#20 – Technozombie

L'hyperconnexion est une vraie plaie. J'en ai fait l'amer expérience. Le pire est que l'on ne s'en rend compte bien tard.


 

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui, on va partir du côté des technologies. Oui, vu le titre vous vous en étiez douté, je suppose. Cela fait déjà un certain temps que ce sujet me trottait dans la tête, et là j’ai décidé de le traiter.

Vous avez tous remarqué que la technologie, sous toutes ses formes, a totalement envahi notre quotidien. Qu’il s’agisse de la télévision, des tablettes tactiles, des ordinateurs, des téléphones portables, ou même des réseaux sociaux, on est véritablement submergé. Image 1 monde technologie 313x500

Je vous arrête tout de suite, ne croyez pas que je suis une anti-technologie. J’ai envie de dire, vous êtes en train de lire ce que j’écris sur MON site internet. Je n’ai pas mis en gros caractères ce pronom personnel juste pour le plaisir de crier que j’ai site. Non, non pas du tout.

Si je l’ai mis en gros, c’est uniquement pour vous montrer que si j’ai un site internet, c’est que je suis un minimum dans les technologies. Allez, pour alourdir mon côté geekette, je vous dirais que j’ai monté mon premier PC, il y a maintenant un peu plus d’un an et demi – waouh ! ça passe vite –, que j’aime bien jouer à la PlayStation ou même sur PC. Que je ne me couche pas, tant que je n’ai pas trouvé la solution à un problème informatique, etc.

 

Tout ça pour dire que j’aime la technologie, et j’aimerais bien en voir davantage, notamment tout ce qui touche à la robotique qui me fascine vraiment. Mais, je suis aussi parfaitement consciente que la technologie peut devenir ultra invasive, et qu’elle peut avoir de grandes qualités comme des défauts. Je ne parlerai pas de défauts techniques, car ma problématique va plus se situer être sur un impact social, voire psychologique.

Vous êtes en train d’avoir peur là ? Mais non, vous verrez ça va aller tout seul, parce que je suis certaine que vous connaissez déjà le sujet. C’est juste que je me suis posée quelques interrogations, et j’ai envie de les partager avec vous. Et, pourquoi pas, recueillir vos opinions.

J’ai ouvert le BKK au mois de septembre 2015. Officieusement, il existe depuis le mois d’août, mais je travaillais dessus pour le façonner tel que vous le voyez aujourd’hui. Ne serait-ce queBookkyuden logo 320x200 ça là, ouvrir un site internet, m’a demandé, et d’ailleurs demande toujours, énormément de temps.

Pendant un peu plus de deux semaines, j’ai travaillé jour et nuit pour faire le BKK. Vous pensez que j’exagère ? J’y étais dès le matin, et je ne me couchais pas avant 3h00 voire 4h00 du matin. Je porte des lunettes, et parfois j’ai des problèmes oculaires m’empêchant de me concentrer sur les écrans, heureusement ça ne m’arrive pas trop souvent. Mais imaginez-vous deux semaines de ce traitement. Ben oui, les yeux en ont pris un coup forcément. Malgré la fatigue oculaire, mais aussi nerveuse, je ne pouvais pas m’empêcher d’être devant mes deux écrans, soit à travailler sur le site, soit sur ma création d’entreprise à collecter des informations.

Forcément, il n’y a pas que la santé qui en ai pris un coup, la vie sociale aussi. Le plus gros problème est que plus l’on passe du temps derrière un ordinateur, et plus on a du mal à s’en passer.

 

Figurez-vous que ce n’est qu’au mois de décembre que je me suis rendu compte que c’était beaucoup trop. Ouais, je sais, je suis longue à la détente. Par contre, avant Image 2 mamie pcde me dire : « MAIS C’EST TROP, TU TE RENDS COMPTE ?!!!!! ». D’une, oui je me rends compte, sinon je serais pas là en train de te le dire. Dudeux, et toi combien de temps tu passes derrière un pc, une tablette ou un téléphone ? Tu réfléchis et on en reparle, OK ?

Non, mais souvent les gens qui ont ce genre de réaction me font marrer, parce qu’elles sont H24 scotchées à leur Smartphone, même à table. Remarquez quand je vois ça, je peux me dire que je ne suis pas un cas désespéré. En ce qui concerne le téléphone, je suis surtout désespérante.

Souvent on me dit :

— Lydie, je t’ai appelé au moins 5 fois, t’as un téléphone, il te sert à quoi ?

Ce à quoi je réponds.

— Ah ouais ? Bah, il doit être silencieux quelque part.  Hihi !

 

Bref, revenons au mois de décembre et à mon constat de burn-out doublé d’une belle-angine. Enfin là, j’ai fait plus que la constater,

Dans un sens, elle est plutôt tombée à pic (j'avais oublié que c'était aussi kitsch), parce qu’elle m’a permise de me souvenir que ne pas allumer le PC de la journée n’était pas catastrophique. Et vous savez quoi? De temps en temps, ça fait du bien.

Mais encore, s’il n’y avait que la machine en elle-même. Internet et ses tentations n’arrangent rien. Avant le BKK, je n’avais pas de compte Facebook.

 

Si, si je vous jure que c’est vrai. Et j’arrivais parfaitement à vivre sans. Je n’en avais pas l’utilité. Honnêtement si je n’avais pas créé de site internet, je n’en aurais toujours pas. Les réseaux sociaux ont leur utilité, je ne le nierais pas. Tout dépend pourquoi l’on s’en sert. Depuis que je suis dessus, j’ai la sensation d’être toujours dans un état hyper connecté, même quand je n'y suis pas. Quand je vois des personnes constamment dessus, sur leur portable par exemple, je me demande comment elles font.

 

Bon alors, petit aparté, non je ne suis pas tout le temps connecté à FB. Je vous dis ça, parce qu’un jour une amie m’a dit : « mais, t’es tout le temps connecté surImage 3 poupee vaudou FB, je t’y vois tout le temps, même très tard le soir ».

Là, je dis F… à cette P….. d’application FB que j’ai sur mon téléphone qui se connecte et se déconnecte de façon intempestive, toute seule. Non, mais sérieux, elle n’a que ça à foutre ou alors elle est possédée (je vais te la désenvouter moi!). De toute façon, je vais finir par la virer parce qu’en plus elle me bouffe un max d’espace pour rien, alors que je ne m’en sers pratiquement jamais. Aparté terminé.

 

J’ai remarqué qu’une fois que l’on est sur FB, il est très difficile de s’en détacher, et là, je ne parle pas de l’application maudite.

Toujours en décembre, pendant les vacances de Noël, j’avais mis le site en congés, déjà parce que j’avais besoin de repos, mais aussi parce que je n’avais plus aucune inspiration. Et, je me suis décidé à faire des journées sans FB, sans internet ou même sans PC.

La première journée a été uImage 4 hyperconnectene catastrophe. Comme je devais quand même bosser un peu, notamment sur mon roman, j’avais le PC et internet. Internet ça a été, mais ne pas me connecter à FB était presque une torture. J’ai complètement halluciné. J’avais cette sensation que parce que je n’étais pas connecté j’allais louper quelque chose. Un peu comme un jeu online (chose que je n’ai jamais testée, je ne suis pas folle, enfin presque). Alors que pas du tout bien sûr. Mon idée était complètement débile.

Je vous rassure ça n’a durer qu’une journée, et encore parce que j’ai très vite apprécié d'avoir le temps de faire d’autres choses, comme regarder des films débiles de noël ou prendre un bloc et dessiner un peu. Là, j’ai fait un deuxième constat, en plus d’avoir une dimension anxiogène, les réseaux sociaux sont des manges-temps (oui, c’est le petit nom que je leur ai donné, ça leur va bien non ?). Je ne me rendais pas compte que je passais autant de temps dessus.

 

Alors oui, je vous l’accorde, ils sont pratiques pour papoter, surtout à plusieurs c’est très sympa, ou pour se faire des brainstormings. Je pense que c’est le côté que j’apprécie le plus d’ailleurs.

Oui, les réseaux sociaux peuvent aider à faire circuler un message à un grand nombre de personnes. Oui, ils peuvent aider à garder le contact avec d’autres, très éloignés. Oui, ils peuvent aider à sympathiser avec des personnes que l’ont auraient jamais rencontré sans. Oui, ils peuvent venir en aide selon le cas de figure.Image 5 minions copains

Mais honnêtement, jouons cartes sur table, et surtout la sincérité.

Est-ce qu’ils peuvent remplacer un coup de téléphone pour un anniversaire ? Est-ce qu’ils peuvent remplacer une sortie à Paris entre amis (Le Toraya c’était trop cool XD) ? Est-ce qu’ils peuvent remplacer des échanges verbaux lors d’un salon ? Est-ce qu’ils peuvent remplacer la carte postale d’un ami ou de la famille partie en vacances, et qui a eu une petite pensée pour les pauvres misérables restés chez eux ? Est-ce qu’ils peuvent remplacer les fous rires spontanés ?

Si à chacune de ces questions nous étions capables de dire oui, alors, un jour, quand les usines de robotiques seront prêtes à livrer au grand public leurs robots, quels arguImage 6 team nao 313x500ments pourrions-nous avancer pour les refuser ?

 

Voilà, c’est une des questions que je me posais. Je fais partie des gens qui pensent que nous n’avons rien à craindre des robots ou de la technologie, du moment où nous la laissons à sa place. C'est-à-dire, à sa place d’instrument servant à nous faciliter la vie. Il est facile, et je me ferais certainement encore prendre au piège, de nous laisser entrainer par elle. Mais, quand on ne se préoccupe plus des personnes qui sont proches de nous, alors à ce moment-là, c’est nous qui devenons son instrument, nous devenons des zombies qui n’ont plus qu’uneImage 7 texting zombie 313x500 seule idée en tête, dévorer toujours plus de technologie.

Je pourrais en dire davantage, et j’y reviendrais peut-être un jour, sur un autre axe, qui sait. Je vous l’ai dit, j’aime la technologie.

Je serais curieuse de savoir ce que vous en pensez, vous, de la technologie et de ses avancées. Si vous avez envie qu’on en discute, on peut se retrouver sur le forum, je vous laisserai un lien juste après, ou laisser un commentaire. Vous voyez, encore un réseau social. Comme quoi, on ne peut vraiment plus s’en passer. L’important est de ne pas s’oublier ;-) .

Je vous laisse, et on se retrouve le mois pour de nouvelles interrogations.

Bye Bye ^_^

 


Sources images :

  • http://pensees.positives.over-blog.com/article-la-technologie-peut-etre-utile-120806297.html
  • http://inf0mag.blogspot.fr/2013/07/cyprien-les-vieux-et-la-technologie.html
  • http://www.dol-celeb.com/objets/poupee-vaudou/
  • http://www.paperblog.fr/7564215/j-arrete-d-etre-hyperconnecte-21-jours-pour-changer-catherine-lejealle/
  • http://www.mudaison.fr/culture/art/
  • http://www.spaceforfun.fr/lavenir-robotique-notre-cher-nao/
  • http://etat-du-monde-etat-d-etre.net/de-la-societe/science-du-controle/societe-de-techno-zombies

Source vidéo :

  • https://www.youtube.com/watch?v=UJnf6d1V0j8

Lydie Histoire Vie Pensées technologie

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !