#15 – T’es où Inspiration ?

J'ai mené une quête périlleuse pour trouver l'inspiration. Mais, je suis allée jusqu'au bout sans jamais fléchir, enfin presque.


 

Yahooooo les amis !

Je vous retrouve enfin, dans un Oula ! ChoupieS enquête ! Cela faisait longtemps, et je suis certaine que mes précieux conseils vous ont manqué. J’en suis fort désolée, mais il faudra vous habituer à me retrouver moins souvent que d’habitude.Sommeil

Je dois vous avouer que j’ai eu de gros problèmes pour cette enquête. Je manquais totalement d’inspiration, voyez-vous. Et cela s’est avéré être un vrai parcours du combattant pour la retrouver. Mais le mieux, je pense, est peut-être tout simplement de vous raconter ma quête, que j'intitulerai « T’es où Inspiration ? »

Il m’est donc arrivé quelque chose de catastrophique hier, en me réveillant d'une bonne nuit de sommeil.

ChoupieS : Lydiiiiie ???

Lydie : ChoupiiiieS ???

ChoupieS : C’est la cata ! J’ai pas d’idée pour l’enquête de demain, donc j’ai rien pu préparer, tu vas pas me gronder, dis ?

J’étais terrifiée à l’idée d’être grondé. Mais je pouvais comprendre la position de Lydie. C’est une véritable catastrophe pour le Palais d’annuler mon enquête. Oh, ça oui! Je regardai Lydie qui venait de croiser les bras et réfléchissait certainement à la conduite à tenir.

Lydie : Je ne sais pas. Si tu arrives à trouver l’inspiration peut-être que ça t’évitera de te faire gronder.

ChoupieS : D’accord ! Je vaLara croft 313x400is partir en quête dès maintenant. Non, mais, elle va pas se cacher bien longtemps.

Lydie : Si tu le dis. Allez, file, j’ai beaucoup travail.

ChoupieS : C’est partiiiiiii !!!!

J’étais toute ragaillardie face à cette mission périlleuse qui m’attendait.

ChoupieS : Bon, Inspiration, je vais te débusquer moi! Non, mais !

 

Mais par où commencer ? J’eus une idée. Comme quoi je ne devais pas être très loin de mon but finalement. Je commencerai mes recherches auprès de Stellyna, peut-être qu’elle pourrait m’en dire davantage sur l’inspiration. Après tout, écrivant les textes d’Éthra, elle devait y recourir très souvent.

Je montai le peu de marche qui me séparait du deuxième palier du Palais, et frappai à la porte de Stelly.

Toc,toc,toc…

Stellyna : Entrez ! Tiens ChoupieS ? Qu’est-ce que tu viens faire ?

ChoupieS : Coucou Stelly ? Ah ! Il fait super chaud ici !

?: Oui, c’est pour moi.

ChoupieS : OH ! Tiulsun !

Tiul : Salut ChoupieS ! Ça va ?

ChoupieS : Oui, oui, et toi ?

Tiul : Pas si mal, un peu froid, mais ça va.Ecrevisse rouge

Stellyna : Si je monte encore le chauffage, Tiul, je vais me transformer en écrevisse.

Tiul : Oui, je sais. Mais, ce problème de température corporel est vraiment pénible.

Stellyna : Tu n’as qu’à te plaindre à Lydie, c’est elle qui a décidé de ça.

ChoupieS : Oh, ben moi, je préfèrerais avoir trop chaud plutôt que trop froid. T’as pas de chance comparé à Sander.

Tiul : Heu…je ne suis pas certain qu’il partage ton avis.

 

Stellyna : ChoupieS ? Tu ne m’as pas dit ce que tu voulais.

ChoupieS : Ah oui ! Je peux venir te poser quelques questions ?

Stellyna : Oui, si ce n’est pas trop long. Je dois travailler sur la prochaine scène de Tiul et nous devons faire vite, car il ne peut pas rester longtemps.

ChoupieS : Non, non. Je voulais juste savoir comment tu faisais pour trouver l’inspiration quand elle te faisait faux bond ?

Stellyna : Malheureusement ChoupieS, je suis désolé de te dire que je ne pourrais pas t’être d’une grande utilité sur cette question.

ChoupieS : Bah! Pourquoi pas ?

Stellyna : Parce que de nous toutes, c’est moi, justement, qui incarne l’inspiration, alors tu vois elle ne peut pas me manquer.

ChoupieS : Oui, mais, des fois tu n’arrives pas à écrire.

Stellyna : Dans ces cas-là, cela vient de Lydie et non de moi. L’inspiration est toujours présente, mais parfois, il n’est pas possible de l’utiliser.

ChoupieS : Et pourquoi on ne peut pas toujours y accéder ?

Stellyna : Tu devrais plutôt poser cette question à Lydie, elle y répondra mieux que moi. Tout ce que je peux te dire, c’est que l’inspiration ne disparait jamais complètement.

ChoupieS : Bon d’accord. Je te remercie Stelly. Hey ! Et toi Tiul ? Ça t’arrive de manquer d’inspiration ?

Tiul : Bien sûr, comme tout le monde.

ChoupieS : Et tu fais quProblemes mathematiquesoi pour la retrouver ?

Tiul : Tu sais je me suis jamais vraiment poser la question, alors ça va être assez difficile de te donner une réponse claire. Mais, en général, quand je manque d’idée pour résoudre un problème ou obtenir une information, je pose à plat toutes les données qui me sont offertes et j’essaie de voir où chacune peut me mener. Après j’essaie de percevoir toutes les combinaisons possibles.

ChoupieS : Ooooooh ! Non ! Ça m’a l’air bien compliqué tout ça.

Tiul : Je te l’avais dit.

ChoupieS : Bon ! Je vais continuer ma quête. Merci à tous les deux.

Tiul : De rien.

 

Je sortis de cette brève entrevue avec un tout petit élément de réponse. Au moins, je savais que l’inspiration était toujours dans les parages et qu’elle jouait juste à cache à cache. En pleine réflexion, j’eus une autre idée. Sans aucun doute, je me rapprochai du but.

ChoupieS : Mais oui ! Je vais allez demander à Gwen ! Elle a toujours des idées pour exécuter ses poupées. S’il y a quelqu’un qui doit savoir où est l’inspiration, ça doit être elle.

Je courus alors vers la chambre de Gwen.

Toc,toc,toc…

Gwen : Oui.

ChoupieS : Coucou Gwen.

Gwen : Bonjour, ChoupieS, je peux t’aider ?

ChoupieS : J’espère bien, je peux entrer ?Salon gothique 14

Gwen : Je t’en prie. Peux-tu me laisser quelques instants que je termine cette opération qui s’avère être bien délicate ?

ChoupieS : Oh, euh…oui, vas-y.

Gwen : Merci.

Je m’assis le plus précautionneusement possible sur un des fauteuils. Je n’étais pas très à l’aise dans cette pièce décorée dans des teintes très sombres. Et, il y avait beaucoup d’objets effrayants. Mais, je n’étais pas au bout de mes surprises quand je vis à quoi mon hôte s’affairait. Gwen procédait, avec toute la minutie possible, à une greffe du visage d’une de ses poupées de chiffon sur…une peluche qui devait être un chien T_T.

Veux m’en aller d’ici moi, c’était peut-être pas une si bonne idée, de venir la voir finalement T_T.

Ce moment de faiblesse ne dura pas. Il fallait que je me reprenne, car ce n’était pas de cette manière qu’une enquêtrice devait se comporter.

Gwen : Voilà! C’est terminé, que penses-tu du résultat ?

ChoupieS : Euh…c’est très…original.

Gwen : Merci, je sais, j’ai beaucoup réfléchi avant d’avoir une telle idée, et je suis plutôt contente du résultat. Je pourrais la mettre en application, pour les prochaines exécutions des condamnées là-bas.

Je tournai la tête et vis trois pauvres poupées que le sort avait jugé coupables d’avoir…je n’en savais rien après tout, et connaissant Gwen, il ne fallait pas grand-chose pour être reconnu coupable. Éternuer à cause d’un gros rhume n’était pas une circonstance atténuante pour elle, si jamais vous aviez le malheur de le faire pendant un documentaire portant sur des faits divers.Poupees

ChoupieS : Dis-moi Gwen ? Comment te viens tes idées de…d’exécutions ?

Gwen : C'est-à-dire ?

ChoupieS : Où trouves-tu toute cette inspiration pour créer tes poupées, et ensuite leur faire subir un mauvais quart d’heure ?

Gwen : Eh bien, je ne sais pas vraiment. Ça me vient soudainement, la plupart du temps. Mais, je pense qu'elle doit me venir des films que je visionne, ou dans les livres que je lis. Après, j’essaie d’améliorer où d’innover.

ChoupieS : Et quand tu n’as aucune idée, comment tu fais pour récupérer l’inspiration ?

Gwen : Tes questions sont étranges, je trouve.

ChoupieS : C’est pour mon enquête, je cherche des pistes pour trouver l’inspiration.

Gwen : Ah d’accord. Si tu veux, pour t’aider, je peux essayer de te cogner plusieurs fois la tête avec ce marteau. Peut-être qu’un choc te permettrait de revoir l’inspiration.

ChoupieS : (non, mais elle est folle !) Heu…tu es gentille Gwen, mais je crois que je vais plutôt essayer de trouver d’autres sources d’inspiration. Je te laisse tranquille, à plus tard.

 

Cette Gwen est bien gentille, mais elle est vraiment dangereuse. Me taper plusieurs fois sur la tête pour m’aider. À part aider les pompes funèbres à acquérir une ChoupieS unique, elle ne ferait pas grand-chose d’autre. Non, mais je vous jure. Parfois, je me dis que je suis la seule à être saine d’esprit dans cette maison.

 

Mais je n’allais pas laisser cette étrange expérience me décourager pour autant. Ma mission était beaucoup trop importante pour cela. Mon public avait besoin de moi. Je continuai donc mon périple dans les couloirs du Palais, et m’arrêtai en entendant de grands cris provenant du salon. Intriguée, je me dirigeai vers l’immense pièce où je découvris Ana, en plein combat.Street fighter

Ana : Merde ! Enfoiré ! Tu crois que tu vas m’avoir avec ça. Tu brasses de l’air là ! Allez, allez ! YEAAAAAAAHHHHH !!!!

En m’entendant applaudir, Ana tourna la tête dans ma direction.

Ana : Ah! Couette-Couette. T’as vu cette dernière prise, du pur génie vraiment. Faut dire que j’étais inspiré sur ce coup-là.

Inspiration. Elle avait été inspirée. Peut-être que je trouverais la réponse que je cherchai avec Ana après tout.

ChoupieS : Dis-moi Ana, je peux te demander quelque chose ?

Ana : Ouais, vas-y, je t’écoute.

Elle se rassit, mit le jeu sur pause et enfourna une énorme poignée de chips.

ChoupieS : Là, tu viens de dire que t’avais été inspirée. Comment tu fais pour trouver l’inspiration ?

Ana : En v’la une question qu’elle est bonne, ma tite Couette-Couette. Tu cherches l’inspiration pas vrai ?

ChoupieS : Oui, oui.

Elle regarda tout autour pour vérifier que nous étions bien seules.

Ana : Approche.

Je me rapprochais

Ana : Tu vois Couette-Couette pour trouver l’inspiration y’a qu’une seule chose à faire.

ChoupieS : Ah oui et quoi ?

Ana : Lui envoyer une invitation.Invitation 313x400

Je restai coi face à ce qu’elle venait de me dire. Je pris alors conscience d’une chose que je ne pus contenir.

ChoupieS : MAIS OUI !!!! Comment n’y ai-je pas pensé plus tôt ! Ana, tu es fabuleuse.

Ana : Ouais ouais, je sais. J’ai beau vous dire que je suis génie, mais personne ne veut jamais me croire…Bah! Eh! Couette-Couette, où tu vas ?

ChoupieS : Inviter l’inspiration.

 

J’étais heureuse d’avoir enfin trouvé ce que je cherchais. C’était simple comme bonjour, il me suffisait d’aller trouver Stellyna et de l’inviter à venir me voir.

Je courus la rejoindre dans son salon.

ChoupieS : Stelly-Witch ! Je t’invite tout à l’heure pour venir m’inspirer. À touty.

Trop heureuse, je devais partager ma joie, au plus tôt, avec Lydie. Sur le chemin, je croisai Gwen et lui fis part de mon enthousiasme à avoir trouvé l’inspiration. Même si son visage n’affichait aucune expression, comme d’habitude, je reste persuadé qu’elle était heureuse pour moi. Toutefois, dans mon euphorie je n’entendis pas ce qu’elle avait voulu me dire.

J’arrivai enfin dans le bureau de Lydie pour lui annoncer la bonne nouvelle.

ChoupieS : Lydiiiiiiie !!!!! Je l’ai trouvé ! Ah! Salut Reïnounet.

Reï : Salut ChoupieS. Je t’ai dit un milliard de fois de ne pas m’appeler comme ça.

Lydie : Qu’est-ce que tu as trouvé ?

ChoupieS : Bah, l’inspiration !

Lydie : Hein ?

ChoupieS : Bah oui, tu m’as dit de partir en quête de l’inspiration, alors j’ai été la chercher et j’ai invité Stellyna.

Là, c’était étrange. Je ne comprenais pas pourquoi Reï et Lydie se regardaient d’un air aussi perplexe.

Reï : C’est quoi le rapport entre l’inspiration et Stellyna ?

Je m’asseyai pour leur racontai mon périple et tous mes efforts pour trouver ce trésor. Et là, sans que je sache pourquoi, Lydie explosa de rire. Pourtant, vous êtes témoins, il n’y avait rien de drôle.

Lydie : Mais ChoupieS, l’inspiration ne peut être invitée de cette manière voyons.

ChoupieS : Mais Ana m’a dit…

Reï : Ana n’est qu’une peste qui aime raconter n’importe quoi, et jouer de vilains tours. Et toi, tu es une de ses victimes favorites parce que tu es tellement désireuse de faire des bêtises que tu tombes dans le panneau à chaque fois.

ChoupieS : AAAAAHHHH !

Lydie : Reï, je dois reconnaître que tu as parfaitement résumé la situation.

Reï : Merci Kalani.

Lydie : De rien.

ChoupieS : Alors en fait, j’ai pas trouvé l’inspiration.

Moi qui pensais avoir mené ma quête à bien, tous mes espoirs s'envolaient d’un seul coup. Pouf.

ChoupieS : Mais alors, Stellyna a menti aussi ?

Lydie : Mais non, elle ne t’a pas menti. Elle t’a bien dit la vérité, tout comme Gwen, et Ana. Même si cette dernière aurait pu ajouter quelques précisions. Écoute ChoupieS, quand on perd l’inspiration cela peut avoir de nombreuses causes. La fatigue, la mauvaise humeur, la tristesse, l’inquiétude, etc.,mais ils ne sont pas les seuls vecteurs de cette perte ou plutôt de l’inaccessibilité de l’inspiration. Parfois, être heureux peut aussi y contribuer.

ChoupieS : Ah bon ? Qu’est-ce que c’est compliqué.

Lydie : Oui c’est compliqué, parce que tous les êtres humains sont différents, et que personne ne fonctionne de la même manière. Mais, il n’est pas tout à fait juste de dire que nous perdons l’inspiration. Je pense qu’il serait plus vrai d’affirmer que nous perdons notre capacité à puiser dedans. C’est ce qu’a essayé de te dire Stellyna. Pour la retrouver, parfois, il suffit de puiser dans d’autres sources.

ChoupieS : Ça, c’est ce que m’a dit Gwen.Vacances

Reï : Ouais, mais tout ça ne sert à rien, si tu n’es pas prête à l’accueillir. En parlant « d’inviter l’inspiration » Ana a voulu te faire une mauvaise plaisanterie, mais elle avait raison sans le savoir.

ChoupieS : Donc si je résume bien tout, et si j’ai bien compris…

Question : Comment retrouver l’inspiration, quand celle-ci a décidé de partir en vacances ?

Reï : Pourquoi j’ai l’impression qu’elle va nous sortir un truc débile ?

Lydie : Parce qu’elle va nous sortir un truc made in ChoupieS.

Réponse : Si l’inspiration décide de s’en aller faire un petit tour. Partez avec elle.

Reï & Lydie : Elle n’a rien compris.

Et c’est comme ça que quand mon inspiration est revenue en décidant de vous raconter comment je l'avais retrouvée. On ne pourra pas me dire que ce n’était pas original.

Voilà mes petits amis, vous savez tout sur ma quête de l’inspiration. Ce fut dur et éprouvant, mais pour vous, je suis prête à remuer ciel et terre.

J’espère que ça vous aura plu, et que, vous aussi, vous viendrez me dire comment vous faites pour retrouver votre inspiration.

Je vous souhaite une excellente journée, et je vous dis à très bientôt pour un Oula ! ChoupieS enquête encore plus inspiré.

À TCHAO TOUTY ^0^

 


Source images :

  • https://www.pedagogie.ac-aix-marseille.fr/jcms/c_421205/fr/le-sommeil-s-assurer-un-sommeil-reparateur
  • http://cooldown.fr/news/lara-croft-relic-run-un-petit-jeu-gratuit/
  • http://plusbelleslesmaths.com/problemes-maths-methode-resoudre/
  • http://moderne-house.fr/18-decorations-de-salons-gothiques/
  • http://www.threadandneedles.fr/blog/16435-les-poupees-en-chiffon/
  • http://street-fighter-2-plus-champion-edition.fr.softonic.com
  • http://street-fighter-2-plus-champion-edition.fr.softonic.com

ChoupieS Humour enquête Interview inspiration quête

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !