#12 – Comment j’écris, 3e partie

J'ai besoin d'une ambiance bien spéciale pour écrire. Je vous révèle mes habitudes m'aidant à écrire dans les meilleurs conditions


 

<  Comment j'écris - 2e partie

 

Coucou,

On se retrouve enfin pour la troisième partie de « Comment j’écris ». Alors est-ce qu’il s’agira de la dernière ? Honnêtement, je n’en ai aucune idée. Comme je fais mes sujets au feeling, on verra ça à la fin.

Bon alors, on se fait un léger récap’ ? Oui, non, oui, non ? Oui, allez, ça nous rafraîchira un peu la mémoire. Je sais pas vous, mais moi ça me fera pas de mal. Ben oui, j’ai dormi depuis quand même.

Je vous ai déjà parlé de pas mal de choses, notamment des méthodologies d'écriture, et aussi de cette frontière qui peut parfois être Cogshead 250x150assez floue entre réalité et imaginaire. Pour illustrer au mieux ce dernier point, je vous avais mis un extrait du guide de la Confrérie de la Dague Noire de J. R. Ward, qui m’avait beaucoup parlé et permis de surmonter les difficultés que je rencontrais.

Vous vous dites peut-être que si je les ai surmontées, je ne devrais pas avoir grand-chose à vous dire de plus. Eh bien, détrompez-vous. J’ai encore des choses à dire, donc il va falloir me supporter un peu plus longtemps. En même temps, si vous êtes en train de me lire, c’est que vous êtes là pour ça.

Bref !

Même si j’avais enfin déculpabilisé quant à la méthodologie à adapter, et avais enfin pris mon courage à deux mains pour laisser libre cours aux réflexions de mes personnages, j’ai quand même dû me confronter à une chose qui n’a pas forcément été facile.

Vous ne devinez pas ? C’est pourtant simple et surtout évident. Bon, je ne fais pas durer le suspens plus longtemps.

J’ai tout simplement dû mettre toutes ces longues réflexions en pratique une bonne fois pour toutes. J’ai hésité pendant un bon moment, et puis j’ai fini par me lancer.

D’une façon purement technique, je vais vous dire comment je m’y prends pour écrire.

 

Première étape : la coupure totale avec le monde extérieur.

EncorIwrmhh 4658079feuille d automne jpge une fois, je pense qu’on a tous notre façon de procéder donc c’est vraiment ma méthode personnelle qui me convient.Le seigneur des anneeaux 250x150

Je mets le téléphone en silencieux sans vibreur, je tire le store…Euh...oui je tire mon store parce qu’il me faut vraiment pas grand-chose pour me déconcentrer quand j’écris. Une simple petite feuille qui vole, et j’en fais une trilogie digne du Seigneur des Anneaux. Non, mais riez pas, c’est véridique. J’ai juste la toute petite lumière de bureau qui m’éclaire en laissant le reste de la pièce dans l’obscurité. Je fais surtout ça en hiver, parce qu’en été je n’aime pas vraiment la lumière artificielle. Par contre, je suis beaucoup moins prolifique, et souvent j’attends le soir pour retrouver cette ambiance feutrée. J’aime cette atmosphère, car elle me permet de mieux cerner les ambiances, les sensations, les sentiments de mes personnages, mais également leurs mouvements.

Ça c’est pour la première étape.

 

 

Deuxième étape : le matériel.

Alors pour moi, pas de cahiers remplis de notes. Eh non, je n’arrive pas à en prendre. Elles freinent mon imagination et c’est exaspérant au possible. Si j’ai le malheur de prendre une idée en note, elle devient totalement inexploitable. J’ai essayé pourtant, mais quand j’ai vu que ça ne marchait pas du tout, j’ai arrêté.

Japy mimi 250x150Non, aujourd’hui je garde toutes mes idées en tête. Je les laisse se façonner, mûrir toutes seules, et quand elles sont prêtes, là je peux commencer à les travailler.

Sinon, en ce qui concerne les supports sur lesquels j’écris, maintenant j’ai le choix entre Japy-mimi (à gauche), une mignonne petite machine à écrire, ou Blacklotus (à droite: S'il c'est si sombre c'est parce qu'il faisait nuit quand j'ai pris la photo), le monstrueux et très performant PC à deux têtes…euh deux écrans.Blacklotus 313x500

Quand je travaille sur Japy-mimi, le gros avantage est que je n’ai pas la tentation de la procrastination qui est mon fléau, et je suis certaine de ne pas être la seule dans ce cas là. Ceux qui sont concernés savent à quel point c’est une terrible infection qui peut vous faire perdre une journée entière. Mais, quand je suis sur Blacklotus, j’ai aussi une très bonne solution qui se nomme OmmWriter. C’est le nom d’un charmant petit programme.

En quoi est-ce qu’il consiste au juste ?

Alors, Word ou tout autre traitement de texte du même type sont bien gentils, mais ce sont de véritables microbes contenant une bonne dose de procrastination. Par exemple, « oh, tiens si je testais cette mise en page » ou alors « Waouh, j’avais jamais remarqué que je pouvais ça, oh et puis ça ». UOmmwriter le traitement de texte nouvelle generation 2009 11 27ne vraie plaie quand vous voulez vous concentrer. Et puis, un jour (petite musique épique), j’ai découvert OmmWriter (WAOUH !!). C’est un petit traitement de texte des plus basique sans fioritures et qui a le mérite de faire disparaître la barre des tâches. Eh oui, cette vilaine barre en bas de l’écran qui pousse à aller voir ailleurs s’il n’y a pas des choses plus drôles à faire. L’avantage de ce logiciel est qu’il permet d’accentuer la sensation d’immersion. Par contre, attention à la notion du temps qui peut s’envoler du coup.

 

 

Troisième et dernière étape : l’ambiance.

S’il y a une chose que j’aime faire, c’est écrire en musique. Mais attention, pas n’importe quelle musique. En général, je sais toujours dans quelle ambiance je vais être plongée, alors j’adapte la musique en fonction.Castafiore02

 Parfois, ça peut même être un type de musique selon le personnage qui va prendre la parole. J’ai une préférence pour les morceaux instrumentaux, parce qu’avec les chansons à proprement parler, j’ai tendance à faire mon p’tit concert, toute seule. Je me focalise plus sur les paroles que sur ce que je dois écrire. Et même quand je ne fais pas de récital, les paroles m’empêchent, assez souvent, d’entendre ce que veulent me dire mes personnages.

Ma valeur sûre musicale et que j’utilise les trois quarts du temps est les albums de Two Steps From Hell avec les compositeurs Thomas Bergersen et Nick Phoenix. Leurs musiques m’aident beaucoup à voyager dans les différents univers d’Éthra où ils se calquent parfaitement.Post 1005229916 0 30558500 1431179760

Mais là où la magie opère vraiment, c’est quand un morceau s’adapte parfaitement à la scène que j’écris. Ça n’arrive pas souvent, mais quand le hasard s’en mêle  les mots me viennent tout seuls, car je visualise totalement la scène comme si j’avais un écran devant les yeux. Je tape alors à la même mesure que la musique ce qui donne vraiment un rythme. J’adore. Parfois, je tape même en fermant les yeux. Là, forcément, l’immersion est totale.Tsfh halloween steven r gilmoreTsfh battlecry steven r gilmore

Par contre, l’inverse est également vrai. Si la musique n’est pas adaptée aux personnages, ça va coincer à un moment ou à un autre. Mais ça, je vous en parlerai la prochaine fois, quand je les aborderai.

Ce que je viens de dire ne vaut que pour les écrits imaginaires. Je n’utilise pas ces règles pour les articles du Palais par exemple. Il m’est impossible d’écrire une Histoire de vie, une enquête de ChoupieS, ou même les critiques de cette manière. Peut-être parce qu’ils n’appartiennent qu’à moi et sont un peu plus techniques. Eux, je les écris directement sur Word (au secours la procrastination), et dans le silence.

 

Bon, je pense que j’ai fait le tour de la section vraiment technique et des outils que j’utilise. Alors en voyant où j’en suis, je peux vous dire qu’il y aura encore une partie, et je pense qu’après, j’en aurais terminé avec cette longue chronique sur ma façon d’écrire.

Je vous abandonne donc, et vous souhaite de passer une très bonne semaine. À la semaine prochaine.

Bye Bye ^_^

 

Comment j'écris ? - 4e Partie ->

 

*******

Pourquoi ne pas venir continuer cette discussion sur le forum? On en parle ici


Sources images :

  • http://www.rcinet.ca/francais/blog/08_11_31_2012-10-01-pourquoi-la-meteo-modifie-t-elle-la-couleur-des-feuilles-l-automne/
  • http://syndromemag.com/tag/memoire/
  • http://www.alain-barre.com/article-la-castafiore-dema-55004599.html

Histoire Vie Pensées Écriture

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !