateur encore allumé, dort profondément, tout comme Stellyna, allongée sur un des canapés, des feuilles de la prochaine nouvelle sur les genoux.

Reï : Couvre Stellyna, je vais allonger Lydie sur l’autre canapé.

Tiul : Ok, c’est toi le patron.

Reï soulève Lydie qui entrouvre légèrement ses paupières.

Lydie : Reï, c’est toi qui as fait ça. Je te préviens que quand je vais m’occuper de ton cas, tu vas morfler.

Reï rit face à la provocation endormie de sa créatrice.

Reï : Oui je sais bien, mais pour l’instant le sommeil t’appelle.

Il pose Lydie délicatement sur le canapé puis la recouvre d’une couverture. Il fait quelques pas en arrière et adresse un regard bienveillant sur les deux femmes profondément endormies.

Reï : Part devant Tiul, je te rejoins.

Tiul : Ok, à tout de suite alors.

Tiul disparait ne laissant derrière lui aucune trace de son passage.

Reï : Vous qui pouvez lire ses lignes, sachez que je suis le tout premier à avoir été créé. Si vous continuez à suivre les histoires du BooKKyûden, et bientôt les Chroniques d’Éthra, nous serons amenés à nous revoir. Pour l’instant, vous en savez suffisamment sur moi. Je voulais simplement me présenter comme j’en avais envie, rien de plus, alors votre curiosité m’importe peu. Cela dit, je vous dis bonne journée et à une prochaine fois. Bien sûr cela ne sera que quand, JE l’aurai décidé.

Reï disparait alors du salon, laissant au BooKKyûden le soin de veiller sur ses habitantes. Voilà comment s’achève cette quatrième enquête de ChoupieS, bien particulière par rapport aux autres. Quant à savoir ce que le BooKKyûden vous réserve pour la prochaine fois, le seul moyen de le découvrir sera de revenir visiter ce lieu de plus en plus étrange.

###

 

Gwen : Je ne pense que ce n’était pas une bonne idée de revenir sur le sujet.

Stellyna : Parce que comme ça tu as l’habitude qu’on te pourrisse la vie.

Reï : Merde, j’avais oublié ce détail.

Lydie : Moi aussi, mais maintenant je me le rappelle parfaitement.

ChoupieS : Olala pauvre Reïnounet. Y va morfler.

Ana : Il aurait mieux fait de se taire, sur ce coup-là.

Reï : Reconnaissez que vous en aviez besoin.

Lydie : Peut-être, mais ça se fait pas.

ChoupieS : En tout cas, t’as grave la classe : « Bien sûr cela ne sera que quand, JE l’aurai décidé. »

Ana : J’avoue trop classe.

Gwen : C’est le statut de général qui veut ça.

Reï : Au fait, Gwen, à quelle enquête es-tu arrivée toi ?

Gwen : Moi, je suis arrivée lors de l’enquête : Oh ! C’est célèbre chez moi ! Enfin, c’était malgré moi. Il y avait un problème de chauffage ce jour-là, et nous étions toutes dans le petit salon près du feu pour ne pas prendre froid.

 

###

#7 - Oh ! C’est célèbre chez moi !

Chambre de ChoupieS

ChoupieS : Alors, le salon est ici et il est grand comme ça. L’immense cuisine par là. Ici, c’est la salle à manger, là c’est la grande salle pour faire la fête. Derrière on a tout plein d’autres pièces. Là, c’est le jardin d’hiver…

Toc, toc, toc

ChoupieS : ENTREEEEEZZ !

Lydie : ChoupieS, tu…OH ! Mais qu’est-ce que c’est que ce bazar ? Il y a des feuilles partout. Dis donc tu me feras le plaisir de ranger cette chambre. Et puis qu’est-ce que tu fais ?

ChoupieS : Bah, je fais un plan du BooKKyûden, tiens !

Lydie : Mais pourquoi faire, et puis tu te crois au pôle Nord ?

ChoupieS : Oh, il fait trop froid. Et puis, ça fait longtemps que j’avais pas mis mon bonnet à tête de chat. D’ailleurs, pourquoi on se gèle ici ?

Lydie : On a un problème de chauffage, Tiul est en train de réparer. J’étais justement venue te chercher pour te dire de t’installer dans le petit salon pour ton enquête. J’ai allumé un feu de cheminée, et il y a des cookies.

ChoupieS : OUAIIIIIIS !!! DES COOKIES !!! On y va !

 

Quelques instants plus tard dans le petit salon.

ChoupieS : Elle est où Stellyna ?

Lydie : Elle est partie voir Reï, et les autres. Elle revient la semaine prochaine.

ChoupieS : Ah, on est que toutes les deux alors pour l’enquête d’aujourd’hui.

Ana : HEY ! Couette-Couette, faudrait pas nous oublier !

Gwen : Oui on est là.

ChoupieS : AHHHHH NOOOON !

Lydie : ChoupieS, ça suffit, je t’ai dit qu’il y avait un problème de chauffage, c’est pour ça qu’elles sont là.

ChoupieS (à l’oreille de Lydie) : Moi, elles me fichent la trouille.

Gwen : C’est normal que tu ne te sentes pas à l’aise, puisque nous sommes opposées en toute chose. Mais ne t’en fais pas, nous restons là juste pour ne pas prendre froid. Moi, de toute façon j’ai des prisonniers reconnus coupables à exécuter, et d’autres à faire parler, je vais donc être très occupée. Ne te soucie pas de moi.

Ana : (siffle) Ton pète au casque est toujours aussi grave, toi.

ChoupieS : (en chouinant) Queen Lydie, tu trouves ça normal de découper des petites poupées toi T_T ?

Lydie : C’est Gwen. D’ailleurs Gwen, où en es-tu pour…

Gwen : Ne t’en fais pas, tu auras ce que tu as demandé. Deux carnages en bonne et due forme, un sanglant et l’autre pas.

ChoupieS : T_T

Ana : Waah o_0! Bon, allez Couette-Couette, tu nous la fais sur quoi ton enquête aujourd’hui ?

Lydie : Oui c’est vrai, et ce plan ChoupieS ?

ChoupieS : Bah, le plan en fait, c’est pour quand le BooKKyûden sera célèbre.

Ana : Hein ?!

Mais oui ! Quand le BooKKyûden sera célèbre, tout le monde viendra le visiter, comme les maisons célèbres d’Hollywood.

Ana : Euh…t’es au courant que c’est un site internet, et pas une vraie baraque quand même ?

ChoupieS : (tire la langue)

Pour vous prouver ce que j’avance, je vais vous présenter quelques maisons que le cinéma a rendues célèbres. J’annonce le début de l’enquête : « OH ! C’est célèbre chez moi ! »

Ana : Cinglée !

###

 

Ana : Je l’avais oublié celle-ci.

Stellyna : Toujours aussi loquace Gwen.

Gwen : Je m’exprime uniquement quand j’ai quelque chose à dire, sinon je n’en vois pas l’intérêt.

Ana : Ouais, ou alors t’es radine en parole Mouaahahahah…

Stellyna : N’importe quoi.

ChoupieS : Reï, c’est l’invité que je préfère.

Reï : Merci ChoupieS.

Lydie : Sympa pour nous.

ChoupieS : Mais avec lui c’est super rigolo.

Reï : J’en ai fait deux, il me semble. Y’en avait une sur la tarte Tatin et l’autre sur la religieuse au chocolat.

Ana :

Lydie :

Stellyna :

Gwen :

Reï : Quoi ?

Ana : Bah merde alors. La rumeur était vraie. Quand je vais dire ça aux autres, y vont pas en revenir.

Lydie : Bah ça alors.

Stellyna : C’est étrange, parce que je ne l’ai jamais vu en manger chez lui.

Reï : Mais quoi ?!

Gwen : Tu es un gourmand.

ChoupieS : Ah ah oui, même que…

Reï : Tais-toi ! Tu as oublié ta promesse ?

ChoupieS : Euh… ^_^ !

Reï : Tiens regarde !

 

###

#11 - C’était pas prévu, mais c’est Tatinement bon !

Alors c’est parti pour la mini enquête : C’était pas prévu, mais c’est Tatinement bon ! Ce dessert nous vient de Sologne, et plus précisément à Lamotte-Beuvron dans un hôtel réputé, au XIXe siècle, comme étant un grand lieu de rendez-vous des chasseurs, l’hôtel Tatin.

Reï : La tarte Tatin, j’adore ça. Ces petites pommes caramélisées…

ChoupieS : (rires) Reïnounet est un grand gourmand (rires)

Reï : Oui, bah ne va pas le crier sur les toits, j’ai une image de grand méchant loup à entretenir.

ChoupieS : D’accord, mais je veux des cerises de Nùna, la prochaine fois que tu viendras. Sinon je balance tout.

Reï : Ah c’est comme ça. Si tu répètes ce que je t’ai di, je ne t’apporterai plus JAMAIS de cerise de Nùna.

ChoupieS : AAAAAHHHH NOONN !! Bon d’accord, je dirais rien.

Reï : Brave petite.

###

 

ChoupieS : Ah oui ! Je me souviens maintenant. Sinon euh…voyons un extrait de l’autre enquête à laquelle tu as participé. Hihihi !!!

Ana : C’est ce qui s’appelle noyer le poisson ça.

 

###

#17 - À savourer Religieusement !

On va aller à Paris, pour découvrir notre dessert du jour, et plus précisément au boulevard Montmartre. En 1789, à l’angle de la rue Richelieu, se tient le grand café « Jardins de Frascati ». Le nom ne reste pas longtemps, car il est racheté quelques années plus tard, en 1792, par un restaurateur napolitain, Garchi, qui le renomme « Café Frascati ».

Reï : Ah je me souviens, il y avait de très bonnes glaces et aussi…

ChoupieS : Et aussi quoi ?

Reï : Rien ! T’es trop jeune.

ChoupieS : T’es pas marrant.

Sinon tu as raison, le café était très réputé pour ses glaces, mais aussi pour son cercle de jeu et les galantes qui…

ChoupieS : Aaaaaaahhhhh !!! Hanlala !! Reïnounet y allait pas que pour les glaces, nanananana !

Reï : Oui, bon, tu la continues ton enquête ?!

ChoupieS : Hihihihihi !

Reï : Andouille. Mais tu as raison, je n’y allais pas que pour les glaces.

ChoupieS : Waaaaah, en fait cette enquête j’aurais dû l’intitulé, « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Reïnounet, sans jamais oser le demander ! »

Reï : C’est vrai, j’y allais surtout pour les Religieuses.

ChoupieS : AAAAAAHHHHH !!! Honte à toi ! Tu osais pervertir des petites sœurs comme le grand méchant loup !

Reï : Non, mais qu’est-ce que tu vas t’imaginer ?! Je parle pas des bonnes sœurs, mais des religieuses, les religieuses au chocolat.

ChoupieS : Mouais si tu le dis.

 ###

 

Reï : Pourquoi t’as choisi cet extrait-là ?

ChoupieS : C’était le plus drôle.

Lydie : (rires) Tu t’es fait avoir Reï.

Ana : T’aurais dû te méfier de Couette-Couette

Reï : Je te rapporterai plus de cerises de Nùna.

ChoupieS : Oh non !

Stellyna : De toute façon elle en mange trop.

Gwen : C’est vrai, elle a même fait n’importe quoi pendant Halloween.

Reï : Oui c’est vrai.

ChoupieS : Pendant l’enquête « C’est quoi Halloween ? » nous avons découvert qu’il était possible de pousser nos tranches de vie un peu plus loin. Ainsi une courte nouvelle donna, à la fin de l’enquête, la chute d’une histoire qui s’était étendue sur les enquêtes OH ! C’est célèbre chez moi ! et C’est quoi la suite ?

Stellyna : Et bien évidemment c’était à la sauce ChoupieS.

Ana : J’ai bien aimé son costume de cerise de Nùna ! Mouahahaha…

ChoupieS : Oh oui ! Je pourrais le remettre cette année Lydie ?

Lydie : Si tu veux ChoupieS.

Gwen : En parlant d’Halloween, on ne peut pas dire que tu aies fait beaucoup de sujets qui faisaient peur.

ChoupieS : Laisse-moi réfléchir…Oui, mais y’a eu l’enquête n°18 Ah ! La tuile ! Un fantôme rouge !

Regarde.

 

###

#18 - Ah ! La tuile ! Un fantôme rouge !

Yahoooooo…salut les amis.

Chuuuuut ! Chuuuut ! Ne criez pas comme ça. Il faut pas faire de bruit. Gwen ne doit pas nous trouver.

J’espère que vous allez bien. Ça fait super longtemps que l’on ne s’était pas retrouvé pour une enquête, et j’avais hâte. L’avantage de cette attente est que j’ai pu faire le plein de nouveaux sujets super intéressants. Attendez, j’entends des pas…c’est bon, ils se sont éloignés.

Si on doit rester caché aujourd’hui pour notre enquête, c’est parce que l’on va parler fantôme. Et si, Gwen l’apprend, elle va vouloir rester avec nous, et je veux pas, parce qu’elle me fait trop peur. Déjà que les fantômes c’est pas très rassurant.

Maintenant que vous êtes dans la confidence on va pouvoir com…

Sander : Mais qu’est-ce que tu fous dans ce placard toi ?

ChoupieS : Chuuuuuuuut !!!! Mais tais-toi idiot ! Et rentre, tu vas me faire repérer !

Sander : C’est toi qui cri là. Et, je peux savoir pourquoi je me retrouve aussi dans ce placard ?!

ChoupieS : Je dois faire mon enquête, et il est important que je reste caché. Gwen ne doit pas me trouver.

Sander : T’as pas répondu.

ChoupieS : On s’en fiche ! Le plus important, là, tout de suite, c’est d’annoncer l’enquête du jour. C’est parti pour le 18e OCE intitulé: Ah ! La tuile ! Un fantôme rouge !

Sander : Pas vraiment discret.

###

 

Stellyna : Je me souviens que vous aviez fait cette enquête dans mon dressing. Allez savoir pourquoi !

Gwen : Ah oui, elle était bien cette enquête, c’était avec Mister ?

Sander : T’es sérieuse là !

Ana : Ah ! Salut Mister ?

Sander : T’as fini de m’appeler comme ça !

Lydie : Je reconnais que je suis responsable, sur ce coup-là !

Sander : Je te le fais pas dire.

ChoupieS : Voici Sander un de mes autres acolytes dans mes enquêtes, bien qu’il ne fasse pas grand-chose.

Sander : Pas grand-chose ?! Qui est-ce qui a dû te courir après, sur Nùna, hein ?!

Reï : D’ailleurs vous avez mis le bordel tous les deux.

Sander : Hey ! Il a bien fallu que je la récupère, puisqu’elle s’était barrée le jour même de son enquête en plus.

ChoupieS : Ce que l’on peut dire de mes enquêtes c’est qu’elles nous révèlent plein de choses, comme le fait que le BKK peut parler, par exemple. Mais aussi, elles donnent de nombreuses idées à Lydie. Grâce à mon enquête La lettre de ChoupieS, l’idée est venue de créer une nouvelle rubrique au BKK, Les BKK’Stories.

 

###

#14 - La lettre de ChoupieS

Sander : Dis Booki ?

-- Oui

Sander : Elle s’est barrée sans le dire à personne.

-- Connaissant ChoupieS, il semblerait que c’est ce qui s’est produit.

Sander : ChoupieS…toute seule…sur Éthra…

-- Voilà un mélange qui promet de belles catastrophes. Je ne saurais trop te conseiller que d’aller la chercher, sinon comme elle te l'a dit, tu vas morfler.

Sander : CETTE GAMINE EST UNE PESTE !!!!

Sander part en direction du portail d’Éthra à vive allure, laissant le Palais des mots sans occupant. Remarquer je vais pouvoir me reposer, un peu, en attendant.

-- Par contre là, il n’y a plus personne pour conclure. Eh bien je vais le faire.

-- Chers amis, merci d’avoir suivi ce Oula ! ChoupieS enquête, malgré le manque d'enquête de la principale intéressée. Je pense que nous aurons le détail des aventures de ChoupieS et Sander sur Nùna, la semaine prochaine.

En attendant, portez-vous bien.

Au revoir.

###

 

ChoupieS : Qu’est-ce qu’il raconte bien Bookie.

Stellyna : C’est vrai qu’il sait bien le faire.

ChoupieS : Petite précision. Il est possible de savoir ce qui est arrivé à Sander et moi-même en lisant les BKK’Stories intitulés Un hiver sous les cerises, dont la dernière partie sera publiée la semaine prochaine.

Ana : Et la pêche aux cerises a été fructueuse, au fait ?

ChoupieS : Ouais, j’ai eu plein de cerises. Il faut dire que je suis une enquêtrice vraiment douée.

Sander : Oh ça c’est sûr que tu es douée, surtout quand il s’agit de m’emmerder.

ChoupieS : Même pas vrai d’abord !

Sander : Ah ouais ?! Et pendant J’en suis toute circonflexe t’as fait quoi ?

 

###

#20 - J’en suis toute circonflexe

Yahoooo les amis !!!!

Aujourd’hui, pour notre enquête nous avons comme invité Sander.

Sander : Bien évidemment que je suis ton invité, puisque t’es chez moi. D’ailleurs, je me demande pourquoi c’est encore à moi de jouer les nounous ?

ChoupieS : Parce qu’avec toi, on rigole bien.

Sander : C’est surtout que ça te fait marrer de me foutre dans la merde.

ChoupieS : Oh ! C’est pas beau de parler comme ça, Sand !

Sander : Je fais ce que je veux. Et si t’es pas contente, tu peux retourner au palais.

ChoupieS : Bouh bouh, mauvaise réponse ! Tu dois me garder pendant une semaine, vu qu’il n’y a personne à la maison, et que BKK doit faire quelques mises à jour. Mais j’avoue que j’aurais préféré être à Daïshkin. Pourquoi on y va pas ?

Sander : Parce que je suis censé être en vacances, et que j’avais besoin de rentrer chez moi.

ChoupieS : Ouais, eh ben il fait froid chez toi.

Sander : Ouais, et ça me convient parfaitement. Fais ton enquête et laisse-moi m’entraîner, tu veux.

ChoupieS : T’as vraiment un gros pourcentage Anaesque en toi, je trouve.

Laissons ce rabat-joie les amis, et concentrons-nous sur un point important de la grammaire française. Point qui me laisse toute circonflexe.

Sander : Ça se dit pas ça.

 ###

 

Ana : Je suis assez fière de ton côté Anaesque Mister ?

Lydie : Désolée qu’elle t’es enquiquinée pendant tes vacances Sand. Elle nous avait dit que pendant les mises à jour du BKK, elle pouvait rester chez toi. J’étais persuadé que tu le lui avais proposé.

Sander : Pourquoi j’aurais fait une chose pareille ?

Stellyna : Vous formez un bon duo tous les deux.

Ana : Ouais un peu à la Titi et Grosminet, Tom et Jerry…

Gwen : Je peux facilement imaginer la distribution des rôles.

Lydie : Je dois reconnaître que Stellyna a raison et que vous êtes un super tandem.

Reï : Ça Sand, si t’as pas compris, ça veut dire que vous, ChoupieS et toi, risqué de revenir souvent sur le devant de la scène.

Ana : En tout cas, Couette-Couette, je me demande où tu vas chercher toute cette inspiration.

ChoupieS : Ce n’est pas toujours évident, tu sais. Parfois l’inspiration me quitte. Mais depuis que j’ai mené l’enquête sur T’es où inspiration (http://www.bookkyuden.com/blog/oula-choupies-enquete/15-t-es-ou-inspiration.html), je sais comment la récupérer.

 

###

#15 - T’es où inspiration ?

ChoupieS : Lydiiiiie ???

Lydie : ChoupiiiieS ???

ChoupieS : C’est la cata ! J’ai pas d’idée pour l’enquête de demain, donc j’ai rien pu préparer, tu vas pas me gronder, dis ?

J’étais terrifiée à l’idée d’être grondé. Mais je pouvais comprendre la position de Lydie. C’est une véritable catastrophe pour le Palais d’annuler mon enquête. Oh, ça oui! Je regardai Lydie qui venait de croiser les bras et réfléchissait certainement à la conduite à tenir.

Lydie : Je ne sais pas. Si tu arrives à trouver l’inspiration peut-être que ça t’évitera de te faire gronder.

ChoupieS : D’accord ! Je vais partir en quête dès maintenant. Non, mais, elle va pas se cacher bien longtemps.

Lydie : Si tu le dis. Allez, file, j’ai beaucoup travail.

ChoupieS : C’est partiiiiiii !!!!

J’étais toute ragaillardie face à cette mission périlleuse qui m’attendait.

ChoupieS : Bon, Inspiration, je vais te débusquer moi! Non, mais !

###

 

Reï : La chute de cette enquête était plutôt amusante.

Ana : J’me suis bien marré.

Stellyna : Oui, à lui dire des bêtises surtout.

Ana : Mouahahah…

Lydie: C’est l’heure du gâteau!Birthday cake with candle png clipart image 313x500

Ana : Wouah Cool !!!

Reï : J’ai bien fait de venir moi.

Sander : Je pensais que t’aimais pas les gâteaux, t’en manges jamais quand ta femme en fait.

Reï : La ferme !

Sand : Merde ! Reï ! T’étais pas obligé de frapper aussi fort.

Stellyna : Lydie tu as pris les assiettes ?

Lydie : Non, elles sont dans le buffet.

Gwen : Tu veux mon couteau de boucher, il est bien aiguisé

Lydie : Ça va aller Gwen, merci.

Ana : Ma tite Gwen, va falloir qu’on cause toutes les deux.

 

Vous voyez c’est ça que j’aime dans les enquêtes. Elles permettent de vous partager un peu de l’essence qui rend le Palais des mots, un site littéraire vraiment pas comme les autres. Même si les personnages qui y évoluent sont fictifs, puisque nous résidons tous dans la tête de notre créatrice, Lydie, il y a une réelle magie à les voir prendre possession de ce lieu, même s’il est en 2.0.

J’espère qu’il y aura encore beaucoup d’enquête, de critiques, d’histoires de vie, de BKK’Stories pour vous faire passer un bon moment. Cela ne fait qu’un an, mais cette année a été très riche.

Cher BKKnautes je vous souhaite une excellente journée et je dis BON ANNIVERSAIRE MON BKK !!!

A tchao Touty !

HEY !!!! Laissez-moi du gâteau !!!

***

Toutes les habitantes et leurs invités fêtèrent joyeusement l’anniversaire de… Enfin mon anniversaire. Je les remercie d’apporter tant de gaité dans mes humbles couloirs.

Une année s’est écoulée, et la prochaine réserve certainement de nombreuses surprises. À bientôt

Happy birthday with balloons gif animation

Sources texte et images :

  • http://www.bookkyuden.com/blog/oula-choupies-enquete/gundam-terminator-ou-optimus-prime-que-faire-le-jour-ou-ils-frapperont-a-votre-porte.html
  • http://www.bookkyuden.com/blog/oula-choupies-enquete/6-c-est-quoi-cette-artreur.html
  • http://www.bookkyuden.com/blog/oula-choupies-enquete/5-l-oie-du-backgammon-fait-echec.html
  • http://www.bookkyuden.com/blog/oula-choupies-enquete/la-chasse-au-tresor-est-ouverte.html
  • http://www.bookkyuden.com/blog/oula-choupies-enquete/07-oh-c-est-celebre-chez-moi.html
  • http://www.bookkyuden.com/blog/oula-choupies-enquete/11-c-etait-pas-prevu-mais-c-est-tatinement-bon.html
  • http://www.bookkyuden.com/blog/oula-choupies-enquete/17-a-savourer-religieusement.html
  • http://www.bookkyuden.com/blog/oula-choupies-enquete/18-ah-la-tuile-un-fantome-rouge.html
  • http://www.bookkyuden.com/blog/oula-choupies-enquete/14-la-lettre-de-choupies.html
  • http://www.bookkyuden.com/blog/oula-choupies-enquete/20-j-en-suis-toute-circonflexe.html
  • http://www.bookkyuden.com/blog/oula-choupies-enquete/15-t-es-ou-inspiration.html

ChoupieS Humour Lydie enquête Éthra Palais Cadeaux Sander Rétrospective

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !