#17 – Nostalgie 1 : Films, animÉS moi !

Certains films m'ont beaucoup marqué. Je vous dévoile les 5 films d'animation qui ont eu un impact particulier sur moi.


 

Hello !

Comment allez-vous ? Et moi ?Image 1 nostalgie

Ben moi, ça va. Je vous retrouve dans une Histoire de vie nostalgie, alors ça va.

Oui, j’ai bien dit nostalgie, car je vais vous parler des films d’animation qui m’ont le plus marqué, et qui, encore aujourd’hui, ont laissé leur petite empreinte. Si j’ai choisi ce sujet, c’est parce que je suis récemment tombée sur un de ces films justement. Et là, une petite ampoule s’est allumée dans mon cerveau, et je me suis dit que le prochain HV pouvait porter dessus.

Je vais essayer de faire un truc chronologique, mais inversé. Donc, je vais partir du plus récent pour aller jusqu’au plus ancien. En fait, c’est parce que le premier qui m’ait marqué est aussi le plus important, et que l’on termine toujours par le meilleur.

Le film d’animation le plus récent qui m’ait marqué est Le Voyage de Chihiro du grand maître, Hayao Miyazaki. Image 2 chihiro 313x500

Ce n’est pas forcément le meilleur qu’il ait fait, beaucoup diront que c’est Nausicaa ou Princesse Mononoke, mais pour moi, c’est celui-ci que je suis capable de regarder en boucle. Ce petit côté ésotérique avec une fin assez étrange et mélancolique me fascine. Et puis, il y a autour tout cet univers fantasmagorique aux couleurs riches et chaleureuses qui m’émerveillent. Image 3 palais des cures 313x500

Pourquoi ce film et pas un autre ? Eh bien, tout simplement parce qu‘il m’a permis de me rappeler des autres qui m’avaient tant marqué, et que j’avais laissé un peu de côté. Et puis, quand je repense à un film avec une ambiance originale, c’est celui-ci qui me vient à l’esprit.

 

 

L’avant-dernier film (souvenez-vous c’est une chronologie inversée) vient des studios Disney. Il s’agit du Roi Lion. Ah ! Le Roi Lion. Image 4 le roi lionC’est une de mes sœurs qui m’a emmené le voir au cinéma en 1994, j’avais 10 ans et j’ai été subjugué par ce film. Par l’histoire, mais plus encore par la bande-son.Image 5 hans zimmer 313x500

Non mais, ce film à une bande-son sublime, et pour cause puisqu’elle a été dirigée pas Hans Zimmer. Ce type possède une patte reconnaissable entre mille, avec un don pour retranscrire et donner le frisson lors de scènes épiques.

Aujourd’hui, ce type de musique, même si je suis davantage axé sur Thomas Bergersen, rythme mon écriture. Le Roi Lion m’a fait aimer la musique épique. Alors merci, parce qu’elle me sert bien aujourd’hui.

 

 

On remonte encore un peu le temps en restant toujours sur un Disney, qui passe un peu plus inaperçu que les autres. Je ne me lassais pas de le regarder étant petite. Il a exacerbé ma passion pour un genre que se retrouve souvent dans ce que j’écris, Basil détective privé. Image 6 basil 313x500 Ce film date de 1986, et met tout simplement en scène un Sherlock Holmes version souris. Image 7 basil enquete

Là, contrairement au Roi Lion, ce n’est pas la musique qui m’a emballé, mais l’histoire fondée sur un détective privé pendant son enquête. Ce film m’a ouvert la porte des policiers et notamment des icônes telles qu’Arthur Conan Doyle ou Agatha Christie, pour ne citer que les plus connus. Je réfléchissais ces derniers sur les genres que j’affectionnais, et en fait, les genres de l’imaginaire ne sont pas les seuls que j’ai toujours appréciés depuis le tout début, mais de cela j’en parlerai une autre fois.

 

 

On quitte les studios Disney pour se concentrer sur une œuvre qui n’a pas beaucoup fait parler d’elle, jusqu’à son adaptation en 2005. Je vous parle d’un film sorti en 1979 intitulé Le lion, la sorcière blanche et l’armoire magique.Image 8 narnia

Eh oui ! C’est le monde de Narnia.

Oui, il y a eu des adaptations du bouquin avant le film d’Andrew Adamson.

Bref, le film de 1979 est une pure catastrophe au niveau graphismes et animation. Il est vraiment très moche. Les plans mobiles ne se fondent absolument pas dans les plans fixes, les graphismes des personnages sont plutôt hasardeux. Image 9 lucy et tumnus Mais voilà, en plus de coller parfaitement à l’œuvre originale, il est doté d’une ambiance ésotérique très marquée. Il y a toujours eu des scènes qui me donnaient des frissons, notamment la fin, avec les dernières paroles du professeur.

Quel rapport avec aujourd’hui ? Eh bien justement, l’atmosphère et la fin. Ce film possède le style de conclusion ouverte assez mystérieuse que j’affectionne tout particulièrement et qui donne envie d’aller au-delà de ce qui a été montré. Vous voyez, cela fait au Image 10 finmoins une bonne quinzaine d’années que je ne l’avais pas vu, et pour écrire cet HV je l’ai regardé, enfin juste la fin. Et voyez-vous, elle m’a donné les mêmes frissons que dans mon enfance. Malgré des graphismes peu folichons, ce film a bien vieilli, et conserve toute sa teneur.

 

 

Oh ! On arrive déjà à la fin de cette Histoire de vie, et le dernier film dont je vais vous parler est vraiment le tout premier à m’avoir marqué. Je n’avais que 4 Image 11 chateauou 5 ans et pourtant, dès que je le pouvais je le regardais en boucle. J’étais hypnotisé par ce film. En 2013, je m’étais enfin décidé à l’acheté en DVD, et deux mois après cet achat, une édition prestige, sortie à 7 000 exemplaires a été annoncé, et je n’ai pas pu m’empêcher de l’acquérir. Elle était trop belle et trop complète pour que je passe à côté. l’exemplaire que je possède porte le numéro 2606.

Vous vous demandez de quel film je peux bien parler n’est-ce pas ?

Attendez, si je vous dis ça, ça ne vous dit rien ?

« Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, l’histoire que nous allons avoir l’honneur et le plaisir de vous conter est une histoire absolument véridique. Parfaitement, elle est véridique : elle m’est arrivée à moi, et à d’autres en même temps, à l’époque heureuse où j’avais bâti mon nid tout en haut du grand palais de l’immense royaume de Takicardie… »

Alors vous avez trouvé ?

Oui, Le Roi et l’Oiseau de Paul Grimault avec les dialogues de Jacques Prévert, et sur la musique de Wojciech Kilar.

BImage 12 le roi et l oiseau 313x500an sang ! Ce film, je l’adore, c’est tout, y’a pas d’autre mot. Malgré mon jeune âge, c’est avec ce film que j’ai vu que les dessins animés n’étaient pas faits que pour les enfants.

C’est depuis le Roi et l’Oiseau que l’animation a pris une grande place dans mon univers, et m’a fait aimer toute sorte de choses, et notamment tous les films sus-cités. Et puis sincèrement. Le robot, vous ne trouvez pas qu’il a inspiré de nombreuses oeuvres par la suite, comme Miyazaki dans le Château dans le ciel par exemple. Image 13 le robot

En voyant ce film avec un regard adulte, j’ai pris autant de plaisir que quand j’étais enfant, tout en y voyant les finalités plus sérieuses. J’ai tout simplement grandi avec ce film, ces dialogues, sa sublime musique. Je connais les chansons par cœur, et avec lesquelles je saoulais tout le monde autour de moi.

Alors au final, qu’est-ce que tous ces films m’ont apporté qui me sert encore aujourd’hui?

J’en aurais des choses à dire, alors je vais essayer de faire court.

Tout d’abord, ils m’ont appris et surtout confirmé qu’il n’y avait pas d’âge pour rêver. Ce n’est pas parce que l’on est adulte que l’on doit pour autant arrêter de croire en ses rêves. Si ce n’était pas le cas, je ne serais pas en train d’écrire cette chronique.

Autre chose également, ils m’ont appris à ne jamais me contenter de ce que montre la surface. Tel Basil, le détective, il Image 14 le roifaut toujours fouiller plus profond, et là on peut découvrir des choses qui peuvent échapper. Je pense que c’est ce qui m’est arrivé avec Le Roi et l’Oiseau.

Petite, je ne pouvais pas parler de ce film autour de moi, car il n'intéressait personne. Peut-être qu'il était un peu trop sérieux. Sauf que, moi, je n’y voyais pas qu’un simple oiseau qui tentait d’aider une bergère et un ramoneur à fuir un roi despotique.

Non, moi j’y voyais des couleurs peu communes, douces dans les décors et un peu plus vives pour les personnages, différentes des dessins animés de ma génération. J’y voyais la haine de la chasse ou encore la mélancolie avec la danse d’un petit personnage en forme d’accordéon, et aussi le désir de liberté et d’évasion. Image 15 poussin 313x500

Bien sûr, il n’y a qu’aujourd’hui où je peux dire ce que tous ces films étaient pour moi quand les ait découvert, parce qu’avant je ne savais encore ce qu’ils allaient représentés.

Ne vous inquiétez pas. Y’a que moi et mon esprit de ChoupieS pour arriver à voir ce genre de choses à travers des films d’animation. Peut-être qu’il n’y avait rien à voir derrière. Mais ce que je veux dire, ce que peut importe les messages que l’on perçoit, il est toujours important de se trouver des repères et surtout de ne pas les oublier, parce qu’ils pourront toujours nous aider aux moments où l’on s’y attend le moins.

Je terminerai par remercier tous ces artistes qui travaillent pour nous faire découvrir toutes une pléiade d’univers, et cela, peu importe leur domaine. Vous nous faites rêver, vous nous faites voyager, vous nous faites avancer. Alors merci.

Voilà mon petit tour des films d’animation qui m’ont le plus marqué, et je clôture cette session nostalgie. Promis, il y en aura d’autres.

Je vous laisse, passez une bonne journée. À très bientôt dans Histoire de vie.

Bye Bye

 

PS : Pour le plaisir, je vous laisse cette petite chanson.

 

 
 

Sources images :

  • http://9proverbes.com/nostalgie/
  • http://www.wallfizz.com/animes/le-voyage-de-chihiro/fond-1142.php
  • http://okjapan.fr/post/22602044015/voyage-de-chihiro-guide-touristique
  • http://www.cinemotions.com/Le-Roi-Lion-3D-tt114251
  • http://www.rollingstone.com/movies/news/hans-zimmer-asked-to-score-batman-vs-superman-20140416
  • http://www.lovestreaming.ws/blog/basil-detective-prive/
  • http://television.telerama.fr/tele/films/basil-detective-prive,998480.php
  • http://www.clubic.com/shopping-137910-3-les-chroniques-de-narnia-le-lion-la-sorciere-et-l-armoire-magique-dessin-anime.html
  • http://fans-narnia.skyrock.com/383745142-Dessin-Anime-Le-Lion-La-Sorciere-Blanche-et-L-Armoire-Magique.html
  • http://www.cedmagic.com/featured/narnia/120-professor-elucidates.html
  • http://www.dvdcritiques.com/Dvd/1394
  • http://philitt.fr/2013/07/03/1864/
  • Le Roi et l’oiseau – Édition prestige

Vie Confidence Pensées nostalgie films animation Histoire Lydie

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !