#8 – Comment j’écris ? – 1ère Partie

 

Les méthodologies d'écriture c'est bien gentil, mais ça ne convient pas forcément à tout le monde. Il m'en aura fallu plusieurs pour m'en rendre compte.


 

Hello, vous !!!!!

Marilyn 313x500 Je sais ça fait un peu Marylin, mais c’est marrant…non ? Ah d’accord. Eh ben, j’ai décidé que si, et puis c’est comme ça, NA !

Avant d’aller plus loin, je précise dès maintenant que cette chronique fait suite aux trois précédentes portant sur « Moi aussi, je peux écrire », donc si vous voulez suivre pleinement, je vous conseille de les lire d’abord.

Alors aujourd’hui, dans Histoire de vie…Oh ça rime. Euh…non je n’ai pas mangé de clown, je ne suis pas cannibale et en plus, vous imaginez…sérieusement, mangLes nuls 250x150er un clown, ça doit pas être très digeste. Bon, revenons à nos moutons. Donc aujourd’hui, je vais vous parler de la façon dont j’écris. Oui d’accord, avec un crayon, du papier, et de la main droite…Non mais je ne vous parlais pas de la technique mécanique de l’écriture. Je vous parlais d’écrire…écrire une nouvelle, un roman, un essai, un manga, bref tout ce qui vous passe par la tête, et qui ressemble à une histoire un tantinet cohérente.

Bon alors, je vous préviens d’avance, si vous pensez trouvez, avec cet Histoire de vie, un cours sur « comment écrire ? » ou « Tous les trucs et astuces pour écrire un roman en moins de 3 mois » ou bien encore « La méthodologie de l’écriture pour les nuls », c’est mort!  Vous pouvez passer votre chemin parce que ce n’est pas du tout ce que je compte faire ici.

Je vais juste vous parler de ma façon très personnelle dont j’aborde l’écriture.

Pourquoi je ne vous donnerais pas de conseils techniques en particulier ?

Il y a deux raisons très simples à cela.

La première est que je ne suis pas un écrivain en tant que tel. Ben oui, mon premier roman est encore en forme de brouillon. Donc, de ce fait, ce serait vraiment présomptueux de ma part, d’oser vouloir donner des conseils en la matière.

Et puis deuxièmement, parce qu’il y a autant de manières d’écrire que d’écrivains. Il n’y a pas une ou deux façons d’appréhender la chose.

Sims 250x150Comme je suis extra-lucide - vous avez dû le remarquer depuis le temps…et puis si vous ne l’avez pas constaté c’est enfin chose faite - je sais ce que vous vous dites.

" Si je n’ai pas la prétention de pouvoir vous donner des conseils sur les sujets, comment puis-je savoir qu’il y a autant de manières d’écrire ? "

Parce que j’en ai bouffé avant de le comprendre. Ben non, je me suis pas levée un matin en me disant « tiens, mais en fait, il y autant de façon d’écrire que de personne ». J’aurais bien aimé pourtant.

Aparté – quand je parle de manière d’écrire, je parle surtout de technique, et non pas de style d’écriture. Vous savez le style c’est un des critères que ChoupieS prend en compte. J’en parlerai, mais je pense que ça viendra un peu plus tardAparté terminé.

Je vous avais expliqué qu’il m’avait fallu trois déclics pour arriver à exprimer de façon potable (selon moi) ce qui me trottait dans la tête. Mais je ne vous en avais parlé que d’un seul, qui n’avait malheureusement pas suffi.

 

J’ai très vite vu que je ne pouvais pas aller plus loin, car mon blocage revenait en puissance. Mais cette fois-ci je n’avais pas envie d’abandonner la partie, comme je l’avais fait à chaque fois. Je sentais que je tenais enfin ce qu’il me fallait pour lâcher la bride à mon imagination, et je ne voulais pas le laisser s'échapper.

Puisque je n’arrivais pas à adopter une méthode, je suis allée fureter un peu sur internet. Et pour quel résultat à votre avis...000 et non 007 (Ok, ma vanne était nulle, je sors). Je n'ai pas honte à le dire, surtout si mon expérience peut en aider certains. Vous pouvez donc trouver je ne sais combien de sites qui vous fourniront des méthodes, pratiqueEuros 250x150ment toutes identiques. Le pire c’est quand certains d'entre eux font payer ces méthodes, en vous vantant que le truc est totalement infaillible. Alors comme je suis d’un naturel curieux, à votre avis qu’est-ce j’ai fait? Ben oui, j’ai dépensé 15,00€…NON, MAIS 15.00€ !!! pour de la daube en barre (selon moi, une fois encore). Alors oui, vous pouvez le dire « T’es une pov’ fille quoi ! ».

D’un autre côté, je crois que si je n’avais pas acheté cette fameuse méthode, je n’aurais pas pu me rendre compte de mes vrais besoins.

Attendez ! Il faut bien que je trouve un moyen de me consoler d’avoir perdu du fric, non ?!

C'est donc pour ça, que je peux dire qu’il n’existe pas une seule méthode pour écrire, mais autant de méthodes qu’il y a d’auteurs. D’un point de vue purement objectif, je ne pense pas que la méthode ait été si mauvaise que cela.

Pour ceux qui chercheraient un peu d’aide pour acquérir une méthodologie d’écriture, je m’adresse à vous. Si vous avez testé plusieurs méthodes (gratuites) vous incitant à construire un plan, vos personnages, etc…mais que vous n’arrivez toujours pas à écrire, n’allez surtout pas en acheter une que vous trouverez sur un blog, parce que c’est certainement ce qu’elle préconisera. Même si les extraits vous paraissent vraiment bien, abstenez-vous, parce qu’au final vous aurez dépensé du fric inutilement. Elles ne valent pas plus que les gratuites que vous trouverez sur internet - j’en sais quelque chose. Après, vous faites ce que vous voulez, c’est à vous de voir.

Par contre, si vous êtes dans un tel cas, je sais un peu comment vous vous sentez. Je suis sûre que quand vous êtes devant votre feuille de papier à essayer d’écrire votre plan, c’est la panne sèche ; et vous culpabilisez de ne pas y arriver. En même temps, quoi de plus normal puisque (et là c'est encore par expérience) la plus grande majorité des blogs vous diront qu’il faut à tout prix faire un plan pour réussir à construire votre récit.

J’en vois déjà froncer les sourcils. Mais pour avoir passé presque un mois à faire des recherches dessus, je peux vous assurer que 90% des sites parlant d’écriture, et donnant des conseils dans le domaine, préconise le plan. Et oui, et oui !

Sauf qu’un jour, je suis tombée sur un site qui prônait l’inverse ; l’explication n’était pas approfondie, alors je me posais beaucoup de questions. J’avais déjà testé cette méthode, qui ne m’avait pas permis d’y arriver ; or, il s’est avéré que c’était la bonne pour moi. Le problème était seulement que je l’avais essayé au mauvais moment.

J’ai eu ce déclic quand j’ai acheté Écriture, mémoire d’un métier de Stephen King. Waouh ! Là sérieux, si je devais conseiller un livre sur l’écriture, sans conteste ce serait celui-ci. C’est une vraie mine d’or, ni plus ni moins. OK, le mec est un peu l’auteur que je préfère, et j'aurais dû commencer par là. J’ai appliqué de nombreux conseils qu’il donne, et j’ai vu tout de suite la différence avec ce queEcriture j’écrivais auparavant.

Mais bon, là, je brûle les étapes, je vous en parlerais un peu plus tard dans le détail.

Donc oui, ce livre a constitué un déclic pour moi. Parce que dedans, Stephen King utilise une métaphore que j’ai beaucoup appréciée. Il dit d’essayer de voir l’intrigue comme un fossile que l’on déterre au fur et à mesure de l’écriture. Là, mon imagination a commencé à être intéressée et la partie méthodologie aussi. Quand il dit d’essayer d’écrire sans se soucier des personnages, du déroulement de l’intrigue, de la boîte à outils – la boîte à outils chez lui, c’est la langue, vocabulaire, orthographe… – alors là oui, ça m’a vraiment parlé. En gros, le mec te dit d’y aller à l’arrache, et tu verras bien ce qu’il se passe.

Alors même si j’adore l’auteur, je ne dirais pas que tous ses livres sont bons. D’ailleurs, même lui, dit qu’il a écrit des merdes, dont il n’est pas fier ; il ne s’en cache pas.

Mais sérieusement, pour tous ceux qui n’arrivent pas à construire un plan, et même pour ceux qui y arrivent, je recommande ce livre, parce qu’il a plus à offrir qu’une simple méthodologie sur l’écriture. En tout cas, moi, il m’a aidé, même si je n’ai pas la prétention d’écrire comme King, d’ailleurs ce n’est pas ce que je veux non plus. Chacun possède son propre style.

S'il y a une chose à retenir, c'est qu'il n’est pas nécessaire de culpabiliser, parce que la méthode généralement prônée ne convient pas, c’est simplement que c’est celle qui ne vous convient pas.

Je pensais qu’avec tout ça, j’étais arrivée à me défaire de mon problème, or j’en avais encore un de taille qui m’attendait. Mais je vous le dévoilerai la prochaine fois. Je vous dirais juste que c’est un autre auteur qui m’a permis de le régler.

Voilà, cette première partie est terminée. Alors, d’habitude, je ne vous donne pas le programme de la semaine suivante, mais là exceptionnellement je vais le faire.

Vous ne retrouverez la deuxième partie de Comment j’écris que dans deux semaines. La semaine prochaine, ça sera la semaine spéciale Hallowenn au BooKKyûden. Donc Histoire de vie sera fait en fonction. Je vous avais promis, avec Stellyna, un petit challenge écriture pour cette semaine, mais on s’est dit que ça serait plus sympa de le garder pour la semaine Halloween, vu que cela traite du gore et de l’épouvante.

Je vous laisse, et vous dis à la prochaine fois. Passez une bonne journée.

Bye Bye ^_^

 

Comment j'écris ? - 2e Partie >

 


Sources images:

  • http://www.biography.com/people/marilyn-monroe-9412123
  • http://telechargement1.org/french/l+anglais+pour+les+nuls/
  • http://daily-sims.com/la-magie-dans-les-sims-3-3-la-boule-de-cristal/
  • http://www.pratique.fr/euro-citoyens.html

Lydie Histoire Vie Pensées Confidence Écriture

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !