#14 – Et si on chantait ?

Je vous fais découvrir les musiques que j'aime. Vous pourrez même en écouter quelques-unes.


 

Salut,

Cette semaine, je vais vous parler un peu plus en profondeur de certaines choses que j’ai aborder dans les chroniques Comment j’écris.

On va coJean luc lahaye papa chanteurmmencer par la musique. Ben ouais j’adore ça. On peut même dire que c’est le premier support culturel que j’ai apprécié.

Si vous ne me croyez pas, demandez à l’une de mes sœurs qui devaient me bercer pendant des heures sur Papa chanteur de Jean-Luc Lahaye, pour espérer que je m’endorme. J’ai toujours eu des difficultés pour m’endormir, mais en musique ça passait plus facilement. Aujourd’hui encore, mais les livres ont remplacé les chansons.

J’ai très vite été influencée par ce qu’écoutaient mes frères et sœurs, beaucoup plus âgés que moi.

1518134 bad michael jackson orig 1 313x500

Alors, quand mes copines écoutaient Henri Dès, et autre comptines, je me gavais de l’album Bad du très regretté Michael Jackson, de Donna Summer, Jean-Jacques Goldman, Mylène Farmer, AC/DC, et j’en passe et des meilleurs. Forcément quand j’en parlais à la cour de récré, les copines ne savaient pas vraiment de quoi je parlais. C’est sûr que ça ne ressemblait pas vraiment à Sylvie Vartan ou Mike Brant. Non, mais sérieux, pour moi ça s’écoutait pas ça. Valait mieux encore écouter Chantal Goya.

Bon, bien sûr personne n’est parfait, alors j’ai eu ma période Dorothée. Je connaissais toutes ses chansons par cœur. En même temps, je vous rappelle que je regardais le Club Dorothée parce qu’il y avait de super bon dessins animés, qui étaient en réalité des mangas. Tenez, y’en a une qui me reviens là, d’un seul coup « C’est comme un tremblement de terre, un typhon sur la mer, un grand coup de tonnerre, qui vient tout bouleverser,… »

Waouh, vous vous rendez compte qu’après autant d’années je m’en souviens. Bon, par contre je serais incapable de vous réciter une leçon de mathématiques apprise à la même époque.

D’ailleurs, ça me fait penser que j’ai toujours eu plus de mémoire pour les paroles de chanson que pour mes cours. Alors un jour, j’ai eu la lubie de mettre en chanson une de mes leçons. Ça n’avait pas vraiment marché, hein. En même temps, je m’y étais peut-être prise comme un pied.

Annees dorothee jacques pessis t h9 jgb

Alors de quoi je peux encore avoir honte. Céline Dion. Ouais, sauf que quand Glodman lui écrivait ses chansons, c’était  pas si mal que ça. Par contre, elle m’a vraiment gonflé à force à gueuler comme un putois.Celine dion

Sinon, je vous avouerais que j’adorais les petits génériques des dessins animés que je regardais, mais je vous les garde pour une autre Histoire de vie, dans laquelle je vous parlerai des émissions que je regardais. Quoi, vous vous en fichez ?! Bah moi aussi je m’en fiche que vous vous en fichiez, et je le ferais parce que ça m’amuse, et c’est rigolo de se souvenir de tout ça. Et pis c’est moi qui décide d’abord, na !

 

Bon, je redeviens sérieuse. Mais juste un petit peu parce que je continue sur les choses honteuses que j’ai écouté pendant un certain temps. Alors, laissez-moi regarder dans ma cdthèque.Worlds apart backstreet boys boyzone et take that

Ah oui ! Vous vous souvenez de cette période des Boys Band. Mais siiiiii ! C’était ces groupes de mecs qui sautaient partout comme des cabris, dans des chorégraphies où ils pouvaient faire que du playback, et qui n’avaient pas assez d’argent pour acheter des boutons pour leurs chemises. Alors vous aviez les 2BE3, les Worlds Apart, Backstreet Boys, 3T, Boyzone, Alliage,…attendez, appréciez l’effort, j’ai été sur Google pour aller pêcher des noms, quand même. Ouais, parce que moi j’étais pas fan, contrairement à toutes mes amies qui les adoraient. Comme c’était le trip de tout le monde autour de moi, je me suis rabattue sur le "Girl Power" avec les Spice Girls. Fallait bien que je fasse pas comme tout le monde.

 

 

Bon, et puis à la même période j’écoutais Ace of Base ou encore The Corrs. J’ai aussi intensifié mon amour du rock avec U2, Cranberries, The Police, Nirvana.

Purée, Kurt Cobain, mais cette voix, une vraie tuerie quoi…Come as you are, version unplugged, que j’écoute alors que j’écris cette chronique. Celle que je préférais était Smells like teen spirit. Bon là, c’est clair qu’au collège je ne faisais vraiment pas comme tout le monde.

Un peu plus tard j’ai découvert Nickelback, Linkin Park, Evanescence, etc…Je ne vous parle que des plus connus, c’est vrai, mais c’est pour que ça parle à tout le monde.

 

On va aller plus à l’Est, car je vais aborder les artistes issus de la deuxième industrie musicale du monde, donc de l’Asian music.Japangaspike escaflowne 11

Eh oui, je suis une grande fan de Japan music (J-music). Forcément, j’y suis venue par les mangas qui ont des open et des ending subliment pour certains.

Parmi ceux qui m’ont vraiment amené à fureter du côté de cet univers musical, il y a Vison d’Escaflown avec Maaya Sakamoto. La chanson qui m’a vraiment fait adhérer à l’Asian music n’a pas été Yaskusoku wa iranai,  mais Kaze ga Fukui. Ensuite, il y a eu l’open d’Evangelion, et la playlist de Cowboy Bebop.

Il y a une multitude d’artistes japonais que j’apprécie. Je dirais qu’aujourd’hui la musique que j’écoute est à 85% asiatique. Ceux que j’aime particulièrement sont d’abord, Kokia qui est une chanteuse donnant plus dans la pop lyric, et mon groupe de prédilection ONE OK ROCK. Niveau genre, je vous dirais juste que le groupe porte bien son nom.

Tenez, je vous donne un petit aperçu, si vous ne connaissez pas, avec la première chanson que j’ai entendu d’eux, Hitsuzen Maker, de leur deuxième album, Beam of Light.

 

Il y a également le groupe Flow que j’ai pu voir en concert, Back-on que j’apprécie aussi, ou Nico Touches the Walls.

Une artiste que j’ai découverte il y a environ 2 ans est Angela Aki, une pianiste aguerrie qui est plus pop, et aussi Rei Yasuda qui a fait parti du groupe Genki Rocket. Elle est dans un genre légèrement électro pop. Elle me met de bonne humeur à chaque fois que je l’écoute.Vanessa mae storm

Si je devais tous vous les citer, je n’aurais pas fini, mais là on va passer aux morceaux purement instrumentaux.

J’y suis venue via une violoniste, Vanessa Mae, et son sublime Storm qui est l'arrangement d’un morceau des quatre saison de Vivaldi. Niveau classique, j’aime surtout Vivaldi, en fait.

En instru j’aime énormément les musiques ayant un côté celtique. Elles m’ont d’ailleurs beaucoup aidé pour façonner les mondes d’Éthra, et notamment celles d’Adrian Von Ziegler, qui sont faites uniquement sur ordinateur. Vous pouvez le découvrir sur YouTube.

C’est en recherchant des musiques celtiques justement, que j’ai découvert par hasard Lindsey Stirling qui a une pêche énorme, qui met également de bonne humeur quand je l’écoute et la voit danser avec son violon.

Mais mon véritable coup de cœur est Two Steps from hell avec les compositeurs Thomas Bergersen et Nick Phoenix. Si vous ne connaissez pas, mais que vous Dean dudleyappréciez des musiques comme celle de Hans Zimmer, allez-y les yeux fermés c’est le même style. Thomas Bergersen compose énormément pour les bandes-annonce de films. Ce sont mes musiques favorites pour écrire.

Parlons un peu New-Age que j’utilise également pour écrire, et notamment les musiques de Dean Evenson qui sont très apaisantes, donc pratiques quand j’ai des passages calmes. J’ai un de mes personnages avec laquelle je ne peux écrire qu’en écoutant ce type de morceaux. Il y a celles aussi de Dennis Kuo, un étudiant en médecine, qui a composé, sur piano, des musiques aidant à la concentration. Vous pouvez les retrouver sur YouTube puisqu’il les a postés sur la chaine StudyMusicProject.

Voilà un très rapide tour d’horizon de ce que j’écoute. Je suis assez éclectique en fait. Je n’en ai pas parlé, mais de temps en temps j’écoute du rap, de l’électro, de la country, etc…je ne me ferme à rien, niveau musique.

Il y a tellement de belles choses à découvrir, je trouve. C’est vrai que c’est assez difficile de dépasser les frontières de ce que les radios nous font écouter, personnellement je suis contente d’être arrivée à le faire, car j’ai découvert des artistes beaucoup plus talentueux que la mauvaise soupe qu’on peut nous servir au quotidien.

Encore une fois, je vous ai parlé des plus connus, parce que rentrer dans le détail me prendrait plus d’une année, alors j’ai pris ceux qui me sont tout de suite venus quand j’écrivais cette chronique, même si c’est très réducteur.

Voilà, cette Histoire de vie qui m’a rappelé de bons souvenirs est terminée, j’espère que vous ne vous êtes pas trop ennuyé.

On se retrouve la semaine prochaine, d’ici là, passez une bonne semaine. Mais je vous quitte sur quelques morceaux de Kokia - Dandelion , Thomas Bergersen - Colors of love (Album: Sun), et ONE OK ROCK - Good Goodbye (Album: XXXIV)

Bye Bye ^_^


Sources :

  • http://www.paperblog.fr/4400735/les-annees-dorothee-de-jacques-pessis/
  • http://www.purepeople.com/article/michael-jackson-5-ans-deja-10-choses-que-vous-ignorez-sur-le-roi-de-la-pop_a143644/1
  • http://www.voici.fr/news-people/photos-star/photos-a-quoi-ressemblent-aujourd-hui-vos-boys-bands-preferes-des-annees-90-535713
  • http://www.clan-takeda.com/asiemute/articles/691/vision-descaflowne/
  • https://en.wikipedia.org/wiki/Storm_(Vanessa-Mae_album)
  • http://www.spiritvoyage.com/artists/Dean-Evenson.aspx

Lydie Histoire Vie Pensées Confidence Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !